Politique d’Edmonton régissant l’utilisation des fonds provenant de la vente des établissements scolaires excédentaires

Cette politique énonce que tout fonds résiduel provenant de la vente d’établissements scolaires excédentaires servira à : rembourser des dettes actives; acquérir des terrains requis pour les écoles de quartier ou des parcs, y compris des zones naturelles écologiquement fragiles; créer des parcs au niveau minimum de service du service des parcs et des loisirs; et créer des parcs au niveau de service partagé, selon les besoins évalués par les programmes.