Cadre pour optimiser les taux de rappel pour anomalie dans le dépistage du cancer du sein

Adopter six approches fondées sur des données probantes en vue de contribuer à optimiser les taux de rappel pour anomalie (TRA) et d’accroître l’efficacité du dépistage du cancer du sein

En matière de dépistage du cancer du sein, le taux de rappel pour anomalie est le pourcentage de mammographies interprétées comme anormales et nécessitant donc des examens supplémentaires. Si le TRA est trop faible, un certain nombre de cancers ne seront pas détectés; s’il est trop élevé, on demandera à certaines personnes de passer des examens de suivi inutiles.
woman outside
Un TRA idéal correspond à un niveau d’équilibre entre ces deux écueils. On constate qu’au Canada, les TRA augmentent, dans un contexte où les taux de détection de cancers restent les mêmes. Cela signifie que l’on signale davantage de faux positifs et, qu’en conséquence, un plus grand nombre de personnes subissent des procédures évitables, ayant des répercussions sur leur bien-être physique et psychologique.

La communauté canadienne du dépistage du cancer du sein a élaboré, avec le soutien du Partenariat, un cadre visant à atteindre des TRA optimaux. Sa mise en œuvre contribuera à maintenir les avantages des programmes de dépistage, tout en réduisant les préjudices pour les patientes et les coûts pour les systèmes de santé.

Le présent Cadre a été élaboré en vue de garantir que les personnes subissant un dépistage du cancer du sein bénéficient de pratiques de dépistage normalisées et de haute qualité, qui leur évitent de recourir inutilement au système de santé. La COVID-19 accroissant les exigences pesant sur les systèmes de santé du Canada, il est essentiel que nous réduisions notre utilisation de leurs ressources, tout en maintenant la qualité des soins.

-Dre Nancy Wadden, vice-présidente, Société canadienne de l’imagerie mammaire; présidente, Groupe de travail du Programme d’agrément en mammographie, Association canadienne des radiologistes

Contenu du Cadre

Il existe de nombreux moyens pratiques d’optimiser les TRA. Le Cadre d’action pancanadien pour optimiser les taux de rappel pour anomalie dans le dépistage du cancer du sein propose, pour ce faire, six approches fondées sur des données probantes.

La communauté du dépistage du cancer du sein peut favoriser l’obtention de TRA optimaux en introduisant ou en renforçant ces approches dans le cadre de ses programmes de dépistage organisé. Ce faisant, on contribuera à maximiser les avantages du dépistage organisé du cancer du sein pour la population canadienne.

Icones six approaches

Objectifs du Cadre

Les six approches du Cadre, s’appuyant sur des examens des données probantes effectués par le Centre for Effective Practice (en anglais seulement) et par Research Sciences International (en anglais seulement) s’appliquent à différents échelons : praticien, programme et système. Voici les objectifs généraux du Cadre :

  • Accélérer l’adoption des pratiques cliniques exemplaires existantes, fondées sur des données probantes
  • Appuyer la mise en œuvre d’approches d’amélioration de la qualité pour le dépistage du cancer du sein
  • Maximiser les avantages et réduire au minimum les inconvénients du dépistage et des évaluations diagnostiques
  • Favoriser le suivi, le respect et l’amélioration des cibles nationales canadiennes en matière de TRA

À quel public le Cadre est-il destiné?

Le Cadre est notamment destiné aux utilisateurs suivants :

  • Les administrateurs des systèmes de santé, notamment les responsables des programmes de dépistage et des sections d’imagerie diagnostique;
  • Les professionnels de la santé, notamment les radiologistes et les technologues en mammographie;
  • Les chercheurs et les spécialistes travaillant dans le domaine du dépistage du cancer du sein;
  • Les spécialistes des politiques et les décideurs auxquels il incombe de veiller à ce que les initiatives d’amélioration de la qualité disposent des ressources dont elles ont besoin
  • Le Cadre a pour vocation de guider ces différents utilisateurs dans le choix et dans la personnalisation de différentes stratégies, en fonction de leurs propres besoins et de leurs propres priorités.

Comment le Cadre contribue-t-il à la Stratégie?

Le Cadre apporte une contribution directe à la Stratégie canadienne de lutte contre le cancer. Publiée en 2019, la Stratégie appelle les intervenants et les partenaires du système de lutte contre le cancer à en améliorer l’équité et à fournir, de manière durable, des soins de qualité. Diagnostiquer le cancer plus rapidement, avec exactitude et à un stade plus précoce constitue l’une des huit priorités de la Stratégie.

Dans le contexte de la réponse du Canada à la pandémie de COVID-19, nous devons, maintenant plus que jamais, combler les lacunes existant au sein du système de lutte contre le cancer, tout en générant des gains d’efficacité. Les taux de rappel pour anomalie élevés prévalant dans notre pays, dans le cadre du dépistage organisé du cancer du sein, constituent un domaine sur lequel nous pouvons agir. Le présent Cadre fournit aux principaux acteurs des systèmes de santé des orientations pour ce faire.

-Gregory Doyle, président, Réseau canadien de dépistage du cancer du sein

Pour obtenir un exemplaire en français du Cadre, communiquez avec nous à l’adresse screening@partnershipagainstcancer.ca