Données supplémentaires : Île-du-Prince-Édouard

Cette page fournit des visualisations de données liées aux priorités du système canadien de lutte contre le cancer.

Télécharger les tableaux de données et l’annexe technique pour tous les indicateurs.


Priorité 1 Mesure 1 : Aider les personnes à arrêter de fumer ou à ne pas commencer en premier lieu, et à vivre une vie plus saine

Sujet : Faire en sorte que les gens ne recommencent pas à fumer
Titre de l’image : Pourcentage de personnes à l’Île-du-Prince-Édouard (de 12 ans et plus) classées comme fumeurs quotidiens ou occasionnels
Mises en garde et limites :

  • Cet indicateur a été déclaré à l’aide de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC).
  • Les personnes qui n’ont pas répondu aux questions obligatoires de l’ESCC concernant le tabagisme n’ont pas été incluses dans l’analyse.
  • La pandémie de COVID-19 a eu des répercussions importantes sur les activités de collecte de données et les taux de réponse à cette enquête.

Île-du-Prince-Édouard : 16,2 % en 2019 et 14,2 % en 2021. Canada 14,7 % en 2019 et 11,8 % en 2021.
Source des données : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes


Sujet : Faire en sorte que les gens ne recommencent pas à fumer
Titre de l’image : Pourcentage de personnes à l’Île-du-Prince-Édouard (de 12 ans et plus) classées comme fumeurs quotidiens ou occasionnels, par sexe
Mises en garde et limites :

  • La pandémie de COVID-19 a eu des répercussions importantes sur les activités de collecte de données et les taux de réponse à cette enquête.
  • À interpréter avec prudence en raison de la grande variabilité des estimations de 2021.

Hommes : 19 % en 2019 et 20,8 % en 2021. Femmes : 15,2 % en 2019 et 10 % in 2021.
Source des données : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes


Sujet : Faire en sorte que les gens ne recommencent pas à fumer
Titre de l’image
 : Pourcentage de personnes à l’Île-du-Prince-Édouard (de 18 ans et plus) classées comme fumeurs quotidiens ou occasionnels, par quintile de revenu du ménage
Mises en garde et limites :

  • La pandémie de COVID-19 a eu des répercussions importantes sur les activités de collecte de données et les taux de réponse à cette enquête.
  • À interpréter avec prudence en raison de la grande variabilité des estimations de 2021.

Quintile 1 : 13,6 % en 2019 et 14,7 % en 2021. Quintile 2 : 20,2 % en 2019 et 18,8 % en 2021. Quintile 3 : 20,2 % en 2019 et 12,4 % en 2021. Quintile 4 : 10,7 % en 2019 et 18,7 % en 2021. Quintile 5 : 15,4 % en 2019 et 11,6 % en 2021.
Source des données : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes


Sujet : Faire en sorte que les gens ne recommencent pas à fumer
Titre de l’image : Pourcentage de personnes à l’Île-du-Prince-Édouard (de 18 ans et plus) classées comme fumeurs quotidiens ou occasionnels, par niveau de scolarité le plus élevé atteint
Mises en garde et limites :

  • La pandémie de COVID-19 a eu des répercussions importantes sur les activités de collecte de données et les taux de réponse à cette enquête.
  • À interpréter avec prudence en raison de la grande variabilité des estimations de 2021.

Niveau inférieur au diplôme d’études secondaires : 22,2 % en 2019 et 29,2 % en 2021. Diplôme d’études secondaires, pas d’études postsecondaires : 20,1 % en 2019 et 17 % en 2021. Certificat ou diplôme d’études postsecondaires, ou grade universitaire : 12,4 % en 2019 et 12,4 % en 2021.
Source des données : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes


Sujet : Maintenir un poids sain
Titre de l’image
 : Pourcentage de personnes à l’Île-du-Prince-Édouard (de 18 ans et plus) classées comme en surpoids ou obèses
Mises en garde et limites : La pandémie de COVID-19 a eu des répercussions importantes sur les activités de collecte de données et les taux de réponse à cette enquête.
Île-du-Prince-Édouard : 72,8 % en 2019 et 73,4 % en 2021. Canada : 65,9 % en 2019 et 64,7 % en 2021.
Source des données : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes


Sujet : Maintenir un poids sain
Titre de l’image : Pourcentage de personnes à l’Île-du-Prince-Édouard (de 18 ans et plus) classées comme en surpoids ou obèses, par sexe
Mises en garde et limites : La pandémie de COVID-19 a eu des répercussions importantes sur les activités de collecte de données et les taux de réponse à cette enquête.

