Soutenir Un Changement Positif : Améliorer La Lutte Contre Le Cancer Au Canada

Le Partenariat canadien contre le cancer annonce la publication de son rapport annuel 2016-2017 et de son rapport des faits saillants de l’année 2016-2017, intitulés Soutenir un changement positif : améliorer la lutte contre le cancer au Canada. Dans le rapport de cette année, nous résumons les efforts impressionnants consentis et les réalisations remarquables accomplies au cours de la dernière année en collaboration avec notre réseau de partenaires, qui regroupe des centaines d’intervenants de tous les segments de la communauté de la lutte contre le cancer.

Ces rapports montrent comment les partenariats étroits avec les organismes de lutte contre le cancer, les gouvernements, les organisations autochtones, les professionnels de la santé et surtout, les individus touchés par le cancer, nous ont aidés à produire des résultats par rapport aux objectifs sur 10 ans de la stratégie nationale de lutte contre le cancer.

Nous tenons à remercier notre réseau de partenaires dévoués pour leurs contributions continues, et pour avoir mis de l’avant la portée et l’étendue de l’expertise qui existe dans l’ensemble du pays pour appuyer les efforts coordonnés de lutte contre le cancer à l’échelle du système. Tandis que nous réalisons les travaux nécessaires pour atteindre nos objectifs sur 20 et 30 ans, nous continuons à poursuivre les progrès que nous avons réalisés depuis l’ouverture de nos portes en 2007, afin de nous assurer que nos efforts collectifs feront avancer la communauté de la lutte contre le cancer au cours des années à venir.

Nous avons mis en lumière certaines des principales réalisations de l’année ci-dessous.

Accroître l’accès aux soins palliatifs pour les enfants atteints d’un cancer avancé

Sous la direction de l’Université de Toronto et du Hospital for Sick Children et en partenariat avec 15 des centres d’oncologie pédiatrique du Canada, environ 3 500 infirmières et médecins ont été formés pour prodiguer des soins palliatifs et de fin de vie aux enfants atteints de cancer.

Selon un modèle de « formation des formateurs », des équipes régionales de cliniciens ont enseigné dans l’ensemble du Canada le programme Education in Palliative and End-of-Life Care for Pediatrics (EPECMD‑Pediatrics), un programme de formation en soins palliatifs et de fin de vie en pédiatrie, abordant des sujets comme les soins palliatifs, la prise en charge de la douleur et des symptômes, la préparation à la mort, la communication et la planification, le soutien au deuil et les autosoins pour les professionnels. Ce projet est l’un des cinq programmes de soins palliatifs et de fin de vie qui sont financés par l’Initiative relative à l’approche centrée sur la personne du Partenariat dans sept territoires de compétence.

Améliorer les transitions pour les patients atteints de cancer

Pour les survivants du cancer, la transition entre les traitements actifs contre le cancer et les soins de survie peut être difficile. La mauvaise coordination et communication entre les centres de cancérologie, les fournisseurs de soins primaires et les services de soins communautaires peut donner lieu à des soins sous-optimaux. Pour mieux comprendre l’expérience des patients, le Partenariat a coordonné la toute première étude à grande échelle effectuée auprès de survivants du cancer, en collaboration avec des organismes et programmes de lutte contre le cancer de l’ensemble du pays.

Cette étude a recueilli les réponses de plus de 13 000 personnes dans l’ensemble des dix provinces, en se concentrant sur les survivants de plus de 30 ans qui ont reçu un diagnostic des cinq cancers les plus courants – cancer du sein, cancer colorectal, cancer de la prostate, mélanome et cancers hématologiques. Bien que l’analyse des données soit encore en cours, les conclusions préliminaires semblent indiquer que de nombreux survivants adultes obtiennent difficilement une réponse à leurs besoins physiques, émotionnels et pratiques une fois leurs traitements contre le cancer terminés.

Utiliser les données pour favoriser l’apport d’améliorations

 Des avancées importantes ont été réalisées dans la pratique de la pathologie avec le soutien des territoires de compétences, des pathologistes et des organismes professionnels de l’ensemble du pays. Grâce à cette collaboration sans précédent avec la communauté de la pathologie, deux pathologistes sur trois au Canada envoient maintenant leurs rapports par voie électronique en utilisant un modèle normalisé de collecte de données. La production de rapports synoptiques électroniques a transformé la pratique de la pathologie au Canada, et permet aux pathologistes de communiquer rapidement aux cliniciens des renseignements plus précis et plus complets sur le diagnostic. L’adoption des rapports synoptiques électroniques a également permis de recueillir et d’analyser de façon exhaustive 48 indicateurs qui mesurent les facteurs importants liés au diagnostic du cancer et à la prestation d’un traitement efficace contre le cancer.

Accès au rapport annuel et au rapport des faits saillants de l’année 2016-2017

Soutenir un changement positif : améliorer la lutte contre le cancer au Canada comprend des faits saillants des principales réalisations de l’année 2016-2017. Un aperçu plus détaillé du travail du Partenariat est disponible dans le rapport annuel 2016-2017 complet.