Le Partenariat canadien contre le cancer est un organisme indépendant financé par le gouvernement fédéral et investi du mandat d’accélérer la lutte contre le cancer au bénéfice de tous les Canadiens et Canadiennes. Il collabore avec des spécialistes du cancer, des organismes caritatifs, les gouvernements, des organismes de lutte contre le cancer, des organismes de soins de santé nationaux, les patients, les survivants du cancer et d’autres intervenants pour mettre en œuvre la stratégie canadienne de lutte contre le cancer. Le continuum de la lutte contre le cancer

Les travaux du Partenariat s’étendent sur tout le continuum de la lutte contre le cancer, allant de la prévention et du dépistage à la recherche et aux soins de soutien. Nous adoptons une approche coopérative qui prend en considération l’opinion des patients et qui est culturellement adaptée aux besoins des collectivités des Premières nations, des Inuits et des Métis.

Historique du Partenariat

Le Partenariat est issu de la Stratégie canadienne de lutte contre le cancer – une coalition bénévole de spécialistes de la lutte contre le cancer, de patients et de survivants du cancer, qui ont élaboré le premier plan canadien de lutte contre le cancer et qui ont milité avec succès en faveur de son financement.

Le projet de la coalition d’adopter une stratégie pancanadienne coordonnée a amené le gouvernement fédéral à annoncer la création du Partenariat canadien contre le cancer, qui a commencé ses activités en avril 2007 grâce à un financement public de 250 millions de dollars. Le gouvernement fédéral a confié au Partenariat un premier mandat quinquennal pour mettre en œuvre cette stratégie nationale de lutte contre le cancer et déterminer si ce modèle permet d’améliorer efficacement la lutte contre le cancer au Canada.

Le deuxième mandat quinquennal du Partenariat, qui a débuté le 1er avril 2012, met l’accent sur les priorités communes du milieu de la lutte contre le cancer pour 2012-2017, comme en fait état le plan stratégique de l’organisation, « Faire progresser l’action vers une vision commune ». Ce plan stratégique arrime l’évolution de la stratégie nationale de lutte contre le cancer du Canada. Il fait fond sur les progrès déjà réalisés dans la lutte contre le cancer et reflète les besoins et les priorités qui se dessinent. Le Partenariat s’est doté d’une structure organisationnelle qui appuie l’exécution de ce plan en collaboration avec ses partenaires.

Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Partenariat reflète le vaste éventail d’intervenants dans le domaine de la lutte contre le cancer. Sur ce conseil d’administration, on retrouve des représentants d’organisations en santé et contre le cancer, des agences et des départements fédéraux, provinciaux et territoriaux, des organisations de patients, des individus et des familles affectés par le cancer, des cliniciens et des fournisseurs de soins de santé, des chercheurs et des membres de la communauté autochtone.

Membres du conseil :

Graham Sher, MD
Picture of Graham Sher, MD
X

Graham Sher, MD

Président, Conseil d’administration du Partenariat canadien contre le cancer

Le Dr Graham Sher s’est joint au conseil d’administration du Partenariat canadien contre le cancer en juin 2012 et en a été élu président en 2016. Il a également occupé le poste de président du comité du rendement.

Le Dr Sher est chef de la direction de la Société canadienne du sang, organisme responsable de gérer les programmes relatifs au sang, au plasma et aux cellules souches dans toutes les provinces et tous les territoires du Canada, sauf le Québec, et de coordonner les services interprovinciaux de don et de transplantation d’organes et de tissus pour tout le pays.

Le Dr Sher est membre de plusieurs comités consultatifs ayant trait au système de collecte et de distribution du sang et aux soins de santé. À titre de consultant, il a aidé d’autres pays à transformer leurs systèmes de collecte et de distribution du sang. Il est l’un des membres fondateurs de l’Alliance of Blood Operators et a été le premier directeur international à siéger au conseil d’administration de l’AABB (autrefois l’American Association of Blood Banks), dont il a été le président en 2013-2014. Au-delà de la gouvernance du système de collecte et de distribution du sang, il se passionne pour la conception et la gestion des systèmes de santé. De plus, il est également actif dans plusieurs domaines relatifs à l’amélioration du rendement du système de soins de santé et à l’élaboration de politiques en la matière.

Tracey Barbrick
Picture of Tracey Barbrick
X

Tracey Barbrick

Tracey Barbrick s’est jointe au conseil d’administration du Partenariat canadien contre le cancer en 2015 et siège au comité de la gouvernance et de l’examen des candidatures.

À partir de janvier 2015, Mme Barbrick a occupé le rôle de sous-ministre déléguée de la Santé et du Mieux-être de la Nouvelle-Écosse. En janvier 2011, elle s’est jointe au ministère de la Santé et du Mieux-être de la Nouvelle-Écosse en tant que directrice des politiques et de la planification, et en 2013, elle est devenue directrice des politiques et des affaires intergouvernementales, un poste qu’elle a occupé jusqu’à sa nomination au poste de sous-ministre déléguée. Mme Barbrick a travaillé pour le gouvernement provincial de la Nouvelle-Écosse depuis 2001, notamment pour les ministères de la Promotion et de la Protection de la santé, de l’Environnement et du Travail.

Mme Barbrick a assumé un rôle de chef de file dans les domaines des politiques législatives, de la structure organisationnelle et de la planification stratégique. Plus récemment, elle a joué un rôle déterminant dans la consolidation du système de prestation de soins de santé de la Nouvelle-Écosse en assurant l’élaboration d’une gouvernance solide, de responsabilités et de rôles clairs, tout en mettant l’accent sur la prestation de services de santé et d’un rendement de haute qualité. Dans le cadre de cette consolidation, Mme Barbrick dirige la refonte de la structure organisationnelle du gouvernement provincial pour soutenir son rôle au sein de ce système de soins de santé.

Mme Barbrick est titulaire d’un baccalauréat ès sciences de l’Université St. Francis Xavier et d’une maîtrise en administration publique de l’Université Dalhousie. Elle a eu une carrière diversifiée qui a commencé dans le secteur privé à la fois dans l’industrie de la fabrication de produits chimiques et de l’aérospatiale, et qui s’est poursuivie avec des postes au sein des gouvernements municipal et provincial.

Mme Barbrick croit qu’en travaillant ensemble, les collectivités, les professionnels de la santé et les gouvernements peuvent instaurer un système de soins de santé durable qui ne se contente pas de soigner les Néo-Écossais lorsqu’ils sont malades, mais qui les aide aussi à rester en bonne santé.

Julien Billot
Picture of Julien Billot
X

Julien Billot

William Young s’est joint au conseil d’administration du Partenariat en juin 2016 et siège au comité des finances et de la vérification.

M. Young est fondateur et associé de Monitor Clipper Partners à Boston, au Massachusetts. Il est responsable des efforts de placement de cette entreprise au Canada. Précédemment, il a été associé fondateur de Westbourne Management Group à Toronto, où il offrait des services de gestion aux entreprises ayant besoin d’une restructuration considérable de leurs opérations. Il a aussi été associé auprès de Bain and Company à Londres, en Angleterre. M. Young est un ingénieur professionnel certifié, et auparavant, il a été ingénieur concepteur auprès de la Compagnie Pétrolière Impériale.

M. Young détient un baccalauréat ès sciences spécialisé en génie chimique de l’Université Queen’s et une maîtrise en administration des affaires avec distinction de la Harvard Graduate School of Business Administration.

M. Young est président honoraire du conseil d’administration de l’Université Queen’s, président du conseil d’administration de Magna International et membre du conseil d’administration de l’Institut canadien de recherches avancées. Précédemment, il a siégé aux conseils d’administration de Castor & Pollux, Monitor Company, Filogix et Codere SA.

Ewan Clark
Picture of Ewan Clark
X

Ewan Clark

Ewan Clark s’est joint au conseil d’administration du Partenariat en 2013 et est le président du comité de la gouvernance et de l’examen des candidatures.

M. Clark exerce le droit en cabinet privé au sein de la firme Cox & Palmer à l’Île-du-Prince-Édouard, et il est membre actif de la Law Society of Prince Edward Island et de l’Association du Barreau canadien. Il participe activement à la vie de sa collectivité en étant entraîneur et bénévole, et en exerçant d’autres rôles dans des écoles, au sein d’équipes sportives et dans le cadre d’autres projets.

