Bienvenue!

Approches novatrices à l’égard de l’optimisation des soins en oncologie au Canada
les 7 et 8 avril 2017

La conférence intitulée Approches novatrices à l’égard de l’optimisation des soins en oncologie au Canada est une occasion unique de créer des liens avec des collègues en oncologie de partout au Canada et de découvrir les innovations en matière de soins aux personnes atteintes de cancer.

Joignez-vous à nous pour en apprendre davantage auprès de conférenciers renommés, du Canada et de l’étranger, qui vous inspireront grâce à des réflexions sur les différents aspects des soins contre le cancer – dépistage, diagnostic et traitement, soins palliatifs et de fin de vie, survie – et aborderont les thèmes clés suivants :

  • La qualité des soins pour tous.
  • Le processus diagnostique : une approche bien définie ou un problème récurrent?
  • Surmonter l’inertie dans le système de lutte contre le cancer : pourquoi ne faisons-nous pas ce qui fonctionne?

Qui devrait participer? Les praticiens, les chefs de file et les principaux intervenants des soins de santé qui souhaitent créer des liens avec des collègues et participer à d’importantes conversations qui contribuent à changer l’expérience des patients atteints de cancer au Canada :

  • Quels sont les progrès les plus prometteurs en matière de soins en oncologie aujourd’hui?
  • Comment pouvons-nous accélérer leur adoption au profit des patients canadiens?
  • Comment pouvons-nous améliorer les soins en oncologie pour les patients par l’apport de changements au système?

Cette conférence est une activité de FMC agréée, et permet donc aux cliniciens d’obtenir des crédits de formation médicale continue.

Nous sommes impatients de vous accueillir à Toronto les 7 et 8 avril 2017.

Inscription et Hôtel

Inscription

L’inscription en ligne à la conférence intitulée Approches novatrices à l’égard de l’optimisation des soins en oncologie au Canada est maintenant ouverte. Pour vous inscrire à la conférence, veuillez consulter notre site Web d’inscription à l’événement.

  • Avant le 17 février 2017 : 275 $
  • Après le 17 février 2017 : 350 $

Remarque : tous les frais indiqués sont en dollars canadiens et les taxes ne sont pas incluses.

Hôtel

La conférence aura lieu à l’hôtel Westin Harbour Castle à Toronto, en Ontario.

Si vous avez besoin d’une chambre, nous avons négocié un tarif préférentiel (199 $ par chambre pour une personne et 219 $ par chambre pour deux personnes) au Westin Harbour Castle. Rendez-vous sur le site Web de l’hôtel pour faire une réservation en ligne ou composez le 1 888 627-8558.

Pour profiter du tarif préférentiel, veuillez réserver avant le 6 mars 2017 et indiquer que vous assisterez à la conférence intitulée Approches novatrices à l’égard de l’optimisation des soins en oncologie au Canada.

Pour obtenir des renseignements sur la manière de vous rendre à l’hôtel à votre arrivée à Toronto, consultez le site Web de l’hôtel Westin Harbour Castle.

Déplacements

Air Canada offre un rabais de 10 % sur les billets d’avion (l’exception des tarifs Tango) pour les vols réservés par l’entremise de aircanada.com. Saisissez le code promotionnel CW8X7EX1 dans la case de recherche.

Résumés

La date limite de soumission de résumés est passée.

Le comité du programme scientifique a passé en revue des résumés de grande qualité. Veuillez visiter le site Web des résumés pour en apprendre davantage.

Les résumés ont été examinés en fonction des catégories suivantes :

  • initiatives spécifiques et reproductibles visant à améliorer la qualité des soins en oncologie;
  • amélioration du processus diagnostique;
  • coût et la viabilité;
  • science de la mise en œuvre axée sur des améliorations avérées de services de lutte contre le cancer.