Hommes : 78,5 % en 2017-2018 et 76,1 % en 2021. Femmes : 67 % en 2017-2018 et 70,8 % en 2021.
Source des données : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes


Sujet : Maintenir un poids sain
Titre de l’image : Pourcentage d’hommes à l’Île-du-Prince-Édouard (de 18 ans et plus) classés comme en surpoids ou obèses, par quintile de revenu
Mises en garde et limites : La pandémie de COVID-19 a eu des répercussions importantes sur les activités de collecte de données et les taux de réponse à cette enquête.

Quintile 1 : 66,2 % en 2019 et 72,2 % en 2021. Quintile 2 : 78,5 % en 2019 et 76 % en 2021. Quintile 3 : 80,3 % en 2019 et 70,1 % en 2021. Quintile 4 : 78 % en 2019 et 78 % en 2021. Quintile 5 : 84,7 % en 2019 et 81,9 % en 2021.
Source des données : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes


Sujet : Maintenir un poids sain
Titre de l’image : Pourcentage de femmes à l’Île-du-Prince-Édouard (de 18 ans et plus) classées comme en surpoids ou obèses, par quintile de revenu
Mises en garde et limites : La pandémie de COVID-19 a eu des répercussions importantes sur les activités de collecte de données et les taux de réponse à cette enquête.

Quintile 1 : 69,2 % en 2019 et 64,5 % en 2021. Quintile 2 : 65,5 % en 2019 et 80 % en 2021. Quintile 3 : 65,9 % en 2019 et 68,7 % en 2021. Quintile 4 : 70,2 % en 2019 et 67,5 % en 2021. Quintile 5 : 64,3 % en 2019 et 71,9 % en 2021.
Source des données : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes


Priorité 1 Mesure 2 : Adopter des pratiques éprouvées qui sont connues pour réduire le risque de cancer

Sujet : Augmenter la vaccination contre les virus du papillome humain (VPH)
Titre de l’image : Pourcentage d’élèves de 12 ans complètement vaccinés* contre les VPH à l’Île-du-Prince-Édouard
* Vaccination complète = trois doses pour les 12 ans et plus avant 2015. À partir de 2015, seulement deux doses = vaccination complète
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Garçons (12 ans) : 82,1 % en 2019 et 83,8 % en 2020. Filles (12 ans) : 84 % en 2019 et 85.5 % en 2020.
Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Augmenter la vaccination contre les virus du papillome humain (VPH)
Titre de l’image : Pourcentage de garçons de 6e année complètement vaccinés* contre les VPH à l’Île-du-Prince-Édouard, par année de vaccination
* Vaccination complète = trois doses pour les 12 ans et plus avant 2015. À partir de 2015, seulement deux doses = vaccination complète
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

2013 : 79 %. 2014 : 81 %. 2015 : 85 %. 2016 : 90 %. 2017 : 86 %. 2018 : 82 %. 2019 : 82 %. 2020 : 84 %.
Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Augmenter la vaccination contre les virus du papillome humain (VPH)
Titre de l’image : Pourcentage de filles de 6e année complètement vaccinées* contre les VPH à l’Île-du-Prince-Édouard, par année de vaccination
* Vaccination complète = trois doses pour les 12 ans et plus avant 2015. À partir de 2015, seulement deux doses = vaccination complète
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

