Loi sur les servitudes écologiques, LRN-B 2011, c 130

Cette loi stipule que la servitude écologique peut être concédée notamment à des fins de conservation ou de protection du sol, de l’air, de la terre ou de l’eau ou encore pour la protection ou l’usage de biens-fonds à des fins de loisirs de plein air.