Ce que fait le Partenariat pour appuyer ses partenaires

Directives sur la gestion de la chirurgie du cancer pendant la pandémie de COVID-19

Le Partenariat a aidé à diriger la rédaction d’un document visant à appuyer la chirurgie du cancer dans les cas appropriés et avec les ressources accessibles. Il reflète l’expertise et les conseils de la haute direction du Canadian Network of Surgical Associations for Cancer Care, de l’Association canadienne des agences provinciales du cancer, ainsi que d’experts cliniques du domaine de l’oncologie de tout le pays. Les recommandations de territoires de compétence canadiens et internationaux ont été utilisées pour éclairer ce document. Lisez le document d’orientation complet (en anglais seulement).

Offre d’un soutien aux centres de traitement par radiothérapie

Le Partenariat travaille avec des établissements de traitement par radiothérapie partout au Canada au sujet des exigences en matière d’équipement de protection individuelle pour les radiothérapeutes et de déviations dans les traitements causées par la COVID-19. Cette collaboration se fait par l’entremise du Partenariat canadien pour la qualité en radiothérapie (PCQR). Tous les centres de radiothérapie du Canada ont été invités à prendre part à ces travaux afin de s’assurer que les membres de leur personnel sont protégés pendant la pandémie, et que les patients reçoivent des soins rapides et efficaces.

Aide au dépistage de la COVID-19 chez les personnes atteintes de cancer au Québec

Le Partenariat aide ses partenaires du Québec à élargir les services d’Opal, une application mobile gratuite qui permet le dépistage électronique. L’équipe d’Opal utilise ces fonctions de l’application au Centre universitaire de santé McGill depuis maintenant plusieurs semaines et notre financement lui permettra d’étendre leur utilisation à d’autres centres de santé du Québec. Les fonctions élargies favoriseront la distanciation physique en permettant aux patients de prendre rendez-vous avec leur téléphone mobile et de recevoir un message lorsque leur équipe de soins du cancer est prête à les recevoir. L’application leur permettra de s’enregistrer à leur rendez-vous depuis le stationnement, ce qui diminuera le nombre de patients dans la salle d’attente. Les patients passeront un test de dépistage des symptômes de la COVID-19 par l’entremise d’Opal et les résultats seront immédiatement disponibles pour leur équipe de soins du cancer et sauvegardés dans leur dossier médical électronique. Un service sécurisé de consultation virtuel sera intégré dans Opal, afin d’éviter les contacts inutiles entre les patients et les professionnels de la santé à l’hôpital et de favoriser les services de télésanté. En plus de ces fonctions, des ressources d’information et de soutien concernant la COVID-19, adaptées aux personnes atteintes de cancer, seront intégrées dans l’application pour aider les patients à surmonter l’anxiété découlant de la pandémie en cours. Si vous êtes touché(e) par le cancer et que vous vivez au Québec, cliquez ici pour en savoir plus sur l’application Opal et la télécharger.

Soutien accru pour les personnes âgées de St. John’s offert par les ambulanciers ayant reçu une formation en soins palliatifs

Le Partenariat finance la formation en soins palliatifs de quatre ambulanciers de niveau avancé supplémentaires dans la région métropolitaine de St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador. Ces ambulanciers offriront un meilleur accès aux soins palliatifs à domicile ou dans les centres de soins de longue durée, en mettant l’accent sur les personnes âgées qui sont plus à risque de mourir de la COVID-19. Cette initiative vise à réduire la pression sur les ressources des hôpitaux de la région et à s’assurer que les salles d’urgence soient disponibles pendant la réponse à la COVID-19 de la province. Elle constitue un prolongement d’un programme lancé par le Partenariat et la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé (FCASS) en 2019, destiné à former plus de 5 000 ambulanciers dans six provinces à la prestation de soins palliatifs à domicile.

Appui aux soins du cancer pendant la pandémie pour les Premières Nations, les Inuits et les Métis

Le Partenariat offre un financement et des services de soutien, adaptés aux soins du cancer et à la COVID-19, aux membres des Premières Nations, aux Inuits et aux Métis de l’ensemble du Canada. Il s’agit notamment :

  • d’offrir un financement et du soutien à Santé Ontario dans sa collaboration avec le gouvernement du Nunavut afin d’aider les patients qui voyagent en Ontario pour recevoir leurs traitements contre le cancer et qui ont besoin d’une aide financière pour se nourrir et se loger pendant qu’ils sont loin de la maison et de leur famille;
  • d’offrir un financement et du soutien à ActionCancer Manitoba qui travaille avec l’hôpital général de Qikiqtani à Iqaluit, au Nunavut, pour offrir un soutien lié aux déplacements des patients de l’ouest du territoire qui se rendent au Manitoba pour recevoir des soins du cancer;
  • d’offrir un soutien aux technologies de l’information (TI) aux Territoires du Nord-Ouest pour promouvoir les contacts virtuels entre les patients et les fournisseurs de soins du cancer;
  • d’offrir un financement et du soutien à l’hôpital général de Whitehorse, au Yukon, pour aider les patients qui doivent recevoir leurs soins en Colombie-Britannique.