2013 : 85 %. 2014 : 83 %. 2015 : 84 %. 2016 : 88 %. 2017 : 86 %. 2018 : 84 %. 2019 : 84 %. 2020 : 86 %.
Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Augmenter les tests génétiques
Titre de l’image : Pourcentage de patients de l’Île-du-Prince-Édouard atteints de cancer du sein, de cancer colorectal et de cancer de l’ovaire qui ont subi des tests génétiques
Mises en garde et limites :

  • D’après les lignes directrices en matière de dépistage génétique, toutes les femmes atteintes d’un cancer de l’ovaire sont admissibles aux tests génétiques, alors que seulement un sous-groupe de femmes atteintes d’un cancer du sein et une sous-catégorie de personnes atteintes d’un cancer colorectal le sont.
  • Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Sein: 12,9 % en 2019, and 10,2% en 2022. Colorectal : 5,1 % en 2019, et pas de donneés pour 2022 en raison de faibles valeurs. Ovaire : 46,7 % en 2019 et pas de donneés pour 2022 en raison de faibles valeurs.
* Supprimé en raison des faibles valeurs
Source des données
: Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Priorité 2 Mesure 1 : Prioriser un accès rapide à un diagnostic approprié pour les personnes soupçonnées d’être atteintes d’un cancer

Sujet : Réduire les temps d’attente pour recevoir un diagnostic
Titre de l’image : Temps d’attente (en jours) entre la présomption d’un cancer du sein et le moment du diagnostic à l’Île-du-Prince-Édouard
Mises en garde et limites :

  • Pour les femmes ayant eu plus d’un cancer diagnostiqué dans l’année, seul le premier cancer a été retenu.
  • Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

La médiane était de 23 jours en 2019 et de 15 jours en 2020. Le 90e centile était de 70 jours en 2019 et de 38 jours en 2020.
Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Diagnostiquer le cancer à un stade plus précoce
Titre de l’image : Proportion de cancers de stade IV ou plus au moment du diagnostic à l’Île-du-Prince-Édouard
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Poumon : 52,7 % en 2018 et 46,4 % en 2020. Colorectal : 23,2 % en 2018 et 28,6 % en 2020. Vessie, stades 2 à 4 : 19,6 % en 2018 et 16,7 % en 2020. Mélanome, stades 3 et 4 : 17,5 % en 2018 et 18,4 % en 2020.
Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Priorité 2 Mesure 2 : Renforcer les efforts de dépistage existants et mettre en œuvre des programmes de dépistage du cancer du poumon dans l’ensemble du pays

Sujet : Augmenter la participation au dépistage du cancer colorectal
Titre de l’image : Pourcentage de personnes à l’Île-du-Prince-Édouard ayant effectué un TFi au cours des 2,5 dernières années ou ayant subi une sigmoïdoscopie ou une coloscopie au cours des 10 dernières années
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Dans l'ensemble : 59,9 % en 2019, et 53,5 % en 2022. 50 à 54 ans : 56,7 % en 2019, et 58,3 % and 2022. 55 à 59 ans : 54,6 % en 2019, et 52 % en 2022. 60 à 64 ans : 59,9 % en 2019, et 52,4 % en 2022. 65 à 69 ans : 66,9 % en 2019, et 57,3 % en 2022. 70 à 74 ans : 63,4 % en 2019, et 47 % en 2022.
Source des données
: Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Priorité 3 Mesure 1 : Établir des pratiques exemplaires et des normes pour la prestation de soins et promouvoir leur adoption

Sujet : Mettre en œuvre des soins pluridisciplinaires pour les enfants atteints de cancer
Titre de l’image : Pourcentage de patients pédiatriques à l’Île-du-Prince-Édouard non traités au centre de traitement du cancer pour adultes dont le cas a fait l’objet de discussions pluridisciplinaires
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

100 % en 2019 et 85,7 % en 2020.
Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Mettre en œuvre des soins pluridisciplinaires pour les patients atteints d’un cancer du rectum
Titre de l’image : Pourcentage de patients adultes atteints d’un cancer du rectum à l’Île-du-Prince-Édouard dont le cas a été étudié lors de réunions ou de discussions pluridisciplinaires
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