Il a obtenu un baccalauréat ès arts à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard et un baccalauréat en droit à l’Université du Nouveau-Brunswick. Il a été admis au barreau et a exercé le droit au Nouveau-Brunswick et à l’Île-du-Prince-Édouard.

L’engagement de longue date de M. Clark dans la lutte contre le cancer découle du fait que des membres de sa famille ont été aux prises avec cette maladie. Il a été bénévole pendant de nombreuses années à la Société canadienne du cancer, en assumant notamment divers rôles de défenseur des intérêts et de leader au Nouveau-Brunswick et à l’Île-du-Prince-Édouard, et en occupant le poste de président de l’Initiative canadienne de recherche sur le cancer de la prostate. M. Clark a également siégé au conseil d’administration national de la Société canadienne du cancer, dont il a été nommé membre honoraire à vie.

Darren Dick
Picture of Darren Dick
X

Darren Dick

Darren Dick s’est joint au conseil d’administration du Partenariat en 2012 et est le président du comité du rendement.

M. Dick est l’agent de développement de la Faculté de gestion et de la Rowe School of Business de l‘Université Dalhousie, et le président de DLD Management Ltd. Auparavant, il a été conseiller financier principal pour la société Gestion de patrimoine Assante pendant 20 ans. Il est membre du comité national de vérification financière et de gestion du risque de la Société canadienne du cancer (SCC).

M. Dick est titulaire d’un diplôme d’études supérieures en commerce de l’Université Mount Allison du Nouveau-Brunswick.

Il a commencé à prendre part à la lutte contre le cancer peu après avoir reçu un diagnostic de mélanome en 1988, à l’âge de 21 ans. Il exerce ses activités bénévoles principalement auprès de la SCC, qui l’a nommé membre honoraire à vie. Il a assumé le rôle de président du conseil d’administration de la division de la Nouvelle-Écosse et celui d’administrateur par mandat spécial du conseil d’administration national, en plus d’assumer le rôle de directeur responsable des dons majeurs pour la campagne de fonds de capitaux de la Daffodil Place de la SCC en Nouvelle-Écosse. En 2012, il a terminé un mandat de deux ans au sein du conseil d’administration de l’Alliance canadienne pour la recherche sur le cancer.

M. Dick est fréquemment invité à parler de son expérience du cancer, à livrer un message d’espoir et à lancer un appel à l’action aux Canadiens et aux Canadiennes touchés par le cancer.

Karen Herd
Picture of Karen Herd
X

Karen Herd

Karen Herd s’est jointe au conseil d’administration du Partenariat canadien contre le cancer en 2013 et est la vice-présidente du comité des finances et de la vérification.

Mme Herd a été nommée sous-ministre de la Santé du Manitoba en juillet 2013. Elle s’était jointe au ministère de la Santé de cette province en 2005 en qualité de directrice administrative des finances pour ensuite devenir sous-ministre adjointe et dirigeante principale des finances en 2008. En avril 2012, Mme Herd a été nommée sous-ministre adjointe et dirigeante principale des finances du ministère de la Santé du Manitoba, poste qu’elle a occupé jusqu’à sa nomination au poste de sous-ministre. Mme Herd travaille dans le secteur de la santé au niveau provincial depuis 1998.

Mme Herd détient un baccalauréat en commerce de l’Université du Manitoba et elle est comptable agréée depuis plus de 20 ans.

Mme Herd est membre de l’Institut des administrateurs de sociétés et a récemment terminé un cours sur la gouvernance des organismes sans but lucratif. Elle a enseigné le cours Finances pour les gestionnaires non financiers dans le cadre du programme de perfectionnement des femmes en gestion à l’Université du Manitoba et le cours sur les finances des services de santé du Red River College.

Lynne Hudson
Picture of Lynne Hudson
X

Lynne Hudson

Lynne Hudson s’est jointe au conseil d’administration du Partenariat en décembre 2016 et siège au comité de la gouvernance et de la mise en candidature.

Mme Hudson est présidente et chef de la direction de la Société canadienne du cancer (SCC), une organisation nationale dont la mission consiste à éradiquer le cancer et à améliorer la qualité de vie des personnes qui vivent avec cette maladie.

Dirigeante accomplie possédant une vaste expérience dans les domaines de la gestion du changement, de la planification stratégique, de la collecte de fonds et du développement des activités, Mme Hudson a œuvré auprès d’entreprises du secteur privé et d’organismes sans but lucratif, et ce, tant au pays qu’à l’étranger. À titre de chef de la direction de la Fondation canadienne du cancer du sein (FCCS), elle a joué un rôle de premier plan dans la concrétisation de la fusion entre la FCCS et la SCC sous la bannière de cette dernière. En tant que membre de l’équipe de direction de Plan International Canada, grâce à son approche axée sur les résultats à l’égard de la collecte de fonds et de la gestion des donateurs, elle a contribué à l’augmentation des revenus de cette organisation, qui sont passés de 75 millions à plus de 200 millions de dollars pendant son mandat. Elle a également travaillé au sein du Groupe de gestion financière d’Ernst & Young et exercé plusieurs rôles auprès de Nortel Networks à Toronto et Miami.

Mme Hudson est membre du conseil de gouvernance de la Coalition canadienne des organismes de bienfaisance en santé. Elle possède un baccalauréat ès sciences en génie mécanique de l’Université Queen’s et une MBA de l’Université de Miami.

 

Eshwar Kumar, MBBS
Picture of Eshwar Kumar, MBBS
X

Eshwar Kumar, MBBS

Le Dr Eshwar Kumar s’est joint au conseil d’administration du Partenariat en 2013. Il est vice-président du comité du rendement et membre du comité de la gouvernance et de l’examen des candidatures.

Le Dr Kumar est co-chef de la direction du Réseau du cancer du Nouveau-Brunswick, ministère de la Santé, poste qu’il occupe depuis 2005. Il est radio-oncologue à Saint John, au Nouveau Brunswick, depuis 1984 et il s’intéresse spécialement au traitement du cancer du sein, des lymphomes, du cancer de l’appareil génito-urinaire et du cancer de la thyroïde.

Diplômé du St Johns Medical College de l’Université Bangalore en Inde, le Dr Kumar a reçu, en 1982, une bourse en radiothérapie et en oncologie du Royal College of Radiologists de Londres, en Angleterre.

Le DKumar est également président du conseil d’administration de l’Association canadienne des agences provinciales du cancer, coprésident du conseil de partenariat entre le Partenariat canadien contre le cancer et l’Association canadienne des agences provinciales du cancer, et il siège au comité consultatif et au comité directeur de plusieurs initiatives du Partenariat. De plus, il est visiteur pour Agrément Canada.

Depuis plus de seize ans, le Dr Kumar est un bénévole actif au sein de la Société canadienne du cancer, et il a été président de la division du Nouveau-Brunswick de 2007 à 2009. Il a siégé au conseil d’administration national de la Société canadienne du cancer pendant six ans et il continue de siéger au conseil d’administration de la division du Nouveau-Brunswick.

Victoria Lee, MD
Picture of Victoria Lee, MD
X

Victoria Lee, MD

Membre du conseil d’administration du Partenariat depuis 2012, la Dre Victoria Lee siège au comité du rendement.

La Dre Lee est actuellement médecin-hygiéniste en chef et vice-présidente, Santé de la population, de la région de santé Fraser en Colombie-Britannique. À titre de médecin-hygiéniste en chef, elle a pour mandat principal de prévenir les maladies, de protéger la santé de la population et des collectivités de la région Fraser et de promouvoir le mieux-être de ces dernières. Elle offre aussi un leadership directionnel et un suivi stratégique dans les domaines de la santé de la population, de la prévention des maladies non transmissibles, de la prévention et du contrôle des maladies transmissibles, de la santé de l’environnement, de l’octroi de permis aux établissements de soins communautaires et de la surveillance de la santé de la population.

La Dre Lee est entrée au service de la région de santé Fraser en 2010 à titre de médecin-hygiéniste en chef et est directrice médicale générale pour la population et la santé publique depuis 2012. Avant cela, elle a travaillé en collaboration avec des organisations nationales et internationales, dont le Programme de développement des Nations-Unies et la Banque mondiale, dans les domaines des systèmes de santé comparatifs, des politiques en matière de santé, du financement de la santé et de l’écosanté. La Dre Lee a également travaillé à titre de médecin spécialisée dans les voyages au sein de communautés rurales du Chili et du Brésil. Ses activités de recherche portent notamment sur l’équité en matière de santé, les systèmes de santé primaires communautaires, la performance des services de santé publique et la prévention clinique.

