Boîte à outils des modèles de soins

À propos de cette section 

Cette section de la boîte à outils fournit des orientations sur la façon dont les programmes de lutte contre le cancer peuvent appréhender les besoins et les priorités des Premières Nations, des Inuits et des Métis, à l’égard de l’organisation des services de cancérologie, et mobiliser ces groupes de la manière la plus pertinente possible, en vue de définir, d’élaborer et de mettre en œuvre des modèles de soins.

De nombreux groupes des Premières Nations, des Inuits et des Métis sont confrontés à des inégalités en matière d’accès aux services de cancérologie et aux diagnostics du cancer. Les écarts entre ces groupes et le reste de la population peuvent se creuser en période de pressions sur les systèmes et sur les ressources de santé, comme celles subies pendant la pandémie de COVID-19. La prise de conscience et la correction de ces disparités constituent une réponse directe aux appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation.

Les possibilités, pour les programmes de lutte contre le cancer, de mobiliser les partenaires des Premières Nations, des Inuits et des Métis, dans le cadre de l’élaboration de modèles de soins, sont résumées ci-dessous.

Partenariats communautaires axés sur les points forts

des mains dans un cercleLes collectivités et les organisations des Premières Nations, des Inuits et des Métis ont élaboré des stratégies et des ressources pour gérer la santé des populations qu’elles desservent et comprendre les défis auxquels elles doivent localement faire face. En vue d’appuyer et d’améliorer ces approches, il convient que la mobilisation se fasse sur un mode collaboratif.

L’orientation au sein d’un système de santé souvent ambigu, multidimensionnel et relevant de différents territoires de compétence s’avère souvent complexe pour de nombreux groupes des Premières Nations, des Inuits et des Métis. Dans ce cadre, l’expérience et les connaissances de la collectivité sur la façon de relever ces défis revêtent une valeur et une pertinence considérables. Les activités de mobilisation et de dialogue sont en mesure de faciliter les communications et d’améliorer la coordination des services, permettant, au bout du compte, une orientation plus simple.

Mobilisation et consultations respectueuses

Des activités de mobilisation et de dialogue approfondies avec les gouvernements, les organisations et les collectivités des Premières Nations, des Inuits et des Métis s’avèrent essentielles pour concevoir conjointement des soins conformes à la culture et pour créer des changements dignes de ce nom. Il s’agit notamment de :

  • Collaborer avec les gouvernements et avec les collectivités des Premières Nations, des Inuits et des Métis, en vue de comprendre les points forts des modèles de soins existants, dans le but de mieux appréhender, dans le cadre d’une conception conjointe, la façon dont ils pourraient être améliorés, afin de tirer pleinement parti des soutiens communautaires disponibles;
  • Reconnaître le fait que les Premières Nations, les Inuits et les Métis, partout au Canada, ont des priorités diverses, en tenir compte et les respecter; investir le temps nécessaire pour établir la confiance et mettre en place des relations durables, à l’appui de ces priorités, dans les modèles de soins;
  • S’imprégner des principes d’établissement de relations et des compétences culturelles, et en reconnaître l’importance, dans le contexte de la collaboration avec les partenaires des Premières Nations, des Inuits et des Métis; dans ce cadre, le programme de formation à la sécurité culturelle autochtone San’yas offre différents cours (en anglais seulement).

Sécurité culturelle et prestation de soins conformes à la culture

La prestation de soins conformes à la culture constitue une composante importante des soins contre le cancer dispensés aux Premières Nations, aux Inuits et aux Métis. Une définition (en anglais seulement), élaborée par des partenaires autochtones de la First Nations Health Authority en Colombie-Britannique, affirme que la sécurité culturelle est un résultat, basé sur un dialogue respectueux, conscient des déséquilibres de pouvoir inhérents au système de santé et s’efforçant d’y remédier. Il en résulte un environnement exempt de racisme et de discrimination, au sein duquel les gens se sentent en sécurité lorsqu’ils reçoivent des soins.

Comprendre les besoins et les priorités des Premières Nations, des Inuits et des Métis

icone Premières Nations, des Inuits et des MétisLes organisations et les personnes relevant du système de santé canadien devraient prendre l’engagement de se renseigner sur les expériences, passées et actuelles, des Premières Nations, des Inuits et des Métis, dans le pays que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de Canada. Un examen des renseignements et des concepts mentionnés ci-après et une réflexion à ce sujet constituent un bon point de départ en la matière :

  • Les Premières Nations, les Inuits et les Métis sont des peuples solides et résilients dotés d’une riche culture; il est important de comprendre les répercussions des traumatismes passés sur les personnes appartenant à ces groupes, en particulier en situation de stress;
  • Connaître la législation et les principes essentiels et pertinents et en reconnaître l’importance, notamment les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, les principes de gouvernance des données des Premières Nations en matière de propriété, de contrôle, d’accès et de possession (PCAP®) et les contextes prévalant au sein des différents territoires de compétence;
  • Les membres des Premières Nations, des Inuits et des Métis accèdent aux services de santé par l’intermédiaire de programmes fédéraux présentant souvent des défis propres à chaque territoire de compétence et à chaque contexte local. Il existe des ressources, comme les cours sur les relations autochtones et la sensibilisation à la sécurité culturelle de Santé Ontario (en anglais seulement) permettant d’aider les organisations et les équipes à mieux comprendre cette structure et la façon dont les services sont fournis.