33,3 % en 2019 et 42,1 % en 2020.
Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Priorité 3 Mesure 2 : Éliminer les pratiques qui n’apportent guère de bienfaits et adopter les pratiques à valeur élevée

Sujet : Optimiser les soins en fin de vie
Titre de l’image : Pourcentage de patients atteints de cancer ayant reçu un traitement général au cours des deux dernières semaines de vie
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

7,5 % en 2019 et 3,2 % en 2022.
Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Optimiser les soins en fin de vie
Titre de l’image : Pourcentage de patients atteints de cancer ayant reçu un traitement général au cours des deux dernières semaines de vie en 2022, par type de traitement
Mises en garde et limites :

  • Le dénominateur est l’ensemble des décès parmi les patients atteints de cancer, et non uniquement les décès dus au cancer.
  • Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Nouveau traitement : 1,7 %. Traitement continu : 1,4 %. Aucun traitement : 96,8 %.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Optimiser les soins en fin de vie
Titre de l’image : Pourcentage de patients atteints de cancer ayant reçu un traitement général au cours des deux dernières semaines de vie en 2022, par type de cancer
Mises en garde et limites :

  • Le dénominateur est l’ensemble des décès parmi les patients atteints de cancer, et non uniquement les décès dus au cancer.
  • Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Poumon : 12 % en 2019, et 4,4 % en 2022. Tous les autres cancers : 6,6 % en 2019, et 2,9 % en 2022.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Optimiser les soins en fin de vie
Titre de l’image : Pourcentage de patients atteints de cancer ayant reçu un traitement général au cours des deux dernières semaines de vie en 2022, par âge au moment du décès
Mises en garde et limites :

  • Le dénominateur est l’ensemble des décès parmi les patients atteints de cancer, et non uniquement les décès dus au cancer.
  • Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Moins de 70 ans : 16,3 % et 8,2 % en 2022. 4,6 % en 2019, et 1,7 % en 2022.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Optimiser le dépistage et le suivi approprié
Titre de l’image : Pourcentage de personnes ayant un col de l’utérus âgées de 18 à 24 ans qui ont subi un test Pap
Mises en garde et limites :

  • Les personnes atteintes d’un cancer du col de l’utérus ou ayant subi une hystérectomie n’ont pas été exclues.
  • Jusqu’à 2020, l’âge auquel commençait le dépistage était de 21 ans. En 2020, l’âge auquel commence le dépistage a été augmenté à 25 ans.
  • Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Dans l'ensemble : 42,1 % en 2017-2019, et 10,7 % en 2020-2022. 18 à 20 ans : 12,1 % en 2017-2019, et 3,6 % en 2020-2022. 21 à 24 ans : 63,4 % en 2017-2019, et 15 % en 2020-2022.
Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Priorité 3 Mesure 3 : Concevoir et mettre en œuvre de nouveaux modèles de soins

Sujet : Étendre les modèles de soins
Titre de l’image : Pourcentage du total des consommateurs de tabac (personnes ayant consommé du tabac dans les six derniers mois) ayant participé à un service d’abandon du tabac après avoir subi un dépistage à un centre de traitements ambulatoires contre le cancer de l’Île-du-Prince-Édouard entre le 1er avril 2022 et le 31 mars 2023
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Dans l'ensemble : 32,2 %. Moins de 65 ans : 30,7 %. 65 ans et plus : 33,3 %. Hommes : 33 %. Femmes : 31,3 %. Autre cancer : 28,1 %. Cancer du poumon : 42 %.
Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Étendre les modèles de soins
Titre de l’image : Pourcentage du total des consommateurs de tabac (personnes ayant consommé du tabac dans les sept derniers jours) ayant participé à un service d’abandon du tabac après avoir subi un dépistage à un centre de traitements ambulatoires contre le cancer de l’Île-du-Prince-Édouard entre le 1er avril 2022 et le 31 mars 2023
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Dans l'ensemble : 39,8 %. Moins de 65 ans : 39,7 %. 65 ans et plus : 40 %. Hommes : 43,9 %. Femmes : 35,5 %. Autre cancer : 34,1 %. Cancer du poumon : 54,1 %.
Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Priorité 4 Mesure 1 : Fournir de meilleurs services et soins, qui sont adaptés aux besoins précis des groupes mal desservis

