Après un cancer du sein, plus rien n’est impossible (l’histoire de Gaétanne)

Dans cette vidéo, Gaétanne parle de son cancer du sein diagnostiqué il y a 15 ans, et de la conviction qu’elle éprouve aujourd’hui que rien n’est impossible

Dans cette vidéo, Gaétanne parle de son cancer du sein diagnostiqué il y a 15 ans, et de la conviction qu’elle éprouve aujourd’hui que rien n’est impossible

Regardez Gaétanne parler de son diagnostic et de son traitement, et d’une autre masse détectée dans le même sein deux ans plus tard. Estimant qu’il lui restait tant de choses à accomplir dans la vie, elle a accepté de subir une mastectomie et une chimiothérapie à titre préventif. Elle précise également qu’elle a cinq sœurs, dont deux ont, comme elle, eu un cancer du sein.

Elle raconte comment ses amis lui ont apporté le soutien dont elle avait besoin, comment elle a continué à travailler tout en prenant quelques jours de congés pour les traitements de chimiothérapie et comment le cancer l’a amenée à reconsidérer sa façon de vivre.

Gaétanne vit et travaille à Winnipeg. Elle est mariée et a trois chiens.

Pour moi, et je sais que ce n’est pas la même chose pour tout le monde, mais pour moi, ça a été très positif. Avant que je sois diagnostiquée, j’avais l’habitude de dire, comme tant de gens le font autour de moi : “Je ne suis pas trop sûre si je peux retourner aux études, ce n’est peut-être pas le temps, je n’ai peut-être pas l’argent.” Il y a toujours des raisons pour ne pas faire certaines choses.

Moi, j’ai décidé, vraiment, d’être à l’opposé de ça. Alors quand il y a des jours où je me dis “je ne suis pas sûre si je vais pouvoir faire ça”, alors je me dis “non, je vais être capable de le faire, c’est vraiment ce que je veux faire, et je vais y arriver”.

Regardez la vidéo de Gaétanne parlant du côté positif du cancer du sein

L’Initiative relative à l’approche centrée sur la personne du Partenariat vise à améliorer l’expérience des patients. Nous nous efforçons, conjointement avec des partenaires de partout au Canada, de trouver les meilleurs moyens d’offrir à chaque patient atteint de cancer, tout au long de son parcours, une approche centrée sur la personne et de contribuer, dans ce cadre, à une circulation fluide de l’information. Les conséquences d’un diagnostic de cancer, bien au-delà de la maladie physique, se répercutent sur tous les aspects de la vie d’une personne. L’Initiative s’est fixé comme objectifs de produire des rapports sur l’expérience des patients et de doter les fournisseurs de soins de santé de ressources et d’outils centrés sur le patient qui ont été validés et normalisés.