Dépistage du cancer colorectal au Canada : 2021-2022

Stratégies visant à améliorer le dépistage chez les populations vivant en zones rurales et éloignées

Les populations rurales et éloignées sont confrontées à divers obstacles pour accéder aux soins préventifs, notamment des temps de déplacement plus longs, des coûts plus élevés et une moindre disponibilité de ressources en soins de santé. Dans ce contexte, elles sont donc moins susceptibles d’accéder au dépistage du cancer et d’y participer. En savoir plus sur les obstacles au dépistage du cancer colorectal auxquels doivent faire face les personnes qui vivent dans des régions rurales et éloignées.

Sept provinces et un territoire se sont dotés de stratégies qu’ils emploient pour accroître l’accès au dépistage au sein de ces populations. La plupart de ces stratégies ont été élaborées conjointement avec la collectivité, et beaucoup incluent l’intégration des tests de dépistage du cancer colorectal et de l’éducation dans les cliniques mobiles de dépistage du cancer du sein ou du col de l’utérus.

Stratégies visant à améliorer l’accès au dépistage pour les populations rurales et éloignées*

Jurisdiction Stratégies utilisées  Stratégie élaborée conjointement avec le groupe concerné Description des activités visant à accroître l’accès au dépistage, au sein des populations rurales et éloignées
Yn ·        Amélioration des possibilités d’accès au dépistage plus près du domicile des personnes ·        Étude du dépistage mobile
·        Étude de l’autoprélèvement
Alb. ·    Médias (petits et de masse)
·    Évaluation des FSS et rétroaction
·    Cliniques mobiles de dépistage
·    Extension du champ de pratique des fournisseurs
Toutes: ✓ ·        L’infirmière praticienne pilote a dirigé des services de dépistage mobiles intégrés (mammographie, Pap et TFi).
Man. ·        Campagne complète de lettres envoyées à toutes les personnes admissibles
·        Promotion du dépistage multiple
·        Le programme s’emploie activement à envoyer des invitations à un premier et à un nouveau rendez-vous, ainsi que des rappels, aux personnes admissibles.
·        Deux cliniques mobiles de dépistage du cancer du sein offrent une formation sur le dépistage du cancer colorectal et fournissent des renseignements sur l’obtention des trousses de test.
Ont. 1.      Certains postes de soins infirmiers acceptent le dépôt des prélèvements pour les TFi
2.      Courrier accéléré, afin de favoriser le retour rapide des trousses de TFi
3.      Autobus de dépistage mobile
4.      Programme pilote d’amélioration de l’accès au test fécal immunochimique (TFi) au sein des collectivités des Premières Nations de la zone de Sioux Lookout
1.      ✓
2.
3.      ✓
4.      ✓
1.      Les personnes qui vivent dans les collectivités des Premières Nations peuvent communiquer avec leur poste de soins infirmiers pour déposer leur trousse de TFi, après avoir effectué le prélèvement, plutôt que de l’envoyer par la poste.
2.      Les personnes qui ont demandé une trousse de TFi et qui vivent dans des régions correspondant à des codes postaux ruraux en Ontario reçoivent des enveloppes de courrier accéléré pour un retour rapide des trousses de TFi au laboratoire, après le prélèvement de l’échantillon.
3.      Des autobus circulant dans certaines régions (Nord-Ouest, Hamilton Niagara Haldimand Brant) offrent des services de dépistage aux personnes n’ayant pas de FSP ou faisant face à des obstacles, notamment en matière de transport, pour accéder aux services de dépistage existants.
4.      Action Cancer Ontario de Santé Ontario mène un projet pilote visant à explorer les différentes modalités d’accès au TFi et à améliorer la participation au dépistage du cancer colorectal dans les collectivités des Premières Nations de la zone de Sioux Lookout, grâce à un stock de trousses de TFi disponible dans les postes de soins infirmiers et les centres de santé.
N.‑B. 1.      Publipostage de la correspondance du programme et du test de dépistage aux personnes participantes
2.      En attente des résultats du projet Élaboration de stratégies ciblant les populations faisant l’objet d’un dépistage insuffisant grâce à la mobilisation communautaire
1.
2.      ✓
·        Les invitations au programme, les rappels et les tests de dépistage à domicile sont envoyés directement aux personnes participantes, quelle que soit leur zone de résidence.
·        Exploitation des enseignements du projet Élaboration de stratégies ciblant les populations faisant l’objet d’un dépistage insuffisant grâce à la mobilisation communautaire
N.‑É. ·        Trousse de dépistage à domicile par TFi envoyée par la poste à tous les Néo-Écossais âgés de 50 à 74 ans ·        Suppression d’un obstacle au TFi grâce au publipostage à tous les Néo-Écossais admissibles. La trousse comprend une enveloppe préaffranchie pour retourner le test au laboratoire.
Î.‑P.‑É. ·      Envoi des trousses par la poste à ladresse du domicile des personnes 
T.‑N.‑L. ·        Collaboration avec les FSP, les réseaux régionaux et les groupes communautaires pour partager les données régionales, fournir de la formation et promouvoir le programme
·        Création d’instructions illustrées à utiliser tout au long du programme de dépistage
·        Fourniture de matériel promotionnel et éducatif du programme pour encourager la participation au programme

*En l’absence de programme de dépistage organisé au Québec, il n’y a pas de stratégies concertées en place. Chaque établissement de santé est responsable de mettre en œuvre les stratégies appropriées pour communiquer avec la population qu’il dessert.
PE: ^ L’Île-du-Prince-Édouard est la province la plus densément peuplée du Canada. L’ensemble de la population a accès à un hôpital ou à un centre de santé communautaire en 45 minutes de voiture ou moins.