Sujet : Améliorer l’accès à des soins sécurisants sur le plan culturel
Titre de l’image : Pourcentage de patients qui ont le sentiment d’avoir été traités avec courtoisie et respect
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

98,9 % en 2020. 99,4 % en 2022.
Source des données : Sondage de l’Île-du-Prince-Édouard sur la satisfaction des patients en soins ambulatoires


Sujet : Améliorer l’accès à des soins sécurisants sur le plan culturel
Titre de l’image : Pourcentage de patients qui ont le sentiment d’avoir été traités avec courtoisie et respect, par lieu
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Centre de traitement contre le cancer : 98,4 % en 2020, et 99,3 % en 2022. Hôpital Prince Country : 100 % en 2022 et en 2022.

Source des données : Sondage de l’Île-du-Prince-Édouard sur la satisfaction des patients en soins ambulatoires


Priorité 4 Mesure 2 : S’assurer que les collectivités rurales et éloignées ont les ressources nécessaires pour mieux servir leur population

Sujet : Améliorer l’accès aux soins virtuels
Titre de l’image : Pourcentage de patients atteints de cancer ayant eu des rendez-vous virtuels hors de la province
Mises en garde et limites :

  • Tous les rendez-vous virtuels hors de la province tenus avec des patients atteints de cancer de l’Île-du-Prince-Édouard fréquentant un hôpital de l’Île-du-Prince-Édouard ont été mesurés. Il a été difficile de déterminer si le rendez-vous concernait un traitement ou un diagnostic.
  • Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

0,6 % en 2019 et 0,2 % en 2020.
Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Améliorer l’accès aux soins virtuels
Titre de l’image : Pourcentage de patients atteints de cancer ayant eu des rendez-vous virtuels hors de la province, par sexe
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Hommes : 0,4 % en 2019 et données insuffisantes pour 2020. Femmes : 0,7 % en 2019 et 0,2 % en 2020.
* Supprimé en raison des faibles valeurs.
Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Améliorer l’accès aux soins virtuels
Titre de l’image : Pourcentage de patients atteints de cancer ayant eu des rendez-vous virtuels hors de la province, par groupe d’âge
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

2019 : 2,9 % des moins de 50 ans. 1 % des 50 à 59 ans. 0,6 % des 60 à 69 ans. 0,4 % des 70 à 79 ans. 0,2 % des 80 ans et plus. 2020 : 0,6 % des moins de 50 ans. Aucune donnée sur les 50 à 59 ans. Aucune donnée sur les 60 à 69 ans. 0,2 % des 70 à 79 ans. Aucune donnée sur les 80 ans et plus.* Supprimé en raison des faibles valeurs.
Source des données
: Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Améliorer l’accès aux soins virtuels
Titre de l’image : Pourcentage de patients atteints de cancer ayant eu des rendez-vous virtuels hors de la province, par lieu de résidence
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

À Charlottetown : 0,5 % en 2019 et 0,6 % en 2020. Hors de Charlottetown : 0,2 % en 2019 et 0,1 % en 2020.
Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Priorité 4 Mesure 3 : S’assurer que les soins peuvent être dispensés entre les administrations provinciales, territoriales et fédérales au besoin

Sujet : Améliorer l’accès aux soins en temps voulu pour les personnes qui doivent se déplacer d’un territoire de compétence à l’autre
Titre de l’image : Temps d’attente (en jours) pour les patients atteints de cancer ayant eu besoin d’un traitement contre le cancer hors de leur territoire de compétence de résidence
Mises en garde et limites :