La Dre Lee a obtenu son diplôme en médecine de l’Université de Western Ontario, le titre d’Associée du Collège Royal en médecine communautaire de l’Université de Toronto et des diplômes de deuxième cycle en santé publique et en administration des affaires de la Johns Hopkins University.

Mary Catherine Lindberg
Picture of Mary Catherine Lindberg
X

Mary Catherine Lindberg

Mary Catherine Lindberg s’est jointe au conseil d’administration du Partenariat en 2013 et est la présidente du comité du capital humain.

Mme Lindberg est présidente à la fois du Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés et du conseil d’administration de l’Office de réglementation des maisons de retraite de l’Ontario. Elle siège également au conseil d’administration de Green Shield Canada et au conseil d’administration du groupe d’hôpitaux Hamilton Health Sciences.

De 2002 à 2009, Mme Lindberg a été directrice exécutive du Council of Academic Hospitals of Ontario. Auparavant, elle était sous-ministre adjointe des Services de santé au ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario, où elle était notamment responsable de l’Assurance-santé de l’Ontario, ainsi que des programmes de médicaments et des laboratoires privés de l’Ontario.

Mme Lindberg détient un diplôme en pharmacie de l’Université de la Saskatchewan et deux licences de pharmacienne, une délivrée en Saskatchewan et l’autre en Ontario.

Shannon MacDonald
Picture of Shannon MacDonald
X

Shannon MacDonald

Shannon MacDonald s’est jointe au conseil d’administration du Partenariat en 2014 et siège au comité du rendement.

Mme MacDonald est associée chez Deloitte et elle dirige le travail de l’entreprise auprès du gouvernement de l’Ontario. Elle est membre de l’équipe de direction pour Toronto et du conseil d’administration de Deloitte mondial et elle est chef de l’inclusion.

Mme MacDonald compte plus de 25 années d’expérience en expertise comptable et services-conseils en gestion. Elle a occupé le poste d’associé directrice des services professionnels de Deloitte dans la région du Canada Atlantique de 2008 à 2013 et elle a siégé au comité de direction de Deloitte à l’échelle nationale et au conseil d’administration canadien de Deloitte. Elle a aussi assumé la fonction de chef des soins de santé de l’entreprise à l’échelle nationale.

Mme MacDonald a été l’associée responsable de divers clients de Deloitte dans les secteurs privé et public en Ontario et dans la région du Canada Atlantique. Elle s’est acquittée de mandats dans les domaines de la diligence raisonnable, des audits externes et internes, de la gestion de risque et de la gouvernance pour diverses entités. Mme MacDonald a aussi conçu et présenté une formation en gouvernance et elle a été membre actif de l’Institut des administrateurs de sociétés et du Governance Centre for Excellence de l’Association des hopitaux de l’Ontario.

Mme MacDonald siège au Conseil économique des provinces de l’Atlantique et au conseil d’administration de l’Université Mount St. Vincent. Elle a aussi siégé aux conseils d’administration de la Régie régionale de la santé Capital, du Women’s College Hospital, de la Société canadienne du cancer de la Nouvelle-Écosse et du Greater Halifax Partnership.

Mme MacDonald est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard, a obtenu une désignation de comptable agréée et une maîtrise en sciences de la santé de l’Université de Toronto. Elle a été nommée pendant deux ans parmi les 50 chefs de direction les plus influents de la région du Canada Atlantique et deux fois parmi les 100 Canadiennes les plus influentes au pays.

Helen Mallovy Hicks
Picture of Helen Mallovy Hicks
X

Helen Mallovy Hicks

Helen Mallovy Hicks s’est jointe au conseil d’administration du Partenariat en 2013, et elle en est la vice-présidente. Elle est également la présidente du comité des finances et de la vérification.

Mme Mallovy Hicks est dirigeante mondiale de l’évaluation chez PwC. Elle est partenaire du groupe Transactions de PwC au Canada, dirigeante du groupe Transactions dans la région du Grand Toronto et ancienne dirigeante nationale de la section Évaluation, modélisation financière et juricomptabilité de PwC. Spécialiste de l’évaluation d’entreprises, elle possède plus de 25 ans d’expérience en tant qu’experte indépendante en évaluation d’entreprises, en soutien des recours en justice et en prestation de conseils financiers.

Mme Mallovy Hicks a obtenu un baccalauréat en commerce de l’Université de Toronto. Par la suite, elle a obtenu le titre de comptable agréée (CA, maintenant CPA), puis le titre de Fellow (FCA, FCPA) (2009) et d’expert en évaluation d’entreprises (EEE) de l’Institut canadien des experts en évaluation d’entreprises, avant d’obtenir le titre de Fellow (FCBV) (2014).

Mme Mallovy Hicks est membre du Conseil du Partenariat chez PricewaterhouseCoopers LLP. Elle est également ancienne membre du conseil d’administration et ancienne présidente du comité des finances et de la vérification de l’Orchestre symphonique de Toronto. Elle a par ailleurs siégé au conseil d’administration de la Toronto Symphony Foundation.

En mai 2007, son mari, Bob Hicks, a reçu un diagnostic de lymphome. Après avoir lutté courageusement contre la maladie, il y a succombé en février 2012. Le décès de son mari a incité Mme Mallovy Hicks à fonder l’équipe Hicksfire en 2012 pour le Cyclo-défi contre le cancer. À ce jour, avec son équipe, qui ne comptait au début que 2 cyclistes et qui en comporte maintenant plus de 100, elle a recueilli plus d’un million de dollars pour aider la recherche sur le cancer à l’hôpital Princess Margaret. Elle est également vice-présidente du Cyclo-défi contre le cancer de cet hôpital.

Crystal Nett
Picture of Crystal Nett
X

Crystal Nett

Crystal Nett s’est jointe au conseil d’administration du Partenariat canadien contre le cancer en juin 2013. Elle est vice-présidente du comité du capital humain et membre du comité de la gouvernance et de l’examen des candidatures.

Mme Nett est vice-présidente associée, Stratégie, chez Saskatchewan Polytechnic. Elle occupait auparavant le poste de directrice financière et vice-présidente (Division des finances, de la sécurité et du risque) auprès de Saskatchewan Research Council.

Elle est comptable professionnelle agréée (CPA, CA), administratrice agréée par l’Institut des administrateurs de sociétés du Canada et coach professionnel.

Elle possède une vaste expérience dans le domaine de la gouvernance d’entreprise et elle a siégé à de nombreux comités exécutifs et conseils d’administration.

Mme Nett est une survivante du cancer du sein et elle en est reconnaissante. Elle espère contribuer à la lutte contre ce cancer qui a été responsable du décès prématuré de sa mère et de sa grand-mère.

Mary O’Neill
Picture of Mary O'Neill
X

Mary O’Neill

Mary O’Neill s’est jointe au Conseil d’administration du Partenariat en 2015 et est la vice-présidente du comité de la gouvernance et de l’examen des candidatures.

Mme O’Neill est membre du Conseil consultatif stratégique du Projet de partenariat canadien Espoir pour demain (PPCED), s’étant inscrite comme participante au projet Espoir pour demain de l’Alberta, une cohorte régionale du PPCED. Elle agit aussi à titre de membre public au sein du conseil de l’Ordre des pharmaciens de l’Alberta.

En 2010, Mme O’Neill a pris sa retraite de son poste de directrice administrative de la fondation du Glenrose Rehabilitation Hospital. Dans ce rôle, elle a participé à des campagnes de sensibilisation et collecte de fonds couronnées de succès qui ont donné lieu à la création du Building Trades of Alberta Courage Centre et du Courage in Motion Centre. Ces deux centres abritent des technologies en réadaptation à la fine pointe.

Mme O’Neill a agi pendant deux mandats comme membre de l’Assemblée législative de l’Alberta représentant la circonscription de St. Albert de 1997 à 2004, période pendant laquelle elle a été la présidente du Comité de politiques permanent du gouvernement sur la santé et l’intégration communautaire.

Une ancienne enseignante au secondaire de profession et une vendeuse d’immeubles en affaires, Mme O’Neill a joué un rôle de direction actif dans le secteur bénévole. Elle a agi comme fiduciaire et présidente de l’arrondissement scolaire St. Albert, et comme membre du Comité des gouverneurs de l’Université de l’Alberta et du sénat, de l’Edmonton Community Foundation, de l’Alberta Cancer Board, et du Comité des gouverneurs du Northern Alberta Institute of Technology.

