Aider les patients à cesser de fumer

L’abandon du tabagisme pour les patients atteints de cancer est étendu à tout le pays

Les traitements contre le cancer sont moins efficaces si le patient fume, et les risques de complications et de décès sont plus élevés. Malgré cela, un patient atteint de cancer sur cinq au Canada est fumeur (lien en anglais seulement).

Dans le passé, peu de patients atteints de cancer recevaient de l’aide pour cesser de fumer. Mais les choses changent. Grâce au financement du Partenariat, sept provinces et deux territoires ont introduit des services de soutien à l’abandon du tabagisme dans le cadre des traitements contre le cancer. Et ce financement s’étend maintenant aux provinces et au territoire restants.

Les premières données provenant de plusieurs provinces indiquent que le soutien offert aux patients fait une réelle différence. Chez les patients atteints de cancer qui avaient accepté de l’aide, 56 % ne fumaient plus un mois plus tard. Après six mois, 24 % des patients n’avaient pas recommencé à fumer.

Des données probantes indiquent que les aides antitabagiques comme les timbres de nicotine ou les médicaments constituent un soutien clé pour aider les gens à cesser de fumer, mais les coûts ne sont pas entièrement couverts dans la plupart des provinces et des territoires. Le Partenariat a élaboré des ressources sur les coûts et les répercussions de l’abandon du tabagisme pour aider les centres de cancérologie à défendre la couverture de ces aides antitabagiques. Action cancer Manitoba et Eastern Health à Terre-Neuve-et-Labrador couvrent maintenant ces médicaments pour les patients atteints de cancer. Eastern Health a utilisé les ressources du Partenariat pour appuyer ces changements.

Télécharger le rapport

Rapport annuel 2017/2018