Dépistage du cancer du col de l’utérus au Canada : 2021-2022

Stratégies d’amélioration du dépistage du cancer du col de l’utérus pour l’ensemble des personnes admissibles

Huit provinces emploient des stratégies visant à améliorer le dépistage du cancer du col de l’utérus pour l’ensemble des personnes admissibles. Elles sont nombreuses à avoir recours à des campagnes sur les médias sociaux, à des présentations et à des contenus du programme, en vue d’améliorer la sensibilisation et la formation en matière de dépistage du cancer du col de l’utérus. L’utilisation de rappels adressés aux clientes est une stratégie très répandue pour accroître l’accès et la participation au dépistage.

Stratégies d’amélioration du dépistage du cancer du col de l’utérus pour l’ensemble des personnes admissibles *

P/T Stratégies utilisées : Description des activités visant à accroître la participation au dépistage du cancer du col de l’utérus, pour toutes les personnes admissibles :
C.-B. ·        Avis d’invitation à un nouveau rendez-vous mis en place en 2021
·        Aiguillages facilités en colposcopie mis en œuvre en 2021
·        Diverses activités de promotion réalisées chaque année
Alb.  ·        Formation (individuelle et en groupe)
·         Invitations et rappels
·         Médias (petits et de masse)
·         Système de suivi des rappels et des invitations à un nouveau rendez-vous pour les FSS
·         Évaluation des FSS et rétroaction
·         Formation des FSS sur les compétences culturelles
·         Élaboration de matériel et de ressources adaptés sur le plan culturel
·        Rédaction dans un langage simple des documents élaborés par le programme
·        Partage des données probantes et des enseignements avec les fournisseurs de services, en vue de la prestation de soins adaptés sur le plan culturel
·        Rédaction des normes et des lignes directrices dans un langage inclusif
·        Collaboration avec nos partenaires, en vue de fournir des messages cohérents aux personnes admissibles
·        Travail avec des partenaires, afin de fournir aux FSS leurs rapports annuels du groupe d’experts sur le dépistage
·        Communication récurrente sur le dépistage, par le biais des associations professionnelles et des collèges
·        Analyse continue de la population cible pour mieux comprendre les caractéristiques des personnes qui participent au dépistage et de celles qui restent en dehors
Sask. ·         Formation
·         Rappels aux participantes
·         Médias
·         Rappels aux prestataires de soins
·         Application des connaissances
Dans le cadre du projet Accélérer les innovations pour renforcer la résilience en matière de dépistage du cancer pendant la pandémie de COVID-19, des ressources actualisées sont en cours de révision et/ou de création, par exemple des vidéos de formation des cliniciens; des stratégies d’application des connaissances, aux échelons de la population, de la collectivité et des participantes, sont en préparation et seront mises en œuvre au cours de la prochaine année.
Man. ·        Formation : public et fournisseurs
·        Larges campagnes d’invitations
·        Rappels au fournisseur et lettres de suivi après des résultats anormaux
·        Sensibilisation au dépistage multiple
·        Site Web complet intégrant une carte des cliniques Pap : https://www.cancercare.mb.ca/screening/cervix#clinics
·        Formation des FSS sur les compétences culturelles
Ont. ·        Campagnes de correspondance (lettres d’invitation à un premier ou à un nouveau rendez-vous et lettres de rappel)
·        Médias
·        Campagnes de formation et de sensibilisation du public
·        Système de suivi des rappels et des invitations à un nouveau rendez-vous pour les FSS (rapports d’activité de dépistage)
·        Formation des FSP et des colposcopistes
·        Stratégies en matière d’incitatifs aux FSS
·        Le Programme ontarien de dépistage du cancer du col de l’utérus envoie, aux personnes admissibles, des lettres d’invitation à un premier rendez-vous, leur suggérant de passer un examen de dépistage, en en parlant à leur FSP, ainsi que des lettres d’invitation à un nouveau rendez-vous, avant la date de leur examen suivant.
·        En Ontario, il incombe au ministère de la Santé de mener des campagnes de sensibilisation du public à l’échelle de la province.
·        Le Programme ontarien de dépistage du cancer du col de l’utérus fournit du matériel, par exemple des affiches, des cartes postales et des publications sur les réseaux sociaux, aux programmes régionaux de cancérologie, à l’appui des initiatives de sensibilisation au dépistage du cancer du col de l’utérus, comme la Semaine de sensibilisation au cancer du col de l’utérus.
·        Action Cancer Ontario de Santé Ontario aide les médecins de famille à recenser les personnes admissibles à un examen de dépistage ou à un suivi, par le biais du rapport d’activité de dépistage, un outil en ligne qui indique aux médecins, exerçant dans le cadre d’un modèle d’inscription des patients, la situation en matière de dépistage de chacun de leurs patients admissibles, sur la base de leur âge, précisant ceux dont la date d’examen est dépassée, ceux qui n’ont jamais passé l’examen de dépistage ou ceux ayant besoin d’un suivi.
·        Action Cancer Ontario de Santé Ontario offre des webinaires semestriels attribuant des crédits en formation professionnelle continue aux membres de la communauté de pratique de la colposcopie de l’Ontario ouverte aux 400 colposcopistes de l’Ontario. Au cours de ces webinaires, le programme fait le point sur son activité et présente des études de cas mettant en valeur des pratiques exemplaires, fondées sur des données probantes, en colposcopie.
·        Action Cancer Ontario de Santé Ontario a fourni des orientations, sous forme de fiches-conseils, aux FSP et aux colposcopistes, à l’appui de la participation au dépistage des populations admissibles, pendant la COVID-19.
·        Action Cancer Ontario de Santé Ontario travaille avec les programmes régionaux de cancérologie pour informer les FSP et les fournisseurs de services de colposcopie sur les recommandations de dépistage du cancer du col de l’utérus, par exemple sur l’outil de synthèse du dépistage ou sur les présentations disponibles. Les responsables régionaux du dépistage du cancer du col de l’utérus, de la colposcopie et des soins primaires apportent leur expertise et forment les FSS dans chaque région, afin de favoriser la participation au dépistage.
·        Afin d’aider les médecins de famille à s’assurer que leurs patients participent aux programmes de dépistage pertinents pour eux, le ministère de la Santé a mis en place des primes cumulatives pour les soins préventifs. Grâce à ce programme, les médecins de famille admissibles qui exercent dans le cadre d’un modèle d’inscription des patients, dans le cadre duquel ces derniers sont officiellement inscrits auprès d’eux, peuvent recevoir des primes pour le maintien de niveaux déterminés de soins préventifs pour leurs patients inscrits.
N.-B ·        Formation (en groupe)
·        Rappels aux participantes
·        Médias (médias sociaux, radio, publicités dans les transports en commun)
·        Correspondance avec les FSS
·        Matériel du programme en anglais et en français
·        Consultations communautaires pour obtenir des commentaires sur le programme
·        Exploitation des enseignements tirés du projet sur les populations faisant l’objet d’un dépistage insuffisant
·        Offre de séances de formation virtuelles et en personne sur les programmes de dépistage du cancer en général et propres à chaque centre de dépistage, à la demande du public, des FSS, des régies régionales de la santé, de groupes communautaires ou de groupes d’intérêts particuliers
·        Les lettres de rappel et d’invitation à un nouveau rendez-vous sont envoyées directement aux participantes par le programme. Des renseignements supplémentaires sur le dépistage du cancer du col de l’utérus y sont inclus.
·        Des stratégies coordonnées de communication et de sensibilisation sont planifiées régulièrement, tout au long de l’année, pour promouvoir et améliorer la visibilité des programmes provinciaux de dépistage du cancer, en utilisant diverses méthodes, notamment des publicités radiodiffusées, des publicités numériques ciblées, des publications sur Facebook et Twitter, des publicités sur des panneaux d’affichage et dans les transports en commun, des communications sur le site Web, ainsi que des vidéos animées et de témoignage.
·        Le programme communique par courrier avec les FSP, pour les alerter lorsque leurs patientes sont en retard pour des examens de suivi après des résultats anormaux.
·        L’ENSEMBLE de la correspondance, ainsi que du matériel éducatif et promotionnel du programme, est disponible en anglais et en français. Le programme offre une ligne téléphonique sans frais permettant au public de poser des questions sur le dépistage du cancer et d’obtenir des réponses, en anglais ou en français.
·        Des sondages publics ont été effectués par téléphone, en ligne et à la suite de séances de formation. Les commentaires adressés au programme sont recueillis et évalués régulièrement.
·        On prévoit de tirer parti des recommandations du projet en cours Élaboration de stratégies ciblant les populations faisant l’objet d’un dépistage insuffisant grâce à la mobilisation Communautaire.
Î.-P.-É. : ·         Médias (petits et de masse)
·         Rappels aux participantes
·         Brochure pour les participantes, carte pliable de gestion des rendez-vous de suivi
·         Parcours de dépistage pour les fournisseurs
·         Langue : cartes aide-mémoire avec symboles pour les cliniciens Pap
·        Octobre : promotion de la santé des femmes (santé du sein, test de détection du VPH, test Pap) dans les médias
·        Site Web de dépistage du cancer du col de l’utérus (prise de rendez-vous en ligne, par téléphone ou par télécopieur)
·        Lettre de rappel aux patientes de la clinique régionale de dépistage par test Pap, lettres de résultats incluant une brochure sur le test Pap, lettres de résultats anormaux incluant de l’information sur la vaccination contre le VPH et la carte pliable de suivi
·        Outil de dépistage pour les cliniciens
·        Carte avec symboles pour briser les barrières linguistiques
T.-N.-L.  ·        Séances de formation offertes aux professionnels de la santé, aux praticiens de soins primaires et à d’autres partenaires communautaires
·        Association avec des partenaires communautaires pour promouvoir le dépistage sur les médias sociaux
·        Mobilisation directe auprès des cliniques et des groupes de santé communautaires
·        Contenu élaboré pour chaque régie régionale de la santé (RRS) et livré, par l’intermédiaire de MS Teams, à l’échelle de la province, ou en personne; programmes de dépistage organisé ajoutés à l’orientation des praticiens de soins primaires dans certaines RRS

*En l’absence de programme de dépistage organisé au Québec, il n’y a pas de stratégies concertées en place.