Programme et Conférenciers

Programme

Points saillants du programme

Joignez-vous à nous pour en apprendre davantage auprès de conférenciers renommés, du Canada et de l’étranger, qui vous inspireront grâce à des réflexions sur les différents aspects des soins contre le cancer et aborderont les thèmes clés suivants :

  • La qualité des soins pour tous.
  • Le processus diagnostique : une approche bien définie ou un problème récurrent?
  • Surmonter l’inertie dans le système de lutte contre le cancer : pourquoi ne faisons-nous pas ce qui fonctionne?

Programme scientifique préliminaire

Vous trouverez ci-dessous le programme scientifique préliminaire. Veuillez visiter le site Web des résumés pour en apprendre davantage.


1re journée : 7 avril 2017

Heure Sujet
7 h 00 – 8 h 00 Inscriptions/déjeuner
8 h 00 – 8 h 20 Mot d’ouverture
8 h 20 – 8 h 45 Conférencier d’honneur

Thème 1 : Initiatives axées sur la qualité

8 h 45 – 10 h 00 Expériences internationales : principes et enjeux des initiatives d’amélioration de la qualité
10 h 00 – 10 h 45 Expériences canadiennes des initiatives axées sur la qualité
10 h 45 – 11 h 00 Pause/exposition des affiches
11 h 00 – midi Séances simultanées
Midi – 12 h 45 Dîner/exposition des affiches

Thème 2 : Aspects économiques des soins de haute qualité

12 h 45 – 14 h 15 Impact des aspects économiques sur le système de lutte contre le cancer : perspectives sur la qualité, les coûts, et leurs retombées sur les résultats

  • Perspectives internationales
  • Perspectives canadiennes
14 h 15 – 14 h 30 Pause/exposition des affiches

Thème 3 : Améliorer la qualité du diagnostic du cancer

14 h 30 – 16 h 45 Élargir le rôle des soins primaires dans la lutte contre le cancer

  • Contexte international
  • Contexte canadien
  • Possibilités
Diagnostic du cancer : initiatives axées sur la qualité et innovations
16 h 45 – 17 h 00 Remarques de clôture : préparer le terrain pour la deuxième journée
17 h 00 – 18 h 00 Réception/exposition d’affiches

2e journée : 8 avril 2017

Thème 4 : Surmonter l’inertie dans le système de lutte contre le cancer : pourquoi ne faisons-nous pas ce qui fonctionne?

Heure Sujet
8 h 30 – 10 h 15 Pourquoi ne mettons-nous pas en pratique ce que nous savons?
10 h 15 – 10 h 30 Pause/réseautage
10 h 30 – 11 h 45 Quelles sont les cinq mesures que nous pourrions prendre sur-le-champ pour améliorer la qualité de la lutte contre le cancer?

  • Table ronde
11 h 45 – midi Ce que nous avons entendu
Midi – 13 h 00 Boîte-repas

Voici les conférenciers d’honneur internationaux qui ont confirmé leur présence :

Eric Schneider
Picture of Eric Schneider
X

Eric Schneider

États-Unis : Principes et défis des initiatives d’amélioration de la qualité

Le Dr Eric Schneider est vice-président principal chargé de la politique et de la recherche au Commonwealth Fund, une fondation privée qui soutient la recherche indépendante sur les politiques en matière de santé dans le monde entier. Les recherches du Dr Schneider portent sur l’évaluation et l’amélioration de la qualité et de l’innocuité des soins de santé.

Avant de se joindre au Commonwealth Fund, le Dr Schneider était titulaire émérite de la chaire RAND en qualité des soins de santé. En 2009, il est devenu le premier directeur du bureau de RAND à Boston. De 1997 à 2014, il était membre du corps professoral de la Harvard Medical School et de la Harvard School of Public Health, où il enseignait la politique en matière de santé et l’amélioration de la qualité des soins de santé et pratiquait la médecine interne de soins primaires au Brigham and Women’s Hospital à Boston.

