Appel à l’action

icônesLes efforts déployés pour soutenir la résilience du dépistage permettront de fournir des services de dépistage aux populations admissibles dans tout le Canada. Une attention particulière devrait être accordée à la garantie d’un accès équitable au dépistage pour les communautés mal desservies, ce qui nécessitera une collaboration avec les gouvernements et les organisations qui représentent les communautés mal desservies afin d’atteindre les objectifs visant à faire progresser l’équité et le savoir-faire culturel au sein des services de dépistage :

  • Les stratégies de soutien à la résilience du dépistage peuvent appuyer l’offre de services de dépistage pendant la pandémie de COVID-19, mais elles devraient également s’efforcer de faire progresser les activités qui répondent aux besoins, réduisent les obstacles et améliorent l’accès pour les populations mal desservies.
    • Dialoguer avec les communautés pour comprendre les facteurs qui entravent et facilitent l’accès à la santé, à l’éducation et au soutien social et veiller à ce que ces services restent disponibles pour ceux qui en dépendent, tant pendant qu’après la pandémie.
  • L’élaboration de cadres de priorisation fondés sur des données probantes devrait envisager des moyens de répondre à des besoins concurrents de manière équitable.
  • Les modifications apportées aux filières de dépistage devraient garantir que les besoins des populations mal desservies – y compris les personnes à faible revenu et celles qui vivent dans des communautés rurales et isolées – sont pris en compte pendant et après la pandémie.

Besoin d’une plus grande quantité de données de meilleure qualité :

  • Des efforts pour améliorer la disponibilité, l’analyse et la diffusion de données propres aux peuples autochtones et déterminées par ceux-ci sont nécessaires pour mieux comprendre les parcours de dépistage des Premières Nations, des Inuits et des Métis pendant la pandémie.
  • Les efforts déployés pour recueillir, relier et ventiler les données (p. ex., celles relatives aux facteurs sociodémographiques, notamment la géographie, le revenu, l’éducation, l’origine raciale ou ethnique, le sexe et le genre, l’orientation sexuelle, etc.) peuvent permettre de mieux comprendre les inégalités et de faciliter la mise en œuvre d’une intervention ciblée pour atteindre les personnes qui en ont le plus besoin.
  • Une étude plus approfondie des répercussions de la première vague de COVID-19 sur la prestation et l’utilisation des services de dépistage est nécessaire pour fournir des renseignements supplémentaires afin d’éclairer les futures activités de planification pour permettre la résilience du dépistage lors des futures vagues de cette pandémie, ou de futures pandémies.

Le présent document d’orientation tient compte des meilleures données probantes et recommandations d’experts disponibles concernant la prestation de services de dépistage et l’établissement de priorités en vue d’accroître la résilience des services de dépistage lors de flambées épidémiques anticipées ou de perturbations de services liées à la pandémie. Il sera révisé et mis à jour pour tenir compte des nouvelles données probantes à mesure qu’elles seront disponibles.

Plus d’info

Pour obtenir de plus amples renseignements ainsi que la liste des références, téléchargez le document d’orientation intitulé Gestion des services de dépistage du cancer pendant la pandémie de COVID-19 et mise en place de services de dépistage résilients, plus sûrs et équitables.

Des ressources relatives à la COVID-19 sont disponibles afin d’appuyer et d’optimiser la restauration du dépistage.