Au-delà du dépistage de base des symptômes, les résultats signalés par le patient améliorent les traitements contre le cancer

Les symptômes d’un diagnostic de cancer ne sont pas que physiques. Les patients ont souvent des craintes qui ont une incidence sur leur santé, mais ils n’en parlent que très rarement avec leur équipe de soins. L’impact du cancer se fait aussi ressentir sur les plans émotif et mental de façon peu apparente aux médecins. La perspective du patient est essentielle dans de telles situations.

Le programme relatif à l’approche centrée sur la personne ainsi que l’initiative sur les résultats signalés par le patient (RSP) du Partenariat visent à améliorer l’ensemble de l’expérience du cancer du patient. Notre but est que toutes les compétences régionales adoptent un cycle de mesure et de rapport de l’expérience du patient d’ici 2017. L’initiative RSP finance trois projets : Initiative concertée d’amélioration de l’expérience des patients et des résultats sur la santé (Ontario et Québec), Mesurer les résultats signalés par le patient pour aborder l’expérience des patients dans les trois provinces de l’Atlantique (Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador) et Provinces des prairies – expérience du patient et résultats (Alberta, Saskatchewan et Manitoba).

Les RSP permettent à l’équipe de soins de santé de comprendre en détail chaque partie de l’expérience du cancer du patient, y compris les préoccupations physiques, émotives et pratiques. Ce faisant, elle est en mesure d’élaborer des plans de soins personnalisés pour chaque patient. Les RSP offrent un aperçu complet de l’impact du cancer du point de vue du patient afin d’aider les cliniciens à offrir des soins centrés sur la personne et à prioriser les besoins les plus importants pour le patient. Les RSP améliorent le traitement contre le cancer en offrant une compréhension détaillée des symptômes et de l’état émotif, en normalisant le processus d’évaluation des symptômes et en contribuant au développement du programme ou du service. En remplissant les questionnaires d’évaluation de leurs symptômes au fil du temps, les patients peuvent discuter avec leur équipe de soins d’un plan de traitement optimal pour réduire et gérer ces symptômes.

Afin d’accélérer la mise en œuvre des mesures des résultats signalés par le patient à travers le pays, de courtes vidéos ont été créées pour accroître la sensibilisation au dépistage de la détresse et sa prise en charge. D’une durée de deux minutes, les deux vidéos d’animation (l’une à l’intention des patients et l’autre à l’intention des cliniciens), présentées en anglais et en français, font la promotion de l’ESAS-R (Edmonton Symptom Assessment System-Revised) en soulignant les avantages du système pour les patients et les cliniciens. Actuellement, huit provinces canadiennes encouragent l’utilisation de l’outil ESAS-R. Les vidéos seront diffusées dans les salles d’attente de cliniques et d’hôpitaux à l’intention des nouveaux patients, dans les salles de classe lors des séances d’orientation du nouveau personnel, etc.

Patient reported outcomes

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus au sujet des avantages des RSP pour les patients et les cliniciens, regardez les vidéos sur notre chaîne YouTube.