  • Les patients dont la date de demande d’aiguillage était postérieure à celle de leur traitement (en raison d’une demande d’aiguillage retardée) ont été exclus de cette analyse.
  • Il a parfois été difficile de déterminer si l’aiguillage concernait une intervention de diagnostic ou un traitement; par conséquent, lorsque la date d’aiguillage était antérieure à celle du diagnostic, l’aiguillage concernait probablement le diagnostic.
  • Certains temps d’attente ont été prolongés, car les patients recevaient un traitement préparatoire sous forme de chimiothérapie ou de radiothérapie avant leur rendez-vous hors de la province.
  • Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Médiane : 34 jours en 2019. 36 jours en 2019-2020. 90e centile : Aucune donnée pour 2019. 124 jours en 2019-2020.
Remarque : – Données non disponibles.
Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Améliorer l’accès aux soins en temps voulu pour les personnes qui doivent se déplacer d’un territoire de compétence à l’autre
Titre de l’image : Temps d’attente (en jours) pour les patients atteints de cancer ayant eu besoin d’un traitement contre le cancer hors de leur territoire de compétence de résidence, par sexe
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Chez les hommes, la médiane était de 34 jours en 2019 et de 30 jours en 2019-2020. Chez les femmes, la médiane était de 31 jours en 2019 et de 53 jours en 2019-2020 En 2019-2020, le 90e centile était de 114 jours chez les hommes et de 133 jours chez les femmes.

Remarque : – Données non disponibles.
Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Améliorer l’accès aux soins en temps voulu pour les personnes qui doivent se déplacer d’un territoire de compétence à l’autre
Titre de l’image : Temps d’attente médian (en jours) pour les patients atteints de cancer ayant eu besoin d’un traitement contre le cancer hors de leur territoire de compétence de résidence, par groupe d’âge
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

2019 : Aucune donnée sur les moins de 18 ans. 52 jours chez les 18 à 49 ans. 31 jours chez les 50 à 59 ans. 36 jours chez les 60 à 69 ans. 35 jours chez les 70 à 79 ans. 23 jours chez les 80 ans et plus. 2019-2020 : Aucune donnée sur les moins de 18 ans. 62 jours chez les 18 à 49 ans. 28 jours chez les 50 à 59 ans. 46 jours chez les 60 à 69 ans. 32 jours chez les 70 à 79 ans. 26 jours chez les 80 ans et plus.

* Supprimé en raison des faibles valeurs.
Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Améliorer l’accès aux soins en temps voulu pour les personnes qui doivent se déplacer d’un territoire de compétence à l’autre
Titre de l’image : Temps d’attente (90e centile, en jours) pour les patients atteints de cancer ayant eu besoin d’un traitement contre le cancer hors de leur territoire de compétence de résidence en 2019-2020, par groupe d’âge
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Temps d’attente en jours : aucune donnée sur les moins de 18 ans; 125 chez les 18 à 49 ans; 104 chez les 50 à 59 ans; 133 chez les 60 à 69 ans; 101 chez les 70 à 79 ans; 139 chez les 80 ans et plus.

* Supprimé en raison des faibles valeurs.
Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Améliorer l’accès au transport et le soutien général pour les personnes qui doivent se déplacer d’un territoire de compétence à l’autre
Titre de l’image : Pourcentage de tous les patients atteints de cancer à l’Île-du-Prince-Édouard ayant eu des rendez-vous hors de la province qui ont reçu une aide au transport sous forme de billets d’autobus, de laissez-passer pour les ponts ou les traversiers et de billets d’avion
Mises en garde et limites :

  • Le dénominateur comprenait tous les patients inscrits au registre du cancer ayant eu un rendez-vous hors de la province pour un diagnostic de cancer. Comme il n’a pas été possible de vérifier la ou les raisons exactes pour lesquelles le patient s’est rendu à ce rendez-vous, nous avons supposé que le rendez-vous concernait un diagnostic ou un traitement du cancer.
  • La Société canadienne du cancer (SCC) offre d’autres formes de soutien au transport pour les patients atteints de cancer à l’Île-du-Prince-Édouard, conformément à ses critères d’admissibilité. Cela aide à réduire le fardeau des besoins en matière de transport.
  • Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Vols d’espoir : 29,5 % en 2019 et 30,4 % en 2020. Maritime Bus : 1,8 % en 2019 et aucune donnée pour 2020.

