Dépistage du cancer colorectal au Canada : 2021-2022

Stratégies visant à améliorer le dépistage chez les personnes LGBTQ2S+

Les personnes LGBTQ2S+ peuvent rencontrer des obstacles supplémentaires pour avoir connaissance du programme de dépistage du cancer colorectal ou pour y participer, notamment la stigmatisation. Les personnes LGBTQ2S+ comprennent notamment les homosexuels, les lesbiennes, les personnes transgenres, les personnes non binaires, les personnes bispirituelles, ainsi que de nombreuses autres identités sexuelles et de genre.

Quatre provinces et un territoire se sont dotés de stratégies qu’ils emploient pour accroître la participation au dépistage au sein de ces groupes. La plupart de ces stratégies ont été élaborées conjointement avec le groupe concerné. Le recours à un langage et à du matériel pédagogique (c’est-à-dire des webinaires et de la formation) inclusifs constituent deux exemples des stratégies utilisées.

Stratégies visant à améliorer le dépistage chez les personnes LGBTQ2S+*

Jurisdiction Public(s) visé(s)  Stratégies utilisées  Stratégie élaborée conjointement avec le groupe concerné: Description des activités visant à améliorer le dépistage pour les personnes LGBTQ2S+
Yn ·        Personnes LGBTQ2S+
 
·        Cartographie des organisations du territoire appuyant les personnes LGBTQ2S+ ·        Rapport de ColonCheck sur les disparités
·        Rapport Putting People First
·        Collaboration avec des organismes de proximité
Ont. ·        Personnes non binaires et de diverses identités de genre
·        Personnel d’Action Cancer Ontario de Santé Ontario
·
Politique globale en matière de dépistage propre aux personnes transgenres, dans le cadre du Programme ontarien de dépistage du cancer du sein et du Programme ontarien de dépistage du cancer du col de l’utérus.
2.      Webinaires éducatifs
1.      ✓^
2.      ✓~
·        Les ressources de programme nouvellement élaborées dans le cadre du programme ContrôleCancerColorectal utiliseront un langage non genré et inclusif (se référant, par exemple, aux « personnes » plutôt qu’aux « femmes »), les anciens documents étant en cours de mise à jour.
·        Le personnel d’Action Cancer Ontario de Santé Ontario a participé à des webinaires sur l’amélioration des services offerts aux personnes LGBTQ2S+ en matière de soins de santé et de dépistage du cancer, en ce qui concerne l’accès et l’admissibilité.
N.‑B. ·        Grand public ·        Langage inclusif ·        Examen et adaptation de la correspondance, du matériel et des ressources pour les médias du programme, en vue d’utiliser un langage et des images plus inclusifs
Î.‑P.‑É. ·        PEERS Alliance PE
·        Personnes LGBTQ2S+
·        Groupe du comité de la santé de l’Î.-P.-É. ·        Réunions autour des besoins en matière de soins de santé non spécifiques au dépistage
T.‑N.‑L.   ·        Création d’instructions illustrées à utiliser tout au long du programme de dépistage
·        Fourniture de matériel promotionnel et éducatif du programme pour encourager la participation au programme
·        Mobilisation des FSP, afin de les encourager à aiguiller leurs patients vers le programme de dépistage
·        Collaboration et dialogue avec les cliniques de santé qui desservent les personnes LGBTQ2S+

*Quebec does not have an organized screening program available so there are no concerted strategies in place. Each health institution is responsible for implementing the appropriate strategies to reach out to the population it serves.
Ont.:^ élaborée avec des défenseurs, des experts et des membres du groupe ayant une expertise en matière d’amélioration des services aux personnes LGBTQ2S+ dans le domaine des soins de santé
Ont.:~ Offerts par Rainbow Health Ontario