[skip to content]
Nouveau plan pour améliorer la lutte contre le cancer chez les Premières nations, les Inuits et les Métis
11 janvier 2012

Nouveau plan pour améliorer la lutte contre le cancer chez les Premières nations, les Inuits et les Métis

Bien que les cancers aient été relativement rares au sein des populations des Premières nations, des Inuits et des Métis il y a deux générations, les statistiques actuelles révèlent une tout autre réalité. Dans certains cas, les taux de cancer dépassent maintenant ceux de l’ensemble de la population.  En vue d’améliorer la lutte contre le cancer pour ces populations et de concert avec elles, le Partenariat a récemment facilité l’élaboration d’un Plan d’action de lutte contre le cancer pour les Premières nations, les Inuits et les Métis en collaboration avec son comité consultatif, groupe composé de membres des Premières nations, d’Inuits et de Métis, de patients et de représentants d’organismes de lutte contre le cancer, du gouvernement ainsi que d’organismes qui participent à la lutte contre le cancer et à la prévention des maladies chroniques.

« Ce plan, conçu pour répondre aux besoins distincts des Premières nations, des Inuits et des Métis, est le premier plan national du genre », a précisé l’ancienne présidente du comité consultatif, Mme Caroline Lidstone-Jones, qui occupe également les fonctions d’agente principale de contrôle de la qualité de l’autorité sanitaire de la région de Weeneebayko. « Il met en valeur l’importance d’un leadership et d’actions d’ensemble, ainsi que les liens existant entre la lutte contre le cancer et la gestion des maladies chroniques courantes comme le diabète et l’hypertension. » 

L’élaboration du Plan d’action de lutte contre le cancer pour les Premières nations, les Inuits et les Métis a commencé lors de la tribune nationale sur la lutte contre le cancer pour les Premières nations, les Inuits et les Métis organisée par le Partenariat en mars 2009, qui a réuni des représentants de groupes d’intervenants en vue de cerner les principales lacunes et de définir les orientations futures d’une action concertée. Au cours de la réunion, on a commencé par créer un comité consultatif pour guider l’élaboration d’un plan d’action. 

Le comité consultatif et ses organismes membres ont proposé les mesures suivantes :

  • le renforcement des compétences et des capacités des ressources humaines en santé communautaire et de la sensibilisation à la collectivité;
  • l’accroissement de l’accès aux ressources et aux services adaptés à la culture qui couvrent l’éventail des activités de lutte contre le cancer;
  • l’accroissement de l’accès aux programmes et aux services de lutte contre le cancer dans les collectivités éloignées et rurales;
  • l’orientation de l’élaboration de normes pour un identificateur commun et de définitions des populations comme moyen d’améliorer la navigation.

La première année de la mise en œuvre du plan d’action a déjà apporté les premiers enseignements qui aideront à promouvoir des améliorations à la qualité des services de lutte contre le cancer destinés Premières nations, aux Inuits et aux Métis, avec leur collaboration.

Veuillez cliquer ici pour consulter le plan d’action et en apprendre davantage sur la mise en œuvre de la première année.