Dépistage du cancer du poumon au Canada : 2021-2022

À propos de cette section

Le dépistage opportuniste a lieu en dehors d’un programme de dépistage organisé et est souvent mis en œuvre selon des modalités qui ne respectent pas les lignes directrices en matière de dépistage. Ce type de dépistage peut n’offrir aucun avantage, tout en imposant des exigences supplémentaires sur le système de santé. En revanche, le dépistage organisé permet de garantir une utilisation appropriée des ressources restreintes en radiologie. Il s’agit là d’un point important puisque le cancer du poumon est le cancer le plus souvent diagnostiqué au Canada et qu’il tue plus de personnes au pays que les cancers du côlon, du sein et de la prostate réunis. La tomodensitométrie à faible dose (TDM à faible dose) est un moyen rapide et non invasif de dépister le cancer du poumon, permettant de détecter la maladie plus tôt, d’où une amélioration possible des résultats du traitement. En savoir plus sur l’importance des programmes de dépistage organisés et de la TDM à faible dose.

Dépistage opportuniste du cancer du poumon au Canada

Des TDM à faible dose sont prescrites de manière opportuniste dans sept provinces et deux territoires

Dans la plupart des territoires de compétence, les médecins et les praticiens de soins primaires prescrivent les TDM à faible dose qui ont généralement lieu dans des hôpitaux, mais peuvent également être organisées dans des cliniques privées, des cliniques publiques et des centres de santé. Aucun territoire de compétence ne dispose d’un mécanisme de mesure de l’ampleur du dépistage opportuniste.

un patient qui passe une tomodensitométrie à faible dose

Dépistage opportuniste du cancer du poumon au Canada

Territoire de compétence Des examens par TDM à faible dose sont-ils demandés? Qui demande ces examens? Où se déroulent ces examens?
Yn Médecins Hôpitaux
T.N.-O.
Nt ✓* Médecins Hôpitaux
C.-B. Médecins Cliniques privées, Hôpitaux
Alb. Praticiens de soins primaires Cliniques privées, Cliniques publiques
Sask.
Man. FSP Hôpitaux, centres de santé
Ont. Médecins Hôpitaux
QC Médecins, FSP Hôpitaux
N.-B.
N.-É.
Î.-P.-É.
T.-N.-L. Hôpitaux

Nt : * Les médecins et les infirmières praticiennes peuvent prescrire une TDM à faible dose dans le territoire. Le Qikigtani General Hospital (QGH) fournit ce service, mais il a toutefois signalé un faible volume. La division imagerie numérique du QGH offre des services aux personnes de la région de Baffin. À l’heure actuelle, nous n’avons pas de renseignements sur la prescription de TDM à faible dose hors du territoire.