Prendre soin, à l’adolescence, d’un parent atteint d’un cancer en phase terminale (l’histoire de Linda)

Dans cette vidéo, Linda M. parle des soins qu’elle a prodigués à sa mère pendant la dernière année de sa vie et combien cela a été difficile émotionnellement en tant qu’adolescente

Écoutez Linda évoquer son expérience alors qu’il y a plus de 30 ans, âgée de 17 ans, elle a dû prendre soin de sa mère durant la dernière année de sa vie. Après le divorce de ses parents, elle vivait avec son frère et sa mère, lorsque cette dernière a reçu un diagnostic de cancer de l’ovaire. Au cours de l’année qui a suivi, les deux enfants ont géré la situation du mieux possible, mais cela s’est avéré extrêmement difficile et douloureux.

Linda explique combien elle manquait de maturité pour faire face à la situation et parle du chagrin qui l’a submergée après le décès de sa mère. Elle n’avait aucun autre soutien et elle remercie sa mère de ne pas lui avoir dit, jusqu’au tout dernier moment, qu’elle allait mourir. Linda parle également de la façon dont elle a dû se pardonner elle-même pour vaincre la culpabilité de ne pas avoir pu faire certaines choses, comme avoir une conversation d’adieu avec sa mère.

Pendant probablement près de 20 ans après le décès de ma mère, je me suis sentie très coupable, jusqu’à ce que je réalise que je n’avais alors que 17 ans. Comment aurais-je pu faire mieux? Je devais donc me pardonner et, après m’être sentie coupable pendant tant d’années, j’ai parcouru ce chemin de façon plutôt délibérée.

J’ai compris que, dans ces situations, le stress fait en sorte que nous ne faisons pas nécessairement preuve de la plus grande dignité. Et je crois que c’est tout à fait normal. Nous ne sommes que des humains!

Regardez la vidéo de Linda M. parler de son rôle de proche aidante alors qu’elle était adolescente

L’Initiative relative à l’approche centrée sur la personne du Partenariat vise à améliorer l’expérience des patients. Nous nous efforçons, conjointement avec des partenaires de partout au Canada, de trouver les meilleurs moyens d’offrir à chaque patient atteint de cancer, tout au long de son parcours, une approche centrée sur la personne et de contribuer, dans ce cadre, à une circulation fluide de l’information. Les conséquences d’un diagnostic de cancer, bien au-delà de la maladie physique, se répercutent sur tous les aspects de la vie d’une personne. L’Initiative s’est fixé comme objectifs de produire des rapports sur l’expérience des patients et de doter les fournisseurs de soins de santé de ressources et d’outils centrés sur le patient qui ont été validés et normalisés.

Document à télécharger

Linda M - Transcription de la vidéo en français

Taille du fichier 152 KB | 3 pages