Mme O’Neill est diplômée de l’Université de Toronto et de l’Ontario College of Education.

Arlene Paton
Picture of Arlene Paton
X

Arlene Paton

Arlene Paton s’est jointe au conseil d’administration du Partenariat canadien contre le cancer en mars 2013 et siège au comité du capital humain.

Mme Paton est devenue sous-ministre adjointe, Santé de la population et Santé publique, au ministère de la Santé de la Colombie-Britannique en septembre 2011. Elle est responsable d’une équipe d’environ 130 personnes dont le travail, au sein du système de santé, du gouvernement et de la société, touche à l’éventail complet des programmes, services et initiatives de santé de la population et de santé publique. Depuis 1988, Mme Paton travaille pour le gouvernement provincial à Victoria, où elle a également travaillé pour le ministère des Finances, le ministère de l’Enseignement supérieur et le ministère des Relations et de la Réconciliation avec les Autochtones.

Mme Paton possède un baccalauréat ès arts de l’Université du Manitoba et une maîtrise en administration publique de l’Université Queen’s.

Gail Turner
Picture of Gail Turner
X

Gail Turner

Gail Turner est devenue membre du conseil d’administration du Partenariat en 2014 et siège au comité des finances et de la vérification.

Mme Turner est Inuite et bénéficiaire de l’Accord sur les revendications des Inuits du Labrador. Elle a pris sa retraite du poste de directrice des services de santé du gouvernement du Nunatsiavut dans le nord du Labrador.

Elle a un baccalauréat en sciences infirmières de l’Université Memorial de Terre-Neuve, une maîtrise en éducation des adultes de l’Université St. Francis Xavier et de nombreux certificats en santé et en administration grâce à des programmes à distance.

Elle a commencé sa carrière en soins intensifs de courte durée en Ontario et au Royaume-Uni. Elle a travaillé durant 26 ans auprès des Inuits, des Métis et des Premières nations du Labrador. Elle travaille exclusivement avec les Inuits depuis 2004. Elle a présenté des exposés sur la santé des Inuits lors de réunions et de symposiums provinciaux, régionaux, nationaux et internationaux, y compris au Congrès mondial sur le cancer, en 2011. Elle a présidé le Comité national des Inuits sur la santé, ainsi que le Comité consultatif sur la lutte contre le cancer chez les Premières nations, les Inuits et les Métis du Partenariat canadien contre le cancer. Elle a été membre du comité consultatif du Centre national de collaboration en matière de santé autochtone et membre de l’Institut de la santé des Autochtones des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

Gail Turner se passionne pour le Nord et le besoin des Premières nations, des Inuits et des Métis de se faire entendre, et participe pleinement à la planification de leurs soins de santé et à la promotion d’une santé optimale. Elle s’intéresse de plus en plus à l’équité en matière de santé et à l’importance des solutions novatrices et communautaires dans les services de santé.

Elle a reçu le prix d’excellence en soins infirmiers de la Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits en 2007.

Abby Hoffman
Picture of Abby Hoffman
X

Abby Hoffman

Abby Hoffman a été nommée sous-ministre adjointe de la Direction générale de la politique stratégique à Santé Canada, le 3 octobre 2011, après avoir assumé l’intérim de ce poste depuis janvier 2011. Avant cette période, Mme Hoffman était sous-ministre adjointe déléguée de la Direction générale de la politique stratégique. À ce titre, elle était responsable des dossiers importants liés au système de santé, à la gestion des produits pharmaceutiques et aux affaires réglementaires.

Depuis son arrivée au ministère de la Santé en 1993, Mme Hoffman a occupé différents postes tels que ceux de sous-ministre adjointe déléguée, de directrice générale et de conseillère principale dans les secteurs de la santé des femmes, du renouvellement du système de santé, du vieillissement, de la gestion des produits pharmaceutiques et de la réglementation des produits thérapeutiques. Avant de faire carrière à Santé Canada, Mme Hoffman était directrice exécutive du Comité canadien sur la violence faite aux femmes créé par le gouvernement fédéral. C’est en 1981 qu’elle était entrée à la fonction publique fédérale à titre de directrice générale de Sport Canada, poste qu’elle a occupé pendant dix ans.

Mme Hoffman a été nommée Officier de l’Ordre du Canada en 1982 et elle a reçu un doctorat honorifique en droit de l’Université York en 1998. Elle détient des diplômes d’études de premier cycle et d’études supérieures en économie de l’Université de Toronto. Avant de se joindre à la fonction publique fédérale, elle a été professeure adjointe en études politiques à l’Université de Guelph et gestionnaire principale au gouvernement de l’Ontario.

Jean Latreille, M.D.
Picture of Jean Latreille, M.D.
X

Jean Latreille, M.D.

Le Dr Jean Latreille s’est joint au conseil d’administration du Partenariat en 2012 et siège en outre au comité du rendement.

Le Dr Latreille est le directeur de la Direction québécoise du cancer du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. Il est membre du Département de médecine de l’Université de Sherbrooke à titre de directeur et de professeur du programme d’oncologie médicale. Il est également hémato-oncologue à l’Hôpital Charles-Lemoyne.

Après avoir suivi le programme de médecine de l’Université McGill, le Dr Latreille a fait sa résidence à l’Hôpital général de Montréal et à l’Hôpital du Sacré-Cœur, et a été boursier en clinique au M.D. Anderson Hospital and Tumour Institute à Houston, au Texas. En 1992, il a terminé quatre ans d’études de cycles supérieurs en psychothérapie à l’Institut de formation humaine intégrale de Montréal.

Le Dr Latreille est auteur et coauteur de plus de 90 articles et 150 diaporamas et affiches scientifiques qui étaient destinés à diverses rencontres sur les sciences. De plus, il a été chercheur principal ou collaborateur dans le cadre de plus de 300 protocoles de recherche clinique à l’Hôtel-Dieu de Montréal et à l’Hôpital Charles-Lemoyne depuis 1984.

William Young
Picture of William Young
X

William Young

William Young s’est joint au conseil d’administration du Partenariat en juin 2016 et siège au comité des finances et de la vérification.

M. Young est fondateur et associé de Monitor Clipper Partners à Boston, au Massachusetts. Il est responsable des efforts de placement de cette entreprise au Canada. Précédemment, il a été associé fondateur de Westbourne Management Group à Toronto, où il offrait des services de gestion aux entreprises ayant besoin d’une restructuration considérable de leurs opérations. Il a aussi été associé auprès de Bain and Company à Londres, en Angleterre. M. Young est un ingénieur professionnel certifié, et auparavant, il a été ingénieur concepteur auprès de la Compagnie Pétrolière Impériale.

M. Young détient un baccalauréat ès sciences spécialisé en génie chimique de l’Université Queen’s et une maîtrise en administration des affaires avec distinction de la Harvard Graduate School of Business Administration.

M. Young est président honoraire du conseil d’administration de l’Université Queen’s, président du conseil d’administration de Magna International et membre du conseil d’administration de l’Institut canadien de recherches avancées. Précédemment, il a siégé aux conseils d’administration de Castor & Pollux, Monitor Company, Filogix et Codere SA.

Jeff Zweig
Picture of Jeff Zweig
X

Jeff Zweig

Jeff Zweig s’est joint au conseil d’administration du Partenariat en juin 2016 et siège au comité du rendement.

M. Zweig est président et chef de la direction de TimberWest Forest Corporation, dont le siège social est situé à Vancouver, en Colombie-Britannique. Il est revenu au Canada en 2014, après avoir occupé divers postes de direction à l’étranger auprès de BHP Billiton et de Vale pendant dix ans, période au cours de laquelle il a habité à Perth (Australie occidentale), à Londres, à Paris et en Nouvelle-Calédonie.

M. Zweig est actuellement membre du conseil des gouverneurs du Business Council of British Columbia. Dans le passé, il a aussi siégé à plusieurs conseils d’administration, dont ceux de l’Association canadienne pour la santé mentale dans le comté de Lambton, de Canico Resource Corporation et de diverses entreprises conjointes du secteur des ressources.

M. Zweig détient un baccalauréat ès arts spécialisé, un baccalauréat en droit et une maîtrise en administration des affaires de l’Université de Western Ontario.

