Dépistage du cancer colorectal au Canada : 2021-2022

Suivi des résultats anormaux aux tests de dépistage du cancer colorectal

Un processus d’aiguillage efficace, pouvant être facilité par un système d’orientation indépendant ou géré directement par le programme de dépistage, permet d’obtenir plus facilement un suivi rapide après des résultats anormaux aux tests fécaux, la surveillance de la qualité des coloscopies permettant, en outre, de maximiser les avantages du dépistage.

Les programmes de dépistage du cancer colorectal effectuent un suivi auprès d’une personne dont le test fécal a produit des résultats anormaux (positifs). Neuf provinces envoient des comptes rendus de résultats aux personnes et aux FSP, ou seulement aux personnes. D’autres territoires de compétence communiquent par téléphone avec le FSP ou avec les personnes. Il incombe souvent aux FSP de coordonner le suivi. Certaines provinces et certains territoires sont dotés de systèmes coordonnés, un administrateur du programme, une infirmière-pivot ou un coordonnateur des patients communiquant avec les personnes participant au programme pour organiser leur coloscopie.

Réception d’un résultat anormal à un test de dépistage du cancer colorectal

Province ou territoire Il incombe au FSP de transmettre les résultats aux participants. Les participants reçoivent un appel téléphonique de leur autorité de la santé ou du programme. Les participants reçoivent un appel téléphonique de leur fournisseur de soins de santé. Les participants sont avisés de communiquer avec leur FSP pour un suivi. Les résultats sont postés directement aux participants. Le FSP reçoit les résultats directement (p. ex., par télécopieur ou par un système électronique). Le FSP reçoit une lettre l’informant des résultats.
Yn
T.N.-O. ✓ (Dépistage opportuniste)
Nt
C.-B.
Alb.
Sask.
Man.
Ont.* ✓^ ✓~
Qc
(Dépistage opportuniste)

(Programme)**
N.-B.   ✓‡
N.‑É.
Î.‑P.‑É.
T.‑N.‑L.
On envoie à la personne une lettre recommandée s’il est impossible de communiquer avec elle après 2 semaines.

Ont : * Les personnes ayant passé un TFi peuvent appeler le centre d’appels d’Action Cancer Ontario pour obtenir leur résultat.
Ont. : ^ Le médecin qui supervise l’autobus mobile de Hamilton Niagara Haldimand Brant fournit les résultats directement à la personne ayant passé le test et gère le suivi.
Ont. : ~ Cette recommandation figure dans le compte rendu de résultat anormal.
Qc : ** Une fois le programme établi.
N.-B. : ‡ Les résultats sont accessibles par l’entremise du dossier de santé électronique (DSE) provincial.


Les provinces et les territoires ont recours à des méthodes de suivi différentes après des résultats anormaux à un test de dépistage du cancer colorectal. Dans six provinces et trois territoires, les médecins coordonnent les aiguillages en coloscopie. Dans certains territoires de compétence, les médecins coordonnent également l’information de la personne quant à son rendez-vous en coloscopie, le programme de dépistage pouvant également coordonner le suivi directement avec elle.

Suivi d’un résultat anormal à un test de dépistage du cancer colorectal

Province ou territoire Le médecin coordonne l’orientation en coloscopie. Le médecin informe le patient du rendez-vous pris. Une évaluation précoloscopie est effectuée. La date et l’heure du rendez-vous sont envoyées par la poste au participant. Le centre où doit se dérouler la coloscopie communique avec le participant pour lui préciser la date et l’heure de son rendez-vous. Le programme lance l’orientation en coloscopie. Le programme coordonne le suivi.
Yn
(Les aiguillages en coloscopie ne peuvent être effectués que par un médecin ou une infirmière praticienne.)
T.N.-O. ✓ (Dépistage opportuniste) ✓*
Nt
(Les aiguillages peuvent être effectués par des médecins, des infirmières praticiennes ou des infirmières en soins communautaires.)
C.-B.
(L’autorité de la santé communique avec la personne.)
Alb.
Sask.
(Médecin ou intervenant-pivot en endoscopie)
Man.
(S’il s’agit de la procédure privilégiée par le FSP.)

(Avec l’autorisation du FSP)

(Avec l’autorisation du FSP)
Ont. ✓* ✓^ ✓^ ✓^
Qc ✓ (Dépistage opportuniste) ✓ (Dépistage opportuniste et programme)~
(Programme)
N.B.
N.‑É.
Î.‑P.‑É.
T.‑N.‑L.

Ont. : * FSP (peut inclure les médecins de famille et les infirmières praticiennes)
Ont. : ^ Les endoscopistes ou les services d’endoscopie ont la responsabilité d’informer la personne d’un rendez-vous en coloscopie ou pour une évaluation précoloscopie, en lui fournissant tous les détails.
Qc : ~ Une fois le programme établi.

