Améliorer la qualité des soins

Les provinces réduisent le recours à des traitements de radiothérapie inutiles

Lorsque le cancer se propage aux os, la radiothérapie peut être utilisée pour prodiguer des soins palliatifs dans le but d’atténuer la douleur. Les lignes directrices actuelles recommandent que les patients dont le cas n’est pas compliqué reçoivent une séance de radiothérapie. Cependant, un rapport de 2016 du Partenariat a révélé que la majorité des patients au Manitoba et en Saskatchewan recevaient plusieurs séances de radiothérapie. Les traitements de radiothérapie supplémentaires n’offraient pas de soulagement additionnel de la douleur et étaient coûteux pour le système.

Afin de modifier cette situation, le Partenariat a commencé à travailler avec des médecins champions dans ces provinces sur une série d’activités de sensibilisation au sein de la communauté de la radio-oncologie. Les présentations effectuées dans les centres de cancérologie ont été suivies par des réunions à l’échelle provinciale; 85 % des radio-oncologues ont participé à au moins une séance.

Cette initiative est un exemple de la façon dont le Partenariat et les centres de cancérologie régionaux utilisent les rapports normalisés sur les données pour déterminer et aborder les enjeux qui touchent la qualité des soins contre le cancer. Dans ce cas, la stratégie a fonctionné. Dans un sondage de suivi administré six mois plus tard, 90 % des médecins qui avaient assisté aux présentations ont indiqué avoir modifié leur pratique. Les données sur les traitements recueillies par les deux provinces seront présentées dans les prochains rapports du Partenariat.

Liens connexes

Télécharger le rapport

Rapport annuel 2017/2018