Priorités et mesures déterminées par les Premières Nations, les Inuits et les Métis pour éliminer le cancer du col de l’utérus

Les partenaires des Premières Nations, des Inuits et des Métis ont défini les priorités et les mesures suivantes, propres aux peuples autochtones, pour surmonter les inégalités particulières auxquels ces peuples peuvent être confrontés du fait de la colonisation historique et contemporaine. Il est important de noter que les communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis mènent déjà des efforts pour surmonter ces obstacles et ces inégalités de longue date et améliorer la prévention et les soins du cancer du col de l’utérus.

forest

Priorité 1 : Des soins adaptés à la culture dispensés plus près du domicile

Mesures déterminées par les Premières Nations, les Inuits et les Métis :

  • Reconnaître et éliminer les répercussions du racisme au sein du système de santé
  • Offrir des services de prévention et des soins du cancer du col de l’utérus sécuritaires sur le plan culturel
  • Définir des directives nationales afin de favoriser l’uniformité des soins du cancer du col de l’utérus
  • Fournir des services de santé plus près du domicile et améliorer le parcours des personnes qui doivent se déplacer pour accéder à des services de prévention et à des soins du cancer du col de l’utérus

Priorité 2 : Des soins contre le cancer propres aux peuples autochtones et déterminés par ces derniers

Mesures déterminées par les Premières Nations :

  • Élaborer des stratégies de prévention et de soins du cancer du col de l’utérus en fonction des priorités définies par les communautés des Premières Nations et des disparités auxquelles elles font face
  • Améliorer la communication et la coordination de la couverture des soins de santé pour les Premières Nations
  • Utiliser un langage respectueux des sexes et des personnes bispirituelles, et faire preuve d’inclusivité dans le cadre de la prévention et des soins du cancer du col de l’utérus
  • Reconnaître et respecter les pratiques culturelles et de guérison traditionnelles

Mesures déterminées par les Inuits :

  • Mettre en œuvre des approches équitables et propres aux Inuits en matière de prévention et de soins du cancer du col de l’utérus, en fonction des priorités définies par les Inuits
  • Améliorer la communication et la coordination de la couverture des soins de santé pour les Inuits et les fournisseurs de services
  • Utiliser un langage respectueux et non sexiste, et faire preuve d’inclusivité dans le cadre de la prévention et des soins du cancer du col de l’utérus

Mesures déterminées par les Métis :

  • Mettre en œuvre des approches équitables et propres aux Métis en matière de prévention et de soins du cancer du col de l’utérus, en fonction des priorités définies par les Métis
  • Déterminer, mettre en œuvre et coordonner les avantages pour la santé propres aux Métis
  • Utiliser un langage respectueux et non sexiste, et faire preuve d’inclusivité dans le cadre de la prévention et des soins du cancer du col de l’utérus

Priorité 3 : Des recherches et des systèmes de données régis par les Premières Nations, les Inuits ou les Métis

Mesures déterminées par les Premières Nations :

  • Recenser des données propres aux Premières Nations sur la prévention et les soins du cancer du col de l’utérus qui sont régies par les communautés et propres à celles-ci
  • Veiller à ce que la collecte de données sur la prévention et les soins du cancer du col de l’utérus respecte les principes PCAP® et à ce que les communautés consentent à la collecte et au partage de ces données
  • Améliorer l’accès des Premières Nations aux données sur la couverture des soins de santé
  • Créer des espaces sécuritaires pour l’auto-identification volontaire du statut de Première Nation afin de recueillir des données propres aux Premières Nations sur la prévention et les soins du cancer du col de l’utérus
  • Utiliser des normes adaptées sur le plan culturel pour la collecte et le regroupement de données propres aux Premières Nations sur la prévention et les soins du cancer du col de l’utérus, ainsi que pour le couplage avec d’autres ensembles de données

Mesures déterminées par les Inuits :

  • Recueillir des données propres aux Inuits sur la prévention et les soins du cancer du col de l’utérus qui sont accessibles, liées aux communautés locales, et conformes aux principes des Inuits concernant la recherche et les données (y compris des données sur la participation aux programmes de vaccination contre le VPH en milieu scolaire, la participation au dépistage du cancer du col de l’utérus, les résultats du dépistage, la situation de la vaccination contre le VPH, ainsi que la colposcopie, la pathologie et le traitement)
  • Améliorer les pratiques de collecte systématique de données qualitatives et quantitatives pour recueillir des données propres aux Inuits sur la prévention et les soins du cancer du col de l’utérus
  • Mener des recherches dirigées par les Inuits pour appuyer des interventions efficaces en matière de prévention, de dépistage et de traitement du cancer du col de l’utérus

Mesures déterminées par les Métis :

  • Recueillir des données propres aux Métis sur la prévention et les soins du cancer du col de l’utérus qui sont accessibles, reliées à d’autres ensembles de données, et conformes aux principes des Métis concernant la recherche et les données (tels que les principes de propriété, contrôle, accès et intendance)
  • Créer des espaces sécuritaires pour l’auto-identification afin de recueillir efficacement des données propres aux Métis sur la prévention et les soins du cancer du col de l’utérus
  • Utiliser les structures existantes pour la collecte de données propres aux Métis sur la prévention et les soins du cancer du col de l’utérus