FAQ

  • La Stratégie a été élaborée pour réaliser des économies dans les systèmes de santé provinciaux et territoriaux qui s’efforcent de prendre en charge une maladie complexe avec plus de 200 types de cancer, de nombreux facteurs de risque, ainsi que des technologies de diagnostic et des traitements en constante évolution.
  • Les Canadiens doivent relever de nouveaux défis liés au vieillissement de la population, ce qui fait augmenter la demande de services de santé, les coûts des soins de santé et les inégalités touchant les populations mal desservies et sous-représentées. Les avancées médicales et technologiques concernent chacun des aspects des soins liés au cancer et, même si elles offrent un nouvel espoir aux patients atteints de cancer, elles entraînent souvent des coûts élevés. Nous souhaitons tirer parti de nos réalisations, réfléchir aux lacunes existantes et apporter les changements nécessaires pour veiller à ce que tous les Canadiens puissent, au cours de la prochaine décennie, profiter de manière égale de la prévention et des soins liés au cancer.
  • La Stratégie a été lancée il y a près de douze ans. C’est la raison pour laquelle la ministre de la Santé a demandé qu’on la modernise, afin qu’elle continue de refléter des changements survenus en matière de technologie et d’innovation, de démographie, d’économie et de climat politique, et d’être apte à s’y adapter.
  • Le gouvernement fédéral a demandé au Partenariat de coordonner l’élaboration d’une version modernisée de la Stratégie canadienne de lutte contre le cancer en appuyant l’organisation de consultations ouvertes, aussi bien en personne qu’en ligne, d’un océan à l’autre. Le Partenariat est le coordonnateur de la stratégie nationale en matière de cancer, élaborée en 2006, qui fait l’objet de ces activités de consultation et de modernisation.
  • La Stratégie modernisée sera affichée en ligne une fois que nous aurons reçu des directives de la ministre de la Santé à ce sujet. Nous pourrons vous envoyer une alerte par courriel lorsqu’elle sera rendue publique. À cette fin, inscrivez-vous ici.
  • Une fois que le processus de consultation sera terminé, une recommandation sera élaborée et présentée à la ministre de la Santé en mai 2019.