Le Dr Schneider détient un baccalauréat ès sciences avec distinction en biologie de l’Université Columbia, une maîtrise en sciences de l’Université de Californie à Berkeley et un doctorat en médecine de l’Université de Californie à San Francisco. Il est membre associé de l’American College of Physicians.

Greg Rubin
Picture of Greg Rubin
X

Greg Rubin

Royaume-Uni : Simplification du processus de diagnostic précoce

Le Dr Greg Rubin est professeur en pratique générale et soins primaires à l’Université Durham, au Royaume-Uni, où il dirige une unité d’évaluation, de recherche et de développement.

Avec plus de 190 publications à comité de lecture, chapitres de livres et rapports à son actif, sa recherche actuelle met l’accent sur le diagnostic et la prise en charge du cancer dans les soins primaires et à l’interface avec les soins secondaires.

Il dirige un important programme de recherche et de développement de services bénéficiant de financement externe dans ce domaine, et il est chercheur principal de l’Unité de recherche sur les politiques en matière de sensibilisation au cancer, de dépistage et de diagnostic précoce, financée par le ministère de la Santé.

Il conseille Government and Cancer Research UK sur la mise en œuvre de stratégies relatives au cancer, a été le responsable clinique pour le cancer du Royal College of General Practitioners jusqu’en 2014 et a dirigé le premier audit sur le diagnostic du cancer dans les soins primaires en Angleterre.

David Currow
Picture of David Currow
X

David Currow

Australie : Pourquoi ne mettons-nous pas en pratique ce que nous savons?

Le Dr David Currow est agent responsable de la lutte contre le cancer pour la Nouvelle-Galles-du-Sud et directeur général du Cancer Institute NSW, l’agence de lutte contre le cancer du gouvernement de la Nouvelle-Galles-du-Sud. Le rôle du Cancer Institute NSW consiste à faire baisser l’incidence du cancer, à augmenter la survie des patients atteints de cancer et à améliorer la qualité des soins prodigués aux personnes atteintes d’un cancer.

Il dirige une équipe de 200 personnes dont les compétences et les activités comprennent la prévention (lutte contre le tabagisme, protection contre les rayonnements ultraviolets), le dépistage (cancer du sein, cancer du col de l’utérus et cancer du côlon), la mise en œuvre et le développement de services (y compris l’unique registre clinique sur le cancer fondé sur la population en Australie), eviQ – le plus important site Web au monde de protocoles fondés sur des données probantes en oncologie, et Canrefer (qui met en relation des généralistes et des consommateurs avec des équipes pluridisciplinaires), ainsi que la recherche et les investissements stratégiques.

Avant de se joindre à l’Institut en 2010, il était président de la Fondation Cancer Australia, l’agence de lutte contre le cancer du Commonwealth.

Voici les guides d’opinion canadiens qui ont confirmé leur présence :

Claire de Oliveira, Ph. D.
Picture of Claire de Oliveira, Ph. D.
X

Claire de Oliveira, Ph. D.

Experte en chef de l’économie du cancer

La Dre Claire de Oliveira s’est jointe au Partenariat canadien contre le cancer à titre d’experte en chef de l’économie du cancer en 2016. Dans son rôle, elle développe une expertise de l’économie de la santé au sein du Partenariat et appuie les efforts pour approfondir la capacité de quantifier le fardeau du cancer et évaluer les répercussions économiques d’une approche de lutte contre le cancer pancanadienne coordonnée. Elle travaille également sur différentes initiatives de lutte contre le cancer afin de quantifier les efficiences et d’appuyer les efforts visant à accroître la durabilité du système de lutte contre le cancer. La Dre de Oliveira est également membre du Comité sur le renforcement des capacités d’analyse du Partenariat.

La Dre de Oliveira est une économiste de la santé au Centre for Addiction and Mental Health, professeure adjointe au Institute of Health Policy, Management and Evaluation de l’Université de Toronto et scientifique associée à l’Institut de recherche en services de santé. Ses principaux domaines de recherche sur le cancer comprennent le développement d’une méthodologie d’établissement des coûts, l’utilisation des données administratives sur les soins de santé pour mesurer l’utilisation et les coûts des services de santé, et l’évaluation de l’optimisation des ressources dans les soins du cancer.

