Au cours de la Semaine nationale sans fumée, du 15 au 21 janvier, le Partenariat canadien contre le cancer présente les informations les plus récentes au sujet des façons dont sont abordés les enjeux émergents en matière de lutte contre le tabagisme partout au Canada.

Les ressources suivantes sont disponibles en ligne :

Utilisation de la pipe à eau au Canada
Nous constatons depuis les deux dernières décennies une utilisation accrue de la pipe à eau en Europe et en Amérique du Nord, particulièrement chez les adolescents et les jeunes adultes. Il existe une idée fausse largement répandue selon laquelle il est moins nocif de fumer la pipe à eau que de fumer la cigarette. Il est toutefois bien connu que l’utilisation d’une pipe à eau pour fumer du tabac présente des risques sérieux pour la santé des fumeurs et des personnes exposées à la fumée secondaire. Obtenez de plus amples renseignements sur les mesures prises par les diverses autorités compétentes du Canada et de l’étranger en matière d’utilisation de la pipe à eau.

 

Le tabac aromatisé au Canada
Les produits du tabac aromatisés commerciaux existent depuis plus de cent ans; toutefois, les progrès récents de la technologie de l’aromatisation ont élargi la variété et l’attrait des saveurs possibles. Depuis 2009 environ, plusieurs pays, dont le Canada, ont limité l’offre de produits du tabac aromatisés. Cependant, les réglementations sont souvent non exhaustives, ciblant uniquement des produits ou des saveurs très spécifiques. Obtenez de plus amples renseignements sur les mesures prises par les diverses autorités compétentes du Canada et de l’étranger en matière d’utilisation du tabac aromatisé.

 

 

Les inhalateurs électroniques de nicotine (IÉN) au Canada
Les inhalateurs électroniques de nicotine (IÉN), tels que les cigarettes électroniques, peuvent constituer une stratégie de réduction des effets nocifs auprès des fumeurs qui utilisent ces dispositifs comme outils d’aide à l’abandon du tabagisme. Toutefois, ces inhalateurs peuvent causer des dommages en raison de l’exposition à des agents cancérogènes et à d’autres substances. De plus, ils peuvent conduire à une dépendance à la nicotine ou à l’utilisation d’autres produits du tabac commerciaux. Obtenez de plus amples renseignements sur les mesures prises par les diverses autorités compétentes du Canada et de l’étranger en matière d’utilisation des inhalateurs électroniques de nicotine.

 

Le Partenariat travaille avec des partenaires de tout le Canada pour promouvoir une meilleure intégration de la lutte contre le tabagisme au sein de la lutte contre le cancer. En plus de présenter des données probantes sur des questions émergentes en matière de lutte contre le tabagisme et d’abandon du tabagisme, nous finançons les provinces et les territoires à travers le Canada pour créer ou élargir la portés d’approches visant à aider les patients atteints d’un cancer et leurs familles à cesser de fumer, ce qui peut améliorer le traitement contre le cancer et le rétablissement des patients. En outre, nous préparons et mettons à jour régulièrement des analyses pancanadiennes des programmes d’abandon du tabagisme, qui offrent un aperçu des pratiques actuelles et exemplaires ou efficaces en matière d’abandon du tabagisme dans des contextes et auprès de populations variés. Visitez le vuesurlecancer.ca/tabac pour en savoir plus.