Suivi d’un résultat anormal à un test de dépistage du cancer colorectal (Description du processus de suivi)

Province ou territoire Description du processus de suivi
Yn · Les FSS et le programme reçoivent les résultats du TFi directement du laboratoire de l’hôpital général de Whitehorse par l’entremise des systèmes d’information. Le programme suit tous les TFi positifs. Le FSP informe le participant des résultats et l’oriente en coloscopie de suivi (le programme joint en copie le formulaire normalisé existant d’orientation en coloscopie). On surveille le processus de suivi. Rappels adressés au FSP lorsque le programme n’a pas reçu de copie d’une orientation en coloscopie à la suite de résultats de TFi positifs exigeant un suivi.
T.N.-O · The primary care provider receives the abnormal lab result if they ordered the test. They are responsible for notifying the patient and completing the referral for colonoscopy.
· Positive results for tests ordered by the screening program are referred to an endoscopy program.
Nt · Abnormal result reviewed by primary care provider. Referral for coloscopy depended on nearest referral center (in our out of territory). Requires out of community transportation with exception of Iqaluit.
C.-B.  · Primary care provider receives the abnormal lab result report, the patient is sent a letter indicating that follow-up is required. The patient is referred to their health authority. The patient is contacted by their health authority to complete pre-colonoscopy assessment and book the patient for colonoscopy or advise the primary care provider that the patient is not proceeding.
Alb. · Letter to patient from provincial program advising to see MD.
· MD refers to zone-based screening program or directly to Endoscopist.  MD has access to FIT test results on Netcare system (lab reporting system).
Sask. · Primary care provider and participant notified of abnormal result by direct correspondence. Primary care providers sign medical directives which authorizes client navigators to refer client for a colonoscopy. Client navigator phones participant to discuss test results, refer participant to colonoscopy and complete a standardized assessment. Not all units have consented to client navigation. Approximately 50% of participants are assessed and booked by client navigators.
Man. · ColonCheck’s follow-up clerk contacts participant by phone (followed by letter to participant and PCP) regarding the abnormal result and follow up referral process (colonoscopy brochure included in letter).
· Referral process depends on agreements with each of the 5 Regional Health Authorities, and on permissions granted from primary care provider (ColonCheck has received permission from a majority of PCP to directly refer clients).
· A pre-colonoscopy assessment is completed by ColonCheck’s nurse practitioner for all patients receiving their colonoscopy in Winnipeg.
Ont. 1. Attached participants (those with a PCP):
· PCP responsible for communicating abnormal FIT result to participant, and referring for timely follow up with colonoscopy.
· Ontario Health (Cancer Care Ontario) also mails FIT result letters to participants.
2. Unattached participant (those without PCP or received FIT through mobile coach):
· Ontario Health (Cancer Care Ontario) mails abnormal result letter to participant which directs the person to call Ontario Health (Cancer Care Ontario)’s Contact Centre for assistance.
· Contact Centre identifies a physician who is within 1 hour drive of the participant and has availability for an appointment within 10 days and connects the participants to a PCP for follow up.
· If there are no physicians available, the case is escalated to Ontario Health (Cancer Care Ontario)’s provincial and regional leads.
Qc · Opportunistic: Colonoscopist and PCP responsible for contacting participants to provide results.
· Program: Colonoscopist responsible for contacting participants to provide results and manage diagnostic clinical follow up if required. Screening program will manage diagnostic follow up regarding future screening.~
N.‑B. · The lab sends a letter to primary care providers as notification of all FIT results. All participants with positive FIT are called by the Program nurse to discuss next steps (pre-colonoscopy assessment, colonoscopy and consult with endoscopist if required). A letter is sent if unable to reach the participant by phone.
N.‑É. · Screening nurse will contact the participant with an abnormal result to conduct a pre-colonoscopy assessment. After the assessment is completed, the individual is booked for colonoscopy with a physician credentialed by the screening program.
Î.‑P.‑É. · Colorectal Cancer Screening Program (CCSP) sends letter of abnormal results to clients instructing them to follow-up with a primary care provider. The primary care provider determines follow-up. A standardized colonoscopy referral form is available. Follow-up activity/referral (e.g. colonoscopy) is monitored. Primary care provider is contacted if there is no activity/referral in the client’s chart.
T.‑N.‑L. · Once an abnormal test result is sent to the screening program, nurse coordinators contact the patient and inform them of the test result. The nurse will conduct a telephone health assessment and proceed to refer the patient to the endoscopy unit closest to their home for a colonoscopy. The nurse coordinators will send a package of materials to the patient and also provide information on bowel prep.