La Dre de Oliveira est membre du Canadian Centre for Applied Research in Cancer Control et fait partie des chefs de programme pour l’évaluation des technologies de la santé. De plus, elle est une collaboratrice au Toronto Health Economics Technology Assessment Collaborative.

Craig Earle
Picture of Craig Earle
X

Craig Earle

Dr Craig Earle, directeur de programme, recherche en services de santé, Institut ontarien de recherche sur le cancer

Le Dr Craig Earle est oncologue médical auprès du Odette Cancer Centre de l’hôpital Sunnybrook, à Toronto, directeur du Programme de recherche en services de santé et du Programme des essais cliniques de l’Institut ontarien de recherche sur le cancer, scientifique principal et chef des programmes oncologiques auprès de l’Institut de recherche en services de santé, et professeur de médecine à l’Université de Toronto.

Le Dr Earle est actuellement président du Comité consultatif de l’Ontario pour les programmes de médicaments contre le cancer, membre du Comité d’experts en examens du Programme pancanadien d’évaluation des anticancéreux et coprésident de l’équipe de direction des projets de l’Indice de qualité du réseau de cancérologie de l’Ontario.

Les intérêts du Dr Earle en matière de recherche résident dans l’évaluation et l’amélioration de la qualité des soins reçus par les personnes atteintes d’un cancer avancé ou ayant survécu à un cancer, les répercussions des incitatifs financiers sur la prestation des soins, et les efforts déployés afin d’accroître l’accès à des données administratives liées et anonymisées pour la recherche en santé.

Tallal Younis
Picture of Tallal Younis
X

Tallal Younis

Dr Tallal Younis, clinicien-chercheur, Queen Elizabeth II Health Sciences Centre

Le Dr Tallal Younis est professeur de médecine à l’Université Dalhousie et clinicien-chercheur auprès du Queen Elizabeth II Health Sciences Centre, à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Sa pratique universitaire se penche sur le cancer du sein, et il est coprésident de l’équipe pluridisciplinaire provinciale sur le cancer du sein.

Le Dr Younis est membre du Groupe consultatif sur le diagnostic et les soins cliniques du Partenariat canadien contre le cancer (le Partenariat) et un éditeur pour la section sur l’oncologie médicale de la revue Current Oncology. Par le passé, il a été membre du Comité d’experts en examens du Programme pancanadien d’évaluation des anticancéreux et du Groupe consultatif sur la recherche du Partenariat.

Les intérêts du Dr Younis en matière de recherche sont axés sur les services de soins de santé et sur l’évaluation des technologies de la santé liées au cancer du sein. Il a obtenu des fonds d’un certain nombre d’organismes subventionnaires, dont les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), la Fondation canadienne du cancer du sein et la Société du cancer du sein du Canada. Il est l’auteur ou le co-auteur de plus de 100 publications et résumés axés principalement sur la recherche en économie de la santé dans le domaine du cancer du sein.

Le Dr Younis a reçu son diplôme en médecine de l’Université du Caire en 1992 et un diplôme de MRCPUK (Membership of the Royal Colleges of Physicians of the United Kingdom) en 1998. Il a terminé une résidence en médecine interne à l’Université Columbia de New York en 2001 et un postdoctorat en oncologie médicale au Roswell Park Cancer Institute de Buffalo en 2003. Il est titulaire d’un certificat de spécialiste (ABIM) en médecine interne et en oncologie médicale.

  • Malcolm Moore, président, BC Cancer Agency
  • Mike Milosevic, président, Partenariat canadien pour la qualité en radiothérapie

Contactez-nous

Si vous avez des questions concernant la conférence intitulée Approches novatrices à l’égard de l’optimisation des soins en oncologie au Canada, veuillez écrire à : cancerconf@partnershipagainstcancer.ca