Séance pédagogique : protocoles du CAP sur le cancer du cerveau

Dans cette vidéo de 2018, la Dre Keith parle des protocoles actualisés du CAP sur les cancers du cerveau et du SNC

Regardez la Dre Julia Keith parler de la classification des tumeurs du système nerveux et de la production de rapports à ce sujet. Dans sa séance, elle utilise des cas cliniques pour illustrer les sujets suivants :

  • le protocole 2014 sur le cancer du cerveau du CAP;
  • certains changements apportés à la classification 2016 des tumeurs du SNC de l’OMS;
  • comment elle gère les différences entre le protocole 2014 du CAP et la classification 2016 des tumeurs du SNC de l’OMS;
  • prochaines étapes en matière de production de rapports sur les tumeurs du cerveau.

Julia Keith, M.D., a reçu son diplôme de l’école de médecine de l’Université Dalhousie, à Halifax, en Nouvelle-Écosse en 2003. En 2008, a obtenu son titre d’associée FRCPC en neuropathologie à l’Université Western Ontario, à London, en Ontario, puis elle a accepté un poste d’associée en neuropathologie à la University of Western Australia à Perth, en Australie. La Dre Keith a travaillé à l’Université de Montréal (CHU Sainte-Justine) avant de déménager à Toronto pour occuper le poste de directrice de la neuropathologie au Sunnybrook Health Sciences Centre en 2010. Elle est professeure adjointe et directrice du programme de résidence en neuropathologie à l’Université de Toronto et coordonnatrice de la National Neuropathology Lecture Series, un programme canadien de formation médicale continue de deuxième cycle en neuropathologie

Consultez les diapositives et écoutez la séance pédagogique sur les protocoles du CAP concernant les cancers du cerveau et du SNC présentée par la Dre Keith (en anglais seulement)

Le Partenariat, l’Association canadienne des pathologistes (CAP-ACP) et Action Cancer Ontario (ACO) ont organisé cette séance pédagogique sur les protocoles du College of American Pathologists (CAP).

En juillet 2009, la CAP-ACP a recommandé que les protocoles sur le cancer élaborés par le CAP deviennent la norme pancanadienne régissant l’ensemble des rapports de pathologie du cancer. Jusqu’à présent, les protocoles du CAP ont été mis en œuvre dans six provinces canadiennes avec l’appui de la CAP-ACP.

Ces protocoles aident les pathologistes à rendre compte de manière efficace des résultats diagnostiques et pronostiques, deux aspects fondamentaux des soins dispensés aux patients et de la collecte de données de stadification concertée. Ces protocoles, conçus par des équipes multidisciplinaires, sont offerts par le CAP en format papier et électronique.