Faire face à une forme rare de cancer de l’ovaire en tant que jeune adulte (l’histoire de Jen)

Dans cette vidéo, Jen évoque son combat, en tant que jeune adulte, contre une forme rare de cancer de l’ovaire, le rôle essentiel joué par sa mère pour la soutenir et son retour au travail

Écoutez Jen parler du diagnostic de tumeur du sinus endodermique, une forme rare de cancer de l’ovaire, qu’elle a reçu à l’âge de 29 ans. Elle raconte à quel point il s’est avéré difficile pour elle de dépendre à nouveau de sa mère pendant le traitement.

Jen évoque également le lent et difficile processus de retour au travail et sa chance d’avoir pu compter sur la souplesse de ses employeurs. Elle explique aussi comment sa participation à un groupe de soutien, composé de jeunes adultes ayant survécu à un cancer, a contribué à sa guérison.

Jen vit et travaille à Richmond, en Colombie‑Britannique. Elle défend désormais ardemment l’amélioration des soins pour les jeunes adultes atteints d’un cancer. Elle apporte également sa contribution au programme Callanish et participe à l’association Young Adult Cancer Canada.

J’ai dû beaucoup me battre pour moi‑même, tout en me montrant ouverte et honnête vis‑à‑vis des autres par rapport à ce que je vivais. Alors, quand le cancer est arrivé puis a disparu, et tout au long du processus de guérison, je pense avoir, tant bien que mal, réussi à me dissocier de cette étiquette. S’il est indubitable que je suis une survivante et que j’ai eu un cancer, il n’en demeure pas moins que mon identité va bien au‑delà de cette maladie!

Regardez la vidéo de Jen expliquant comment elle a fait face à une forme rare de cancer de l’ovaire (en anglais seulement)

Le Partenariat canadien contre le cancer collabore avec des partenaires pour faire en sorte que les adolescents et les jeunes adultes (AJA) vivant avec un cancer, ou ayant survécu à un cancer contracté alors qu’ils étaient enfants, adolescents ou jeunes adultes, obtiennent de meilleurs résultats et bénéficient d’une plus grande qualité de vie. Il s’agit de fournir un accès rapide et égal pour tous aux meilleurs soins, pendant et après le traitement d’un cancer. Afin d’améliorer les résultats cliniques et la qualité de vie et d’éliminer les disparités actuelles en matière de traitement du cancer chez les AJA, les soins concernés devraient être centrés sur l’éducation et la recherche.

Document à télécharger

Jen - Transcription de l’entrevue

Taille du fichier 143 KB | 3 pages