 

Points saillants de la réunion du conseil d’administration :

 

 

Conflit d’intérêts :

Équipe de direction

Shelly Jamieson
Picture of Shelly Jamieson
X

Shelly Jamieson

Présidente-directrice générale

Shelly Jamieson est chef de la direction du Partenariat canadien contre le cancer (le Partenariat), une organisation indépendante financée par Santé Canada et vouée à la mobilisation pour la lutte contre le cancer en faveur de toute la population canadienne. Mme Jamieson siège également au conseil d’administration de la société High Liner Foods, au conseil de la Fondation Gordon et au conseil d’administration de Qualité des services de santé Ontario. Elle est également présidente du comité de sélection des Prix Améthyste de la fonction publique de l’Ontario. Auparavant, elle a siégé au comité des finances des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015, qui se sont tenus à Toronto.

Avant de se joindre au Partenariat en 2012, Mme Jamieson a occupé le plus haut rang de la fonction publique de l’Ontario à titre de secrétaire du Conseil des ministres, chef de la fonction publique de l’Ontario et greffière du Conseil exécutif. Elle a également été sous-ministre des Transports de l’Ontario. Mme Jamieson a également déjà été présidente d’Extendicare Canada, un fournisseur de soins de longue durée et de soins à domicile, commissaire bénévole à la Commission de restructuration des services de santé et directrice générale de la Long‑Term Care Association de l’Ontario. Plus jeune, Mme Jamieson a dirigé sa propre firme de recherche et de consultation spécialisée dans les milieux de soins gériatriques.

En reconnaissance de son travail, Mme Jamieson a été intronisée au Temple de la renommée des 100 femmes les plus influentes du Canada et a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la Reine. Elle possède un diplôme en études urbaines de l’Université de Toronto et est diplômée du programme de direction supérieure de l’École de commerce de l’Université de Western Ontario.

Heather Bryant
Picture of Heather Bryant
X

Heather Bryant

Vice-présidente, lutte contre le cancer

Heather Bryant, M.D., Ph. D., CCMF, FRCPC, s’est jointe au Partenariat en janvier 2008, après avoir été vice-présidente et dirigeante principale de l’information et directrice de la division de la santé de la population et de l’information de l’Alberta Cancer Board.

À l’Alberta Cancer Board, elle s’occupait du registre du cancer, des programmes de dépistage et de prévention du cancer, ainsi que d’une unité de recherche active en matière d’épidémiologie et de prévention du cancer. De plus, elle a dirigé la mise en œuvre des dossiers électroniques de santé.

La Dre Bryant a étudié la médecine à l’Université de Calgary et elle a obtenu sa première attestation de résidence en médecine familiale. Elle a ensuite obtenu une bourse de recherche en médecine communautaire et un doctorat en épidémiologie, aussi à l’Université de Calgary. La Dre Bryant s’est jointe à l’Alberta Cancer Board en 1990. Auparavant, elle a été membre du corps professoral de l’Université de Calgary en même temps que médecin-hygiéniste à l’unité de services de santé de Drumheller.

En 2012, la Dre Bryant a été élue au conseil d’administration de l’Union internationale contre le cancer (UICC), puis réélue en 2014. Elle a coprésidé le comité sur les programmes scientifiques en vue du Congrès mondial sur le cancer de l’UICC, qui a eu lieu à Montréal en 2012 et à Melbourne en Australie en 2014.

Outre sa participation active à de nombreux comités nationaux, la Dre Bryant a présidé le comité national chargé de l’Initiative canadienne pour le dépistage du cancer du sein (Santé Canada), le comité consultatif mixte sur la lutte contre le cancer (Institut national du cancer du Canada) et le comité pour la santé de la population (Conseil de recherches médicales). Elle a été la première personne à présider le conseil consultatif de l’Institut du cancer des Instituts de recherche en santé du Canada, et elle préside le Réseau national de dépistage du cancer colorectal. La Dre Bryant est également professeure clinicienne aux départements des sciences de la santé communautaire et d’oncologie de l’Université de Calgary.

Nicole Beben
Picture of Nicole Beben
X

Nicole Beben

Vice-présidente, Stratégie

Nicole Beben s’est jointe au Partenariat en septembre 2014 en tant que vice-présidente, Stratégie. Elle possède une importante expérience du secteur public et privé, ayant dirigé des projets stratégiques complexes, des échanges de savoir considérables, des relations avec les intervenants et des activités de communications.

Tout récemment, Mme Beben a occupé le poste de vice-présidente des programmes d’échange de connaissances et de soins au Saint Elizabeth Health Care. À ce titre, elle était responsable de la mise en œuvre des initiatives stratégiques transversales dans la majorité des provinces et des territoires pour l’obtention de meilleurs résultats sur le plan social et en matière de santé pour ce qui a trait aux soins de santé à domicile et en milieu communautaire. Auparavant, elle était responsable du Care to Know Centre en tant que directrice administrative, où elle a créé le premier site de réseautage social pour les intervenants en soins de santé à domicile au Canada.

Mme Beben a également été responsable du portefeuille de placements stratégiques dans les collectivités au sein du département de marketing et de communications au niveau national chez TELUS. Elle a aussi été en charge de la création et de la mise en œuvre des campagnes de promotion de la santé et de sensibilisation du public du Hospital for Sick Children.

Mme Beben s’est vue décerner un certain nombre de prix pour son travail, notamment, le Prix d’excellence national pour les relations avec les médias de la Société canadienne des relations publiques en 2007 et le Prix de mérite de l’Association internationale des professionnels de la communication pour les relations avec les médias en 2007. Mme Beben détient un baccalauréat ès arts spécialisé de l’Université de Guelph et une maîtrise ès arts en sociologie et anthropologie de l’Université de Victoria et de l’Université de Guelph.

David Lynch
Picture of David Lynch
X

David Lynch

Vice-président, Finances et services de l’entreprise

M. David Lynch s’est joint au Partenariat à titre de vice-président, Finances et services de l’entreprise, en 2016. Il apporte sa vaste expérience en leadership de direction dans les domaines de la finance, des ressources humaines, de la gestion du changement et des opérations.

Précédemment, M. Lynch a été sous-ministre adjoint, Administration des taxes et des avantages fiscaux et prestations, au ministère des Finances de l’Ontario. Supervisant un budget annuel de près de 500 millions $, il a dirigé le développement d’une stratégie visant à lutter contre la contrebande de tabac et « l’économie souterraine ». M. Lynch a dirigé des initiatives de prestation de services à l’échelle de la province, notamment la mise en œuvre de modèles plus collaboratifs de services de l’entreprise et financiers axés sur les clients avec le ministère des Ressources naturelles et le ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels. On lui attribue également la mise en place du design et de l’établissement de l’organisation du ministère des Affaires autochtones en 2006, alors qu’il a d’abord été nommé agent administratif principal.

M. Lynch a également offert son leadership dans l’ensemble du gouvernement ontarien, notamment à titre de président du Forum des agents administratifs principaux (Chief Administrative Officers Forum), de co-président du Conseil des ressources humaines de la fonction publique de l’Ontario et de membre du Comité corporatif de vérification de la fonction publique de l’Ontario (OPS Corporate Audit Committee). À l’extérieur du gouvernement de l’Ontario, il a été actif auprès de Centraide et du Conference Board du Canada sur le comité exécutif de leur Conseil de gestion stratégique des RH.

M. Lynch est diplômé de l’Université de Waterloo (baccalauréat avec mention en Études environnementales – géographie et économie) et il a terminé le programme des cadres de l’Ivey School of Business.

Structure du groupe consultatif

Le cancer pose un défi complexe sur le plan de la santé qu’aucune organisation ne peut relever à elle seule. De concert avec la communauté de la lutte contre le cancer, le Partenariat canadien contre le cancer favorise l’adoption d’une approche coordonnée de la réduction du fardeau du cancer pour les Canadiens, avec comme objectif d’atteindre des résultats mesurables et concrets d’ici 2017. Les conseils, les contributions et l’expertise des personnes et des groupes assumant un rôle consultatif au sein du Partenariat sont essentiels pour garantir la pertinence continue des efforts collectifs de la communauté de la lutte contre le cancer et de leur succès ultime. Représentant tout un éventail de perspectives, les membres des organes consultatifs du Partenariat, à savoir le conseil de la lutte contre le cancer du Partenariat et différents groupes consultatifs, assurent un leadership stratégique et opérationnel crucial et orientent le Partenariat dans ses travaux.