* Supprimé en raison des faibles valeurs.
Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Priorité 5 Mesure 1 : Intégrer l’ensemble de l’information et des services de soutien pour veiller à ce que les personnes soient pleinement soutenues tout au long de leur parcours face au cancer

Sujet : Améliorer la disponibilité de l’information et du soutien
Titre de l’image : Pourcentage de patients qui ont le sentiment que le personnel leur a parlé des autres services et aides disponibles dans la communauté
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

77,8 % en 2020, et 67,9 % en 2022.

Source des données : Sondage de l’Île-du-Prince-Édouard sur la satisfaction des patients en soins ambulatoires


Sujet : Améliorer la disponibilité de l’information et du soutien
Titre de l’image : Pourcentage de patients qui ont le sentiment que le personnel leur a parlé des autres services et aides disponibles dans la communauté
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services, par lieu

Centre de traitement : 78,8 % en 2020, et 68,9 % en 2022. Hôpital Prince County : 75,5 % en 2020, et 63,6 % en 2022.

Source des données : Sondage de l’Île-du-Prince-Édouard sur la satisfaction des patients en soins ambulatoires


Priorité 5 Mesure 2 : Se pencher sur l’accès limité et inégal aux soins palliatifs et de fin de vie à l’échelle du Canada

Sujet : Améliorer l’accès à des soins de fin de vie de qualité
Titre de l’image
: Durée cumulée du séjour des patients atteints de cancer (dans l’ensemble) qui étaient hospitalisés ou qui ont été admis dans un hôpital de soins de courte durée 30 jours avant leur décès à l’Île-du-Prince-Édouard, pour les exercices 2015, 2017 et 2019
La médiane était de 16 en 2015, de 15 en 2017 et de 12 en 2019. Le 90e centile était de 51 en 2015, de 49 en 2017 et de 42 en 2019.

Source des données : Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), Base de données sur les congés des patients (BDCP)


Sujet : Améliorer l’accès à des soins de fin de vie de qualité
Titre de l’image : Durée cumulée du séjour des patients atteints de cancer (zones rurales/éloignées) qui étaient hospitalisés ou qui ont été admis dans un hôpital de soins de courte durée 30 jours avant leur décès à l’Île-du-Prince-Édouard, pour les exercices 2015, 2017 et 2019

La médiane était de 11 en 2015, de 16 en 2017 et de 15 en 2019. Le 90e centile était de 50 en 2015, de 47 en 2017 et de 45 en 2019.

Source des données : Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), Base de données sur les congés des patients (BDCP)


Sujet : Améliorer l’accès à des soins de fin de vie de qualité
Titre de l’image
: Durée cumulée du séjour des patients atteints de cancer (zones urbaines) qui étaient hospitalisés ou qui ont été admis dans un hôpital de soins de courte durée 30 jours avant leur décès à l’Île-du-Prince-Édouard, pour les exercices 2015, 2017 et 2019
La médiane était de 18 en 2015, de 13 en 2017 et de 8 en 2019. Le 90e centile était de 54 en 2015, de 53 en 2017 et de 41 en 2019.

Source des données : Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), Base de données sur les congés des patients (BDCP)


Sujet : Améliorer l’accès à des soins palliatifs sécurisants sur le plan culturel
Titre de l’image 
: Pourcentage de patients pour lesquels on a déterminé qu’ils avaient besoin de soins palliatifs et entamé des discussions sur la planification préalable des soins/les objectifs de soins
Mises en garde et limites :

  • Cette mesure comprend tous les patients inscrits au Programme provincial de soins palliatifs intégrés (PPSPI) de l’Île-du-Prince-Édouard. Les patients recevant un traitement de soins palliatifs, mais non inscrits à l’IPCP ne sont pas inclus pour le moment.
  • Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

100 % en 2021 et en 2022.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Télécharger les tableaux de données et l’annexe technique pour tous les indicateurs.