Rapport de 2018 sur le rendement du système de lutte contre le cancer

Lisez notre rapport de 2018 qui fait la lumière sur le rendement du système canadien de soins liés au cancer et met en avant ce qui fonctionne et ce qu’il faut améliorer

Le Rapport de 2018 sur le rendement du système de lutte contre le cancer compare les provinces et les territoires dans les secteurs clés des soins liés au cancer, de la prévention jusqu’au traitement et à la survie au cancer. Il s’agit du plus récent rapport d’une série qui fait la lumière sur les secteurs clés du système canadien de soins liés au cancer afin de mettre en avant ceux qui fonctionnent et ceux qu’il faut améliorer.

Il y a 10 ans de cela, peu de renseignements sur la qualité des soins liés au cancer dans l’ensemble du Canada étaient disponibles systématiquement. Au cours des neuf dernières années, le Partenariat a travaillé avec un réseau de partenaires nationaux, d’organismes provinciaux de lutte contre le cancer et d’autorités territoriales de la santé pour recenser les données qui existent et que l’on peut mesurer, ainsi que pour favoriser des changements en matière de politiques et de pratiques afin d’améliorer la prestation des services de cancérologie et l’expérience des patients.

Faits saillants du rapport de 2018

  • Plus de Canadiens que jamais survivent au cancer.
  • Un taux élevé de vaccination contre le VPH, accompagné d’un dépistage efficace, pourrait permettre d’éliminer le cancer du col de l’utérus au Canada, mais la maladie a tout de même coûté la vie à environ 400 femmes l’année dernière (Société canadienne du cancer, 2018).
  • Un trop grand nombre de Canadiens reçoivent encore des diagnostics de cancers évitables. Le Partenariat aide les provinces et les territoires à travers le Canada à élaborer des politiques visant à réduire le tabagisme, en plus de déployer des efforts importants pour améliorer la santé pulmonaire au Nunavut.
  • Les Canadiens attendent encore trop longtemps pour obtenir des tests diagnostiques afin de déterminer s’ils ont un cancer : il faut donc prendre des mesures afin de réduire les temps d’attente et de simplifier les recommandations.
  • Les patients qui subissent un traitement contre le cancer souffrent de symptômes comme la fatigue, la douleur, l’anxiété et la dépression et, souvent, ils n’arrivent pas à recevoir le soutien dont ils ont besoin pour répondre à leurs préoccupations. Il faut poursuivre les travaux pour aiguiller les patients vers les vastes ressources offertes partout au pays.

Obtenez d’autres renseignements liés à ce rapport tels que le résumé, le sommaire des résultats des indicateurs, l’annexe technique et les tableaux de données sur le site rendementdusysteme.ca.

Document à télécharger