Conseil de la lutte contre le cancer du Partenariat

Le conseil de la lutte contre le cancer du Partenariat, présidé par la Dre Heather Bryant, vice-présidente, Lutte contre le cancer, se réunit tous les trimestres et met en commun l’expérience et le savoir des vice‑présidents, des responsables scientifiques principaux et des experts de l’organisation. Les responsables scientifiques principaux et les experts, qui sont des autorités reconnues dans leur domaine d’expertise respectif, offrent une vision et assurent la supervision tout en travaillant en collaboration avec le personnel et les partenaires afin de tirer parti des connaissances spécialisées collectives, de synthétiser les efforts et de repérer les synergies au sein de portefeuilles de travail généraux (dans le cas des responsables scientifiques principaux) et d’initiatives spécifiques (dans le cas des experts). Collectivement, ce groupe dispense avis et conseils dans l’ensemble de l’organisation, appuyant ainsi la mise en œuvre d’initiatives stratégiques et faisant avancer les travaux.

Responsables scientifiques principaux

Deborah Dudgeon, M.D.
Picture of Deborah Dudgeon, M.D.
X

Deborah Dudgeon, M.D.

Responsable scientifique principale, Approche axée sur la personne

La Dre Deborah Dudgeon est une oncologue médicale qui a principalement consacré sa pratique clinique aux soins palliatifs. En plus de son travail au sein du Partenariat canadien contre le cancer, elle est chef du programme de médecine palliative à l’Université Queen’s et à l’hôpital général de Kingston. Elle a été la première responsable du Programme de soins palliatifs d’Action Cancer Ontario (de 2004 à 2010), dans le cadre duquel elle a joué un rôle déterminant dans la mise en œuvre du Projet provincial d’intégration des soins palliatifs.

La Dre Dudgeon est la présidente du comité de la surspécialité en médecine palliative du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Elle est également l’ancienne présidente de la Société canadienne des médecins de soins palliatifs. La Dre Dudgeon a été coprésidente présidente du comité consultatif sur la médecine palliative pour le programme de formation conjoint du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et du Collège des médecins de famille du Canada. Elle a aussi été coprésidente du comité sur les traitements symptomatiques du Groupe des essais cliniques de l’Institut national du cancer du Canada et membre du comité consultatif sur la recherche de cet institut.

Elle a obtenu son diplôme en médecine à l’Université McMaster.

La Dre Dudgeon est mondialement reconnue pour ses recherches sur la dyspnée (essoufflement) et a assumé le rôle de mentor dans le cadre de l’International Palliative Care Leadership Development Program (programme international de perfectionnement en leadership dans le domaine des soins palliatifs) financé par l’Open Society Foundation, le Center for Global Health – National Cancer Institute et le Princess of Wales Memorial fund.

David Mowat, MBChB
Picture of David Mowat, MBChB
X

David Mowat, MBChB

Responsable scientifique principal, Santé de la population

Le Dr David Mowat a rejoint le Partenariat en tant que responsable scientifique principal, Santé de la population en 2015.

Le Dr Mowat est un médecin de la santé publique avec une expérience aux niveaux local, provincial et fédéral. Il fut, récemment, directeur de la santé intérimaire de l’Ontario. Il a auparavant servi en tant que médecin-hygiéniste pour la région de Peel et comme sous-administrateur en chef de la santé publique au sein de l’Agence de la santé publique du Canada.  Il fut précédemment consultant en santé maternelle et infantile au Département de la santé de Terre-Neuve, médecin-hygiéniste pour Kingston et sa région, ainsi que directeur de la santé pour l’Ontario. Le Dr Mowat est également membre auxiliaire du corps professoral de l’Université McMaster, l’Université Queen’s et de l’Université de Toronto.

En reconnaissance de son leadership en santé publique, le Dr Mowat a reçu le Prix Defries de l’Association canadienne de santé publique et le Prix de reconnaissance pour services exceptionnels de l’Association des agences de santé publiques locales de l’Ontario.

Le Dr Mowat a complété sa formation en médecine à l’Université d’Édimbourg et est titulaire d’une maîtrise en santé publique de l’Université de Californie à Berkeley.  Il est fellow du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada (Santé publique et médecine préventive) et fellow (par distinction) de la Faculté de santé publique du Royal Colleges of Medicine (Royaume-Uni).

Les intérêts professionnels du Dr Mowat comprennent la prévention des maladies chroniques, l’environnement bâti, le transfert des connaissances et le développement de la main-d’œuvre.

Experts

Jim Brierley, M.D.
Picture of Jim Brierley, M.D.
X

Jim Brierley, M.D.

Expert responsable, Stadification et surveillance

Le Dr Brierley est professeur au Département de radio-oncologie de l’Université de Toronto et médecin membre du personnel du Service de radio-oncologie de l’hôpital Princess Margaret et du Réseau universitaire de santé.

Il est titulaire d’un baccalauréat en médecine (Bachelor of Medicine) de l’Université de Londres et fellow du Royal College of Physicians, du Royal College of Radiologists et du Royal College of Radiation Oncology.

Les domaines de recherche dans lesquels travaille le Dr Brierley comprennent la gestion thérapeutique des tumeurs de la thyroïde, de l’hypophyse et du tube digestif et la stadification du cancer. Ses projets de recherche actuels consistent, entre autres, à évaluer le rôle de la chimioradiothérapie à titre de traitement parallèle du cancer de l’anus et du cancer du rectum, et à déterminer le mérite de la radiothérapie à faisceau externe dans le cas du cancer de la glande thyroïde.

Claire de Oliveira, Ph. D.
Picture of Claire de Oliveira, Ph. D.
X

Claire de Oliveira, Ph. D.

Experte en chef de l’économie du cancer

La Dre Claire de Oliveira s’est jointe au Partenariat canadien contre le cancer à titre d’experte en chef de l’économie du cancer en 2016. Dans son rôle, elle développe une expertise de l’économie de la santé au sein du Partenariat et appuie les efforts pour approfondir la capacité de quantifier le fardeau du cancer et évaluer les répercussions économiques d’une approche de lutte contre le cancer pancanadienne coordonnée. Elle travaille également sur différentes initiatives de lutte contre le cancer afin de quantifier les efficiences et d’appuyer les efforts visant à accroître la durabilité du système de lutte contre le cancer. La Dre de Oliveira est également membre du Comité sur le renforcement des capacités d’analyse du Partenariat.

La Dre de Oliveira est une économiste de la santé au Centre for Addiction and Mental Health, professeure adjointe au Institute of Health Policy, Management and Evaluation de l’Université de Toronto et scientifique associée à l’Institut de recherche en services de santé. Ses principaux domaines de recherche sur le cancer comprennent le développement d’une méthodologie d’établissement des coûts, l’utilisation des données administratives sur les soins de santé pour mesurer l’utilisation et les coûts des services de santé, et l’évaluation de l’optimisation des ressources dans les soins du cancer.

La Dre de Oliveira est membre du Canadian Centre for Applied Research in Cancer Control et fait partie des chefs de programme pour l’évaluation des technologies de la santé. De plus, elle est une collaboratrice au Toronto Health Economics Technology Assessment Collaborative.

Kathleen Decker, Ph. D.
Picture of Kathleen Decker, Ph. D.
X

Kathleen Decker, Ph. D.

Experte responsable, Cancer du col de l’utérus

La Dre Kathleen Decker s’est jointe au Partenariat en 2010 en tant que présidente du Groupe de suivi et d’évaluation du dépistage du cancer du col de l’utérus et est devenue experte responsable, Cancer du col de l’utérus en 2015. Elle est également présidente du Réseau de dépistage du cancer du col de l’utérus pancanadien.

La Dre Decker est une épidémiologiste d’ActionCancer Manitoba, qui a travaillé au sein des programmes de dépistage du Manitoba pour effectuer l’évaluation des programmes et de la recherche depuis 1995. Elle est aussi professeure adjointe du département de sciences de la santé communautaire de l’Université de Manitoba. Ses domaines de recherche englobent le dépistage du cancer, l’épidémiologie du cancer, la prévention des maladies chroniques et les inégalités concernant l’utilisation des soins de santé.

La Dre Decker est titulaire d’un doctorat en sciences de la santé communautaire et en épidémiologie de l’Université de Manitoba.

Elizabeth Eisenhauer, M.D.
Picture of Elizabeth Eisenhauer, M.D.
X

Elizabeth Eisenhauer, M.D.

