Avez-vous eu l’impression que votre prestataire de soins vous a traité avec respect?

Associé à la Priorité 6 et à la Priorité 7

Pourquoi cet indicateur est-il important pour les Premières Nations, les Inuits et les Métis?

L’un des obstacles à l’amélioration des résultats en matière de santé chez les peuples autochtones est la profonde méfiance que bon nombre d’Autochtones éprouvent à l’égard du système de soins de santé.

Cette méfiance s’accentue en raison de la discrimination et du racisme permanents dans les établissements de santé, ce qui pousse de nombreux Autochtones à éviter de recourir aux services de soins de santé.

Si l’on ajoute à cela le fait que les prestataires de soins ne comprennent pas les peuples autochtones, leur histoire, leur culture et leurs modes de connaissance, il en résulte des milieux et des soins non sécuritaires sur le plan culturel.

Le respect est au cœur de la sécurité des soins sur le plan culturel. Lorsque les peuples autochtones se sentent respectés et en sécurité lorsqu’il est question d’exprimer leur identité culturelle, leurs interactions avec le système de soins de santé et, par conséquent, leurs résultats en matière de soins du cancer sont nettement meilleurs.

Voir les déterminants de la santé propres aux Autochtones

De quelle façon cela a-t-il une incidence sur les soins et les résultats?

Les Premières Nations, les Inuits et les Métis sont plus enclins à tarder à obtenir des soins lorsqu’ils ressentent des symptômes par crainte des expériences négatives en matière de soins, du racisme et de la discrimination dans les hôpitaux et le système de soins de santé.

Lorsqu’ils tardent à obtenir des soins, les patients des Premières Nations ainsi que les patients inuits et métis peuvent recevoir un diagnostic beaucoup plus tardif de cancer, le cancer étant alors plus difficile ou impossible à traiter et associé à un risque plus élevé de mauvais pronostic.

Des soins respectueux et sécuritaires sur le plan culturel contribuent à une meilleure communication, à une meilleure compréhension et à la responsabilisation des patients qui participent alors activement à une approche de soins centrés sur le patient dans leur cheminement vers le bien-être.

Vers l’équité en matière de santé

Pour éliminer les inégalités en matière de santé, il faut s’attaquer aux déterminants de la santé, y compris le racisme et les soins non sécuritaires sur le plan culturel, dans le système de soins de santé.

On reconnaît de plus en plus l’importance de la sécurité culturelle, tant au niveau des prestataires de soins qu’au niveau organisationnel, pour offrir des soins de santé équitables.

La sécurité culturelle est un résultat fondé sur un engagement respectueux qui permet de mieux soutenir les patients dans leur cheminement vers le bien-être tout au long de leur parcours de soins contre le cancer, et de créer un environnement où les gens se sentent en sécurité lorsqu’ils reçoivent des soins.

Ce que cela signifierait pour les personnes vivant au Canada

Des relations respectueuses entre le système de soins de santé et les partenaires autochtones permettent d’offrir des soins contre le cancer sécuritaires sur le plan culturel et adaptés aux besoins uniques des peuples autochtones.

Le racisme sous toutes ses formes est reconnu et combattu dans le système de soins liés au cancer.

Tout patient est traité avec dignité et respect et reçoit des soins exempts de toute discrimination.

Voir le processus d’élaboration des indicateurs
Voir les méthodes de mesure des indicateurs