Séance pédagogique : protocoles du CAP sur le cancer du sein infiltrant 2013

Dans cette vidéo, la Dre Simpson parle de la liste de contrôle du CAP pour le cancer du sein infiltrant

Regardez la Dre Jean Simpson parler de la liste de contrôle du CAP pour le cancer du sein infiltrant. Elle aborde également l’importance de la liste de contrôle pour l’oncologie diagnostique et pour améliorer les soins aux patients.

Jean Simpson, M.D., est professeure auxiliaire de pathologie à l’Université de South Alabama à Mobile (Alabama, États-Unis). Elle a été diplômée en 1983 du Medical College of Georgia à Augusta (Géorgie). À l’issue de son programme de résidence en anatomopathologie et pathologie clinique au centre médical de l’Université Vanderbilt à Nashville (Tennessee) en 1986, elle est devenue membre du personnel médical au National Cancer Institute à Rockville (Maryland). Elle a obtenu une bourse de recherche en pathologie chirurgicale du centre médical de l’Université Vanderbilt avant de rejoindre le City of Hope National Medical Center à Duarte (Californie) en tant que pathologiste membre du personnel jusqu’en 1997. À l’Université Vanderbilt, elle a été professeure de pathologie de 2001 à 2013 et directrice du service d’anatomopathologie au centre médical de 1998 à 2008. Elle a siégé au conseil d’administration du National Accreditation Program for Breast Center de 2009 à 2015. Elle a également dirigé le comité de révision des protocoles sur le cancer du sein pour le comité sur le cancer du College of American Pathologists de 2010 à 2016 et a présidé le comité sur le cancer du College of American Pathologists de 2013 à 2015.

Regardez la vidéo de la séance pédagogique de 2013 sur les protocoles du CAP concernant le cancer du sein infiltrant (en anglais seulement)

Le Partenariat, l’Association canadienne des pathologistes (CAP-ACP) et Action Cancer Ontario (ACO) ont organisé cette séance pédagogique sur les protocoles du College of American Pathologists (CAP).

En juillet 2009, la CAP-ACP a recommandé que les protocoles sur le cancer élaborés par le CAP deviennent la norme pancanadienne régissant l’ensemble des rapports de pathologie du cancer. Jusqu’à présent, les protocoles du CAP ont été mis en œuvre dans six provinces canadiennes avec l’appui de la CAP-ACP.

Ces protocoles aident les pathologistes à rendre compte de manière efficace des résultats diagnostiques et pronostiques, deux aspects fondamentaux des soins dispensés aux patients et de la collecte de données de stadification concertée. Ces protocoles, conçus par des équipes multidisciplinaires, sont offerts par le CAP en format papier et électronique.