Experte responsable, Recherche

La Dre Eisenhauer est chef du département d’oncologie de l’Université Queen’s à Kingston et directrice médicale du programme d’oncologie au Cancer Centre of Southeastern Ontario du Kingston General Hospital. Elle a été présidente du groupe consultatif sur la recherche du Partenariat durant le premier mandat de celui-ci, en plus d’être alors coprésidente de l’Alliance canadienne pour la recherche sur le cancer, organisme qui rassemble les principaux bailleurs de fonds pour la recherche sur le cancer au Canada.

La Dre Eisenhauer a obtenu son diplôme en médecine de l’Université Queen’s avant de parfaire sa formation au Collège royal des médecins et chirurgiens en médecine interne et en hématologie.

Pendant 30 ans, la Dre Eisenhauer a été directrice du Programme des drogues nouvelles de recherche du Groupe des essais cliniques de l’Institut national du cancer du Canada à l’Université Queen’s à Kingston, où elle était responsable de trouver des agents anticancéreux novateurs et de les rendre au stade des essais cliniques. La Dre Eisenhauer a siégé au sein de nombreux organismes de lutte contre le cancer nationaux et internationaux, et sa contribution dans le domaine a été reconnue par l’attribution d’un grand nombre de prix, dont le prix O. Harold Warwick de l’Institut national du cancer du Canada et la médaille présidentielle de la Société de gynéco-oncologie du Canada. En 2012, elle a été conférencière honoraire du New Drug Development Office (NDDO) lors de la conférence internationale sur les thérapies anticancéreuses ciblées à Amsterdam.

En 2013, la Dre Eisenhauer a été élue membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé (ACSS) en raison du leadership, de la créativité, de la compétence et de l’engagement envers les sciences de la santé dont elle a fait preuve.

Christian Finley, M.D.
Picture of Christian Finley, M.D.
X

Christian Finley, M.D.

Expert responsable, mesures cliniques

Le Dr Christian Finley est expert-responsable des mesures cliniques au Partenariat canadien contre le cancer. Dans le cadre de ses fonctions, il fournit des conseils spécifiques au contenu et une expertise concernant l’amélioration de la qualité de l’oncologie chirurgicale, ainsi que l’utilisation de systèmes d’information géographique et de techniques de cartographie spatiale permettant de cartographier le rendement du système de lutte contre le cancer au Canada.

Le Dr Finley est chirurgien thoracique. Ses spécialités cliniques sont le cancer du poumon et de l’œsophage, l’amélioration de l’éducation des patients et les efforts de régionalisation. Depuis 2010, il exerce au St. Joseph’s Healthcare de Hamilton et est actuellement professeur agrégé au Département de chirurgie (division de chirurgie thoracique) de l’Université McMaster. Il est également titulaire de la Chaire de recherche de l’Association canadienne de chirurgie thoracique, où il dirige des projets d’amélioration de la qualité à l’échelle nationale et encourage les collaborations pluri-institutionnelles.

Le Dr Finley collabore avec le Partenariat depuis 2012, dans le cadre de diverses initiatives, dont l’Initiative nationale pour un rapport synoptique sur les interventions chirurgicales contre le cancer du poumon et l’Initiative sur la qualité des rapports synoptiques électroniques en chirurgie, en plus de diriger l’équipe qui a rédigé un document de travail financé par le Partenariat portant sur les soins chirurgicaux liés au cancer qui conjuguent ressources importantes et risques élevés, et leurs approches au Canada, publié en novembre 2015. Cette importante étude présente des analyses et des discussions objectives sur les facteurs à considérer pour la réalisation et l’organisation des chirurgies du cancer de l’œsophage, du pancréas, du foie, du poumon et de l’ovaire au Canada.

Le Dr Finley a effectué sa formation en chirurgie générale à l’Université de la Colombie-Britannique et a complété sa formation en chirurgie thoracique à l’Université de Toronto. Il détient aussi une maîtrise en santé publique de l’Université Harvard.

Margaret Fitch, Ph.D.
Picture of Margaret Fitch, Ph.D.
X

Margaret Fitch, Ph.D.

Experte responsable, Résultats signalés par les patients

Mme Margaret Fitch est professeure à la Faculté des sciences infirmières Bloomberg de l’Université de Toronto et occupe aussi un poste à l’École des études supérieures de l’université. Mme Fitch a été présidente du groupe consultatif sur l’expérience globale du cancer du Partenariat de 2007 à 2012, et agit maintenant à titre d’experte responsable de l’approche axée sur la personne. Elle est aussi rédactrice en chef de la Revue canadienne de soins infirmiers en oncologie.

Mme Fitch détient un baccalauréat en sciences infirmières de l’Université Dalhousie, à Halifax, ainsi qu’une maîtrise en sciences infirmières et un doctorat de l’Université de Toronto.

Mme Fitch a tenu divers rôles, notamment infirmière, conférencière et auteure, et a mené des recherches sur l’expérience des patients, étudiant plus précisément la façon dont ils réagissent et s’adaptent à la maladie. Elle a été présidente-fondatrice de l’Association canadienne des infirmières en oncologie et présidente de l’International Society of Nurses in Cancer Care, en plus d’avoir été membre de nombreux conseils d’administration. Pour son leadership et sa contribution, elle s’est vu décerner plusieurs prix, dont le Prix de l’excellence en recherche et en enseignement dans le domaine médical de la Société canadienne du cancer en 2011 et un prix pour l’ensemble de ses réalisations par l’Université Dalhousie en 2013.

Paul Grundy, M.D.
Picture of Paul Grundy, M.D.
X

Paul Grundy, M.D.

Expert en chef, Oncologie pédiatrique, de l’adolescent et du jeune adulte

Le Dr Paul Grundy s’est joint au Partenariat en 2016 à titre d’expert en chef, Oncologie pédiatrique, de l’adolescent et du jeune adulte.

Le Dr Grundy est membre du corps professoral du Département de pédiatrie de l’Université de l’Alberta depuis 1988 et il est actuellement professeur de pédiatrie et d’oncologie.

Auparavant, le Dr Grundy était vice-président principal et directeur médical principal auprès de CancerControl Alberta, division des Alberta Health Services. Oncologue pédiatre à Edmonton depuis plus de 20 ans, il a aussi été directeur du Département d’hématologie et d’oncologie pédiatriques à l’Université de l’Alberta de 1999 à 2010. De plus, il est membre fondateur de C17, réseau national de centres de cancérologie pour enfants au Canada, et il a été le premier directeur de son comité de recherche. Par la suite, il a été président de ce réseau de 2006 à 2011.

Les efforts de recherche du Dr Grundy se concentrent sur la tumeur rénale de Wilms, cancer courant chez les enfants; il s’intéresse notamment à la biologie moléculaire de base, à la recherche translationnelle et aux essais cliniques. Son programme de recherche a donné naissance à la banque de tissus de tumeurs rénales d’enfants, qui renferme divers spécimens prélevés auprès de plus de 6 000 patients et est accessible aux chercheurs du monde entier. Le Dr Grundy a été président du Groupe national d’étude de la tumeur de Wilms (National Wilms Tumour Study Group) et président du Comité des tumeurs rénales (Renal Tumours Committee) du Groupe d’oncologie de l’enfant (Children’s Oncology Group).

Il a obtenu son diplôme en médecine de l’Université de l’Alberta et effectué ses études du deuxième cycle en Nouvelle-Zélande et à Edmonton. Il a aussi suivi un programme de bourse en hémato-oncologie pédiatrique à l’hôpital pour enfants de Philadelphie.

Jon Kerner, Ph.D.
Picture of Jon Kerner, Ph.D.
X

Jon Kerner, Ph.D.

Expert responsable, Mobilisation et évaluation des connaissances

Le docteur Jon Kerner s’est joint au Partenariat en 2008 et occupe actuellement le poste d’Expert responsable, Mobilisation et évaluation des connaissances. Il est également président du comité directeur sur la mobilisation des connaissances. Parmi les dernières fonctions que Dr Kerner a exercées auprès du Partenariat, il a été responsable scientifique principal, Santé de la population et gestion des connaissances; conseiller scientifique principal, Application des connaissances; et président des groupes d’action et consultatif sur la prévention primaire.

Dr Kerner a obtenu un baccalauréat ès sciences de l’Université McGill et un doctorat en psychologie communautaire de l’Université de New York. Il a fait un stage postdoctoral en épidémiologie du cancer, en biostatistique et en conception d’essais cliniques à la Johns Hopkins University School of Public Health.

