Dépistage du cancer du poumon au Canada : 2021-2022

Méthodes d’orientation vers des services d’abandon du tabagisme

Aider les gens à arrêter de fumer est un élément essentiel du dépistage du cancer du poumon. Le tabagisme est la principale cause de cancer du poumon, ainsi que de plusieurs autres cancers et maladies chroniques. L’abandon du tabagisme réduit le risque de contracter un cancer du poumon et le risque de décès. En savoir plus sur l’importance de l’abandon du tabagisme.

Tous les projets pilotes et études en matière de dépistage du cancer du poumon au Canada ont intégré l’abandon du tabagisme dans leurs parcours de dépistage. Trois offraient des services d’abandon du tabagisme aux personnes admissibles au dépistage et aiguillaient celles qui ne l’étaient pas vers des services externes. Trois orientaient toutes les personnes fumeuses participantes vers des services externes.

L’utilisation de la pharmacothérapie, notamment des médicaments sur ordonnance et de la thérapie de remplacement de la nicotine, peut plus que doubler les taux d’abandon du tabagisme. En savoir plus sur l’amélioration de l’accès aux médicaments en matière d’abandon du tabagisme et sur leur remboursement . Plusieurs projets pilotes et études en matière de dépistage du cancer du poumon ont proposé aux participants une pharmacothérapie pour les aider à abandonner le tabagisme.

Méthodes d’orientation des projets pilotes et des études en matière de dépistage du cancer du poumon au Canada

Titre  Orientation vers des services d’abandon du tabagisme    Pharmacothérapie pour l’abandon du tabagisme, fournie, par exemple, au point d’intervention ou sur ordonnance 
Essai sur le dépistage du cancer du poumon en Colombie-Britannique/Projet pancanadien d’extension du dépistage précoce du cancer du poumon/Essai international sur le dépistage du cancer du poumon* · Des services d’abandon du tabac sont offerts à toutes les personnes fumant actuellement.
· Les personnes admissibles au dépistage organisé se voient proposer des conseils d’abandon du tabagisme par le centre d’appels et sont aiguillées vers le programme QuitNow.
·  Les personnes non admissibles au dépistage organisé se voient proposer une orientation vers des services externes d’abandon du tabagisme (QuitNow).
· Thérapie de remplacement de la nicotine gratuite disponible dans les pharmacies locales par le biais d’un programme provincial
Étude de recherche sur le dépistage du cancer du poumon en Alberta* · Tous les fumeurs (environ 400) sont invités à participer à un essai contrôlé à répartition aléatoire comparant les ressources pédagogiques et les services de conseil psychologique en Alberta. · La prescription ou le financement de thérapies de remplacement de la nicotine (TRN) ou d’aides pharmacologiques à l’abandon du tabagisme ne sont pas disponibles dans le cadre du programme, mais le conseiller aidera la personne à décider si elle utilisera une TRN ou un médicament de désaccoutumance sur ordonnance dans son plan d’abandon du tabagisme.
· Si la personne envisage d’utiliser un médicament sur ordonnance, elle devra demander une ordonnance à son médecin ou à un pharmacien prescripteur.
· Les TRN sont en vente libre en Alberta et ne nécessitent pas d’ordonnance, bien que certains régimes d’assurance collective en exigent une pour les rembourser.
Projet pilote sur le dépistage du cancer du poumon en Ontario chez les personnes présentant un risque élevé · Des services d’abandon du tabagisme sont offerts à tous les fumeurs actuels.
· Les personnes admissibles au dépistage se voient offrir, sur place, des conseils en matière d’abandon du tabagisme, pendant au moins 10 minutes, par un conseiller formé à cet effet.
·L es personnes non admissibles au dépistage organisé se voient offrir une orientation vers des services externes d’abandon du tabagisme (par exemple, des services de conseil en télésanté).
· Pour tous les fumeurs actuels admissibles au dépistage qui reçoivent des services d’abandon du tabagisme, le conseiller recommandera, le cas échéant, une pharmacothérapie d’abandon du tabagisme de première intention. Dans ce cas, il pourra fournir une ordonnance à cet effet ou une recommandation sur la façon d’obtenir une telle ordonnance, par exemple par l’intermédiaire du FSP ou du pharmacien participant.
Étude pancanadienne sur la détection précoce du cancer du poumon* · Tous les fumeurs ont été orientés vers des initiatives d’abandon du tabagisme dans leur province ou dans leur territoire. · Non précisé
Étude pilote du Centre universitaire de santé McGill (Québec)* · Tous les fumeurs sont orientés vers le programme local J’arrête, en ligne ou par téléphone, et vers des cliniques d’abandon du tabagisme. · Une ordonnance pour une pharmacothérapie est remise à la personne lors de sa visite sur place.
Projet de démonstration du dépistage organisé du cancer du poumon au Québec^ · Toutes les personnes qui fument actuellement sont orientées vers le programme local J’arrête, en ligne ou par téléphone, et vers des cliniques d’abandon du tabagisme. · Une ordonnance pour une pharmacothérapie est remise à la personne lors de sa visite sur place.

* Ce projet est indépendant du projet pilote en cours d’évaluation pour une mise en œuvre par le ministère de la Santé et des Services sociaux.
^ Demande du MSSS à l’IUCPQ-UL pour être le chef de file du projet pour tout le Réseau de cancérologie pulmonaire du Québec.

Précédent : Programmes
Suivant : Dépistage opportuniste