Agir en vue d’améliorer les taux de rappel pour anomalie

Apprenez-en plus sur la façon dont les intervenants du système de lutte contre le cancer peuvent améliorer le dépistage du cancer du sein et fournir, de manière durable, des soins de qualité

Éléments clés à retenir

  • Les taux de rappel pour anomalie (TRA) pour le dépistage du cancer du sein ont augmenté régulièrement au cours des dix dernières années, dépassant la cible canadienne et les cibles internationales en la matière.
  • En dépit de cette hausse des TRA, les taux de détection de cancers (TDC) sont restéss du TDC, signifie qu’un plus grand nombre de personnes subissent des examens de suivi, sans aucun avantage supplémentaire.
  • Les TRA varient selon les provinces et les territoires, donnant à penser qu’il existe des différences entre les programmes de dépistage et entre les pratiques d’assurance de la qualité.
  • Au fur et à mesure des progrès des technologies de dépistage du cancer du sein, il est possible qu’il soit nécessaire de faire évoluer les cibles canadiennes en matière de TRA, afin de maintenir les avantages du dépistage organisé.
  • Dans un contexte où le Canada reprend les services de dépistage après la pandémie de COVID-19, il faudra les planifier minutieusement, afin de veiller à ne pas dépasser les capacités du système.

Application du Cadre

La plupart des personnes subissant une mammographie n’auront pas de cancer du sein. Des résultats de dépistage plus rigoureux contribuent à garantir que celles-ci ne souffrent ni d’un stress ni de préjudices inutiles, du fait d’examens de suivi dont elles n’ont pas besoin.

De gros efforts ont été accomplis pour améliorer la qualité des mammographies de dépistage au Canada. La réduction des taux de rappel pour anomalie (TRA) contribuera à pérenniser ces améliorations et garantira la prestation continue de services de dépistage de haute qualité. Le Cadre d’action pancanadien pour optimiser les taux de rappel pour anomalie dans le dépistage du cancer du sein peut aider les programmes de dépistage du cancer du sein à adopter des approches, fondées sur des données probantes, pour optimiser leur TRA. Ces approches contribueront à maximiser les avantages du dépistage, tout en réduisant au minimum les inconvénients pour les patientes et les coûts pour les systèmes de santé.

Icones six approaches

Les programmes de dépistage peuvent mettre en œuvre les approches du Cadre, à court terme, à moyen terme et à long terme, en fonction de leurs propres capacités et des ressources dont ils disposent. Ce faisant, il est important d’appliquer un prisme d’équité dans l’allocation des fonds et des ressources disponibles, permettant ainsi de réduire les lacunes existantes dans l’accès à un dépistage de haute qualité. Les valeurs des participantes aux programmes de dépistage doivent également être prises en compte lors de la détermination de l’équilibre acceptable entre les TRA et les TDC.