Avant de se joindre au Partenariat, Dr Kerner était sous-directeur des programmes de diffusion de la recherche pour la Division of Cancer Control and Population Sciences au National Cancer Institute des États-Unis. Auparavant, il a mené pendant 20 ans des travaux de recherche financés et examinés par les pairs pour le compte de deux centres d’oncologie polyvalents désignés par le National Cancer Institute, soit le Memorial Sloan Kettering Cancer Center et le Lombardi Cancer Center de l’Université de Georgetown. Ses travaux de recherche communautaire sur la lutte contre le cancer ont intégré les sciences du comportement, l’épidémiologie du cancer et la recherche sur les services de santé ainsi que l’établissement de partenariats en matière de recherche, de pratique et de politiques au sein de collectivités à faible revenu qui ont accès à peu de soins médicaux. Il a fait partie de plusieurs groupes d’examen des demandes de subvention et il a été le premier président de la Community Prevention and Control Study Section des National Institutes of Health (NIH) (désormais appelée la Community-Led Health Promotion Study Section).

Anthony Miller, M.D.
Picture of Anthony Miller, M.D.
X

Anthony Miller, M.D.

Expert responsable, Gestion des risques de cancer

En sa qualité d’expert responsable de la Gestion des risques de cancer pour le Partenariat, le Dr Anthony Miller préside le comité directeur de la Gestion des risques de cancer.

Le Dr Miller est professeur émérite à la Dalla Lana School of Public Health à l’Université de Toronto. Il dirige une étude nationale sur le dépistage du cancer du sein au Canada (Canadian National Breast Screening Study) et agit en tant que conseiller en recherche indépendant.

Le Dr Miller a obtenu un baccalauréat en médecine de l’Université de Cambridge après avoir suivi une formation à la St. Bartholomew’s Hospital Medical School de Londres, en Angleterre.

La carrière du Dr Miller l’a mené aux quatre coins du monde. En effet, il a travaillé dans le domaine de l’épidémiologie pour le UK Medical Research Council, a assumé le rôle d’expert spécial de la prévention du cancer pour le United States National Cancer Institute et a été chef de la division de l’épidémiologie du cancer pour le German Cancer Research Centre à Heidelberg. Il a également été conseiller auprès de l’Organisation mondiale de la Santé. Au Canada, il a notamment occupé le poste de directeur de l’Unité d’épidémiologie de l’Institut national du cancer du Canada et celui de directeur associé de la recherche à la Dalla Lana School of Public Health de l’Université de Toronto.

Geoff Porter, M.D.
Picture of Geoff Porter, M.D.
X

Geoff Porter, M.D.

Expert responsable, Soins cliniques

Le Dr Geoff Porter est expert responsable, Soins cliniques. Il est le premier à occuper le poste de responsable scientifique principal, diagnostic et soins cliniques du Partenariat.

En plus d’assumer des fonctions à temps partiel au sein du Partenariat, le Dr Porter est professeur de chirurgie et titulaire de la chaire d’oncologie chirurgicale Ramia de l’Université Dalhousie. De plus, il dirige la Cancer Outcomes Research Unit à Halifax, où il travaille en vue de créer des paramètres de recherche normalisés sous forme de publications et de bourses. Il mène également d’importantes activités de transfert d’application de connaissances, qui produisent un changement tangible sur le plan clinique.  Auparavant, il a été chef du programme de soins contre le cancer à Halifax, ainsi que président du comité de contrôle de la qualité des chirurgies du Radiation Therapy Oncology Group (RTOG).

Le Dr Porter a suivi ses études en médecine à l’Université Queen’s à Kingston, en Ontario. Il possède une maîtrise en sciences médicales de l’Université de l’Alberta, où il s’est spécialisé en épidémiologie.  Il a aussi suivi une formation en oncologie chirurgicale au MD Anderson Cancer Center de Houston, au Texas.

Au cours des dernières années, le Dr Porter a participé à plusieurs initiatives, groupes de travail, comités directeurs et rapports du Partenariat, notamment à titre de responsable clinique de la chirurgie du cancer du sein dans le cadre du projet de création d’outils pour les rapports synoptiques. En outre, il a agi comme président de l’Initiative sur la qualité des rapports synoptiques électroniques en chirurgie, qui a permis de doubler le nombre de chirurgiens ayant recours aux outils de production de rapports synoptiques et s’engageant à utiliser les résultats pour faire progresser la lutte contre le cancer. Il a également permis au Partenariat de présenter une liste de recommandations en oncologie dans le cadre de la campagne « Choisir avec soin » destinée à identifier les pratiques à faible valeur ou potentiellement dangereuses, a ainsi des recommandations importantes pour la communauté de la lutte contre le cancer.

John Srigley, M.D.
Picture of John Srigley, M.D.
X

John Srigley, M.D.

Expert responsable, Pathologie

Le Dr Srigley est le chef et directeur médical du Programme de médecine de laboratoire et de génétique chez Trillium Health Partners, et un professeur au Département de pathologie et de médecine moléculaire à l’Université McMaster. Il représente aussi le Canada au sein de l’American Joint Committee on Cancer. En plus de son rôle d’expert responsable, anatomopathologie, le Dr Srigley est président du Comité national sur les normes de pathologie au Partenariat canadien contre le cancer.

Le Dr Srigley est diplômé de la Faculté de médecine de l’Université de Toronto, où il a également reçu une formation en pathologie, qu’il a ensuite continuée au MD Anderson Cancer Centre de Houston.

Auparavant, le Dr Srigley était le directeur inaugural du Programme de médecine de laboratoire et de pathologie à Action Cancer Ontario. Le Dr Srigley est un ancien président de la Société internationale des pathologistes urologiques et de l’Association ontarienne des pathologistes. Le Dr Srigley a été un chef de file important pour réaliser l’Initiative nationale de stadification du Partenariat et obtenir un appui officiel des listes de contrôle du cancer du College of American Pathology comme normes de contenu pancanadiennes pour la présentation de rapports sur la pathologie cancéreuse. Consultant international et formateur dans les domaines de la pathologie oncologique et urologique, le Dr Srigley a grandement contribué à la littérature et a plaidé fortement en faveur de rapports pathologiques synoptiques normalisés au sein des populations et du rôle du pathologiste dans la lutte contre le cancer.

Terry Sullivan, Ph.D.
Picture of Terry Sullivan, Ph.D.
X

Terry Sullivan, Ph.D.

Expert responsable, Initiatives de la qualité

Terry Sullivan travaille au Partenariat à titre d’expert responsable des initiatives de la qualité et, depuis 2011, il y est président des Initiatives de la qualité et du rendement du système.

Chercheur spécialisé en sciences du comportement, M. Sullivan est professeur et agrégé supérieur à l’Institute of Health Policy, Management & Evaluation et à la Dalla Lana School of Public Health de l’Université de Toronto. Il est professeur auxiliaire d’oncologie à l’Université McGill et chercheur associé au Li Ka Shing Knowledge Institute à l’Hôpital St. Michael’s. M. Sullivan compte parmi ses actifs la présidence du conseil d’administration de l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé ainsi que la présidence de Santé publique Ontario. Il est l’un des administrateurs du Hospital for Sick Children.

M. Sullivan a assumé diverses fonctions de gouvernance et de consultation relativement aux services et aux politiques de la santé. Il a été président-directeur général d’Action Cancer Ontario et président-fondateur de l’Institut de recherche sur le travail et la santé. Au gouvernement provincial, M.Sullivan a occupé des postes de niveau supérieur au sein du ministère de la Santé et du ministère des Affaires intergouvernementales, et il a servi sous deux premiers ministres ontariens en étant membre notamment du Conseil du premier ministre sur la stratégie en matière de santé.

Groupes consultatifs

Des personnes ayant un lien personnel avec  le cancer comptent parmi les membres de ces groupes, ce qui permet de voir à ce que les travaux du Partenariat soient fondés sur l’expérience des personnes les plus touchées. Ces groupes sont également composés de professionnels de la santé, d’administrateurs, d’épidémiologistes et de chercheurs qui contribuent individuellement à cerner les nouveaux enjeux et les possibilités. Le « Caucus des organisations autochtones avec le Partenariat canadien contre le cancer », qui regroupe des membres de l’Assemblée des Premières nations, du Ralliement national des Métis et de l’Inuit Tapiriit Kanatami, joue un rôle semblable auprès du secteur prioritaire des Premières nations, des Inuits et des Métis.

Diagnostic et soins cliniques

Approche axée sur la personne

Santé de la population

Recherche