Boîte à outils des modèles de soins

À propos de cette section 

Cette section de la boîte à outils décrit la façon dont des modèles de soins novateurs peuvent être utilisés pour élargir le champ d’exercice des membres des équipes de soins contre le cancer.

Optimisation du champ d’exercice

Dans les villes et les centres métropolitains, les soins contre le cancer sont dispensés par une équipe multidisciplinaire qui comprend des spécialistes en oncologie, des médecins, du personnel infirmier, des pharmaciens, des thérapeutes, ainsi que d’autres professionnels paramédicaux. Bien que les décisions en matière de pratique incombent, en fin de compte, à l’oncologue principal, au patient et à sa famille, certains modèles de soins novateurs permettent à d’autres fournisseurs de soins de santé (FSS) faisant partie de l’équipe de soins de participer aux décisions. Pour les FSS n’appartenant pas au secteur de l’oncologie, une telle démarche peut nécessiter un changement officiel ou informel du champ d’exercice professionnel, selon ce qu’autorisent la législation, les exigences d’accréditation ou le centre de soins concerné.

En revanche, dans les collectivités rurales et éloignées, les soins contre le cancer s’appuient souvent sur les médecins de famille ou sur d’autres équipes de soins primaires composées d’infirmières, d’infirmières praticiennes, ainsi que de cliniciens en oncologie (CPO). Cette réalité, considérée comme une approche pratique des soins, traduit la disponibilité limitée de spécialistes au sein de ces collectivités.

Les modèles qui limitent les soins courants contre le cancer aux spécialistes peuvent obliger les patients à parcourir de longues distances pour se faire soigner. Les pénuries de personnel, l’épuisement professionnel et les départs à la retraite réguliers, ainsi que les difficultés à recruter et à retenir les employés dans certaines professions, accroissent la pression sur les systèmes de lutte contre le cancer déjà mis à rude épreuve. Ces problèmes de capacité sont exacerbés par la pandémie de COVID-19.

Des modèles de soins qui encouragent tous les membres de l’équipe à exercer en exploitant l’intégralité de leur champ d’exercice et à l’élargir, grâce à des programmes de formation et d’éducation, dans le cadre d’éventuelles modifications législatives, sont en mesure de contribuer à la résolution des problèmes de capacité. Des modèles qui optimisent les compétences des FSS communautaires permettent la prestation de soins à proximité du domicile des patients. Ils favorisent la prestation de soins équitables et disposent du potentiel pour améliorer la satisfaction professionnelle des FSS et de réduire leur taux d’épuisement professionnel.

L’exploration de cette section vous permettra de découvrir des modèles et des exemples de démarches pouvant être mises en œuvre à l’échelle d’un territoire de compétence.

Éclairage sur les modèles de soins dans cette section

Afin de mieux cerner les possibilités en matière d’optimisation du champ d’exercice, le Partenariat a collaboré avec le McMaster Health Forum pour effectuer un examen rapide, (en anglais seulement), afin de déterminer les caractéristiques des modèles intégrant un champ d’exercice élargi pour les cliniciens en oncologie, ainsi que pour le personnel infirmier (Envoyez-nous un courriel pour demander la version française).

Le rôle essentiel du soutien au personnel infirmier 

three nursesLes exigences excessives imposées au personnel infirmier peuvent entraîner des démissions, du stress et de l’épuisement liés au travail. Elles peuvent également être à l’origine de symptômes de troubles de santé mentale. Cette situation a été exacerbée pendant la pandémie de COVID-19. Des situations récurrentes d’épuisement professionnel et d’abandon de la pratique nécessitent des moyens innovants d’optimisation des ressources existantes, tout en garantissant des environnements de travail sûrs et éthiques et en fournissant des soutiens en matière de santé mentale et de bien-être. Des ressources de soutien sont disponibles auprès d’organisations canadiennes de premier plan, notamment le Centre de toxicomanie et de santé mentale, l’Association canadienne pour la santé mentale et le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substance.

Remarque sur la terminologie

Au Canada, les médecins de soins primaires sont admissibles à une formation complémentaire en cancérologie. Selon la province ou le territoire, ainsi que le type et le niveau de formation spécialisée reçus, ils peuvent être appelés cliniciens en oncologie (CPO) ou omnipraticiens en oncologie (GPO). Dans la présente boîte à outils, on utilise l’acronyme CPO, ce qui inclut les médecins de famille et les internistes généralistes; cependant, d’autres termes peuvent être utilisés pour désigner ce type de praticiens. Pour en savoir plus sur les praticiens qui offrent des services de cancérologie, veuillez consulter le site Web de l’Association canadienne des médecins omnipraticiens en oncologie.

Que souhaitez-vous voir d’autre?

Pour que cette boîte à outils continue d’offrir de la valeur à ceux qui l’utilisent, nous aimerions avoir votre avis. De nouveaux modèles sont-ils disponibles? Devrions-nous nous concentrer sur un autre domaine prioritaire?

  1. Williamson, S., Beaver, K., Gardner, A., Martin-Hirsch, P. (2018). Telephone follow-up after treatment for endometrial cancer: A qualitative study of patients’ and clinical nurse specialists’ experiences in the ENDCAT trial. Eur J Oncol Nurs, 34, 61-67. 
  2. Beaver, K., Williamson, S., Sutton, C. J., Gardner, A., Martin-Hirsch, P. (2020). Endometrial cancer patients’ preferences for follow-up after treatment: A cross-sectional survey. Eur J Oncol Nurs, 45(101722), 101722.
  3. Beaver, K., Williamson, S., Sutton, C. et coll. (2017). Comparing hospital and telephone follow-up for patients treated for stage-I endometrial cancer (ENDCAT trial): a randomised, multicentre, non-inferiority trial. BJOG, 124(1), 150-160.
  4. Cohen, P. A., Webb, P. M., King, M. et coll. (2021). Getting the MOST out of follow-up: a randomized controlled trial comparing 3 monthly nurse led follow-up via telehealth, including monitoring CA125 and patient reported outcomes using the MOST (Measure of Ovarian Symptoms and Treatment concerns) with routine clinic based or telehealth follow-up, after completion of first line chemotherapy in patients with epithelial ovarian cancer. Int J Gynecol Cancer. Publication en ligne : ijgc-2021-002999.
  5. Schenker, Y., Althouse, A. D., Rosenzweig, M. et coll. (2021). Effect of an oncology nurse-led primary palliative care intervention on patients with advanced cancer: The CONNECT cluster randomized clinical trial: The CONNECT cluster randomized clinical trial. JAMA Intern Med, 181(11), 1451-1460.
  6. Komatsu, H., Yagasaki, K., Yamaguchi, T. et coll. (2020). Effects of a nurse-led medication self-management programme in women with oral treatments for metastatic breast cancer: A mixed-method randomised controlled trial. Eur J Oncol Nurs, 47(101780), 101780.
  7. Nelson, S., Turnbull, J., Bainbridge, L. et coll. (2014). Optimisation des champs d’exercice : De nouveaux modèles de soins pour un nouveau système de soins de santé. Académie canadienne des sciences de la santé. Consulté le 22 novembre 2021. Disponible à l’adresse : https://www.cahs-acss.ca/wp-content/uploads/2014/08/Optimizing-Scopes-of-Practice_REPORT-French.pdf.
  8. BC Cancer. Primary Care Nurse Practitioners. Consulté le 2 décembre 2021. Disponible à l’adresse (en anglais seulement) : http://www.bccancer.bc.ca/our-services/services/primary-care.
  9. Bayshore Soins de santé. CareChart. Consulté le 2 décembre 2021. Disponible à l’adresse : https://www.bayshore.ca/fr/services/gouvernement/carechart/?gclid=CjwKCAjw7fuJBhBdEiwA2lLMYeRHHHTW01oLkWjEuxEeotQ1xyCr14JRceToJfkl_rnOhyYHhVqg4RoCIFEQAvD_BwE.
  10. Santé Ontario (Action Cancer Ontario). (Mars 2017). Complex Malignant Hematology Models of Care: Recommendations for Changes in the Roles and Composition of the Multidisciplinary Team and the Setting of Care to Improve Access for Patients in Ontario. Consulté le 2 décembre 2021. Disponible à l’adresse : https://www.cancercareontario.ca/en/guidelines-advice/types-of-cancer/43051%5d.
  11. BC Cancer. Community Oncology Network. Consulté le 2 décembre 2021. Disponible à l’adresse : http://www.bccancer.bc.ca/health-professionals/networks/community-oncology-network.
  12. Horizon Santé-Nord. Traitement du cancer. Consulté le 2 décembre 2021. Disponible à l’adresse : https://hsnsudbury.ca/fr/Services-et-sp%C3%A9cialit%C3%A9s/Traitement-du-cancer.
  13. BC Cancer. General Practitioner in Oncology Education Program. Consulté le 2 décembre 2021. Disponible à l’adresse (en anglais seulement) : http://www.bccancer.bc.ca/health-professionals/networks/family-practice-oncology-network/general-practitioner-in-oncology-education-program.
  14. BC Cancer. Family Practice Oncology Network. Consulté le 2 décembre 2021. Disponible à l’adresse (en anglais seulement) : http://www.bccancer.bc.ca/health-professionals/networks/family-practice-oncology-network.
  15. Santé Ontario (Action Cancer Ontario). Advanced Practice Nursing Toolkit. Consulté le 2 décembre 2021. Disponible à l’adresse (en anglais seulement) : https://www.cancercareontario.ca/fr/guidelines-advice/treatment-modality/nursing-care/advanced-practice-nursing-toolkit.
  16. Santé Ontario (Action Cancer Ontario). Programme de soins infirmiers oncologiques. Consulté le 2 décembre 2021. Disponible à l’adresse : https://www.cancercareontario.ca/fr/propos-action-cancer-ontario/programmes/services-cliniques/programme-soins-infirmiers-oncologiques.
  17. Université du Manitoba. Cancer Care Enhanced Skills Residency. Consulté le 2 décembre 2021. Disponible à l’adresse (en anglais seulement) : https://umanitoba.ca/medicine/department-family-medicine/cancer-care-enhanced-skills-residency