Séance pédagogique : protocoles du CAP sur les modèles de rapports des biomarqueurs du cancer

Dans cette vidéo de 2015, le Dr Lazar explique ce que sont les modèles de rapports des biomarqueurs du cancer du CAP et comment ils sont utilisés

Regardez le Dr Alexander Lazar parler de l’utilisation des modèles de rapports des biomarqueurs du cancer du CAP. Il aborde également les problèmes relatifs aux rapports sur les biomarqueurs ainsi qu’aux rapports rédigés avec le modèle pour le mélanome.

Alexander Lazar, M.D., Ph. D., est professeur au Département de pathologie du M.D. Anderson Cancer Center de l’Université du Texas à Houston (Texas, États-Unis). Il a participé au Medical Scientist Training Program parrainé par les NIH au Southwestern Medical Center de l’Université du Texas, à Dallas (Texas). Il a effectué une résidence en anatomopathologie au Brigham and Women’s Hospital et à la Harvard Medical School à Boston (Massachusetts) et poursuivi sa formation avec une bourse de recherche en pathologie des tissus mous. Il a obtenu une bourse de recherche en dermatopathologie du Massachusetts General Hospital à Boston. Il est directeur fondateur du programme de bourses de recherche en pathologie des tissus mous agréé par l’ACGME. Il a occupé divers postes de direction au sein de l’American Joint Committee on Cancer (AJCC) pour la stadification du sarcome, ainsi qu’au sein du College of American Pathologists (CAP). Il a participé à l’élaboration du système de classification de 2013 de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sur les tumeurs des os et des tissus mous.

Regardez la vidéo de la séance pédagogique sur les protocoles du CAP concernant les modèles de rapports des biomarqueurs du cancer (en anglais seulement)

Le Partenariat, l’Association canadienne des pathologistes (CAP-ACP) et Action Cancer Ontario (ACO) ont organisé cette séance pédagogique sur les protocoles du College of American Pathologists (CAP).

En juillet 2009, la CAP-ACP a recommandé que les protocoles sur le cancer élaborés par le CAP deviennent la norme pancanadienne régissant l’ensemble des rapports de pathologie du cancer. Jusqu’à présent, les protocoles du CAP ont été mis en œuvre dans six provinces canadiennes avec l’appui de la CAP-ACP.

Ces protocoles aident les pathologistes à rendre compte de manière efficace des résultats diagnostiques et pronostiques, deux aspects fondamentaux des soins dispensés aux patients et de la collecte de données de stadification concertée. Ces protocoles, conçus par des équipes multidisciplinaires, sont offerts par